Disney vs Netflix : tonton Mickey pourrait vous faire payer cher ses services de streaming exclusif

Jacques-Henry Poucave | 17 août 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 17 août 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Il y a quelques jours, on apprenait que Disney avait décidé de mettre fin à son partenariat avec Netflix, et il semblerait que la firme ait envie de vous moissonner le porte-monnaie comme jamais.

Service de SVOD innovant techniquement, perçu comme moderne par nombre d’usagers, fort d’un succès international et désormais capable de produire ses propres contenus, Netflix a profondément changé la donne au sein de l’industrie audiovisuelle. À tel point que si plusieurs acteurs majeurs du secteur voyaient à l’origine d’un bon œil qu’un service mette à disposition d’un large public leur catalogue (provoquant ici et là une baisse sensible du piratage).

 

Photo

On peut d'ores et déjà dire adieu aux Defenders...

 

Sauf qu’avec le temps, certaines majors se demandent si elles ne seraient pas capables de faire aussi bien, voire mieux. Comprendre : gagner encore plus de sous, sans intermédiaire, distributeur ou partenaire pour s’interposer entre production et public. En effet, Deadline a rapporté les détails d’un entretien entre le big boss de Disney et des analystes financiers.

Et le résultat n’est pas piqué des vers. On y apprend tout d’abord que Disney diffusera d’abord des programmes sportifs via sa plateforme ESPN courant 2018, pendant ce temps, elle se retrirera progressivement de Netflix, achevant tous les programmes produits conjointement avec la société et vidant le catalogue de ses œuvres. Le studio devrait commencer le streaming de ses propres produits dès 2019.

Comme si cela ne suffisait pas, Bob Iger a sous-entendu que Disney pourrait séparer ses différents univers, histoire de faire cracher au bassinet les spectateurs plusieurs fois. Parfaitement ma bonne dame.

 

Jon Bernthal

Un petit tour et Punisher s'en va

 

« Il y a des discussions autour de l’éventualité d’un service Marvel et d’un service Star Wars. Mais nous sommes attentifs à la question des volumes disponibles pour chacun de ces services. Et nous voulons y réfléchir avec attention.

Mais d’un autre côté, nous pensons au fan de Marvel, au fan de Star Wars, et à la mesure dans laquelle ces fans peuvent cohabiter avec les fans de Disney, s’ils sont totalement séparés, ou peuvent être implémentés dans la logique Disney. Tout cela est encore en discussion. »

En l’état, une telle solution, où des spectateurs pourraient avoir à s’abonner à Marvel, Star Wars, Disney (et pourquoi pas Pixar, tant qu’on y est ?) séparément semble très peu probable, tant elle serait complexe à mettre en œuvre et risquée en termes d’image. Et si le studio est désormais un mastodonte, monter quasiment de toutes pièces une plateforme de VOD stable, concurrentielle, dotée d'un catalogue fournit, est un défi ahurissant. En tronçonner le public en le prenant ouvertement pour des buses est peut-être un peu audacieux.

 

Photo John Boyega

Vous reprendrez bien un peu de streaming payant ?

Tout savoir sur Thor : Ragnarok

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Oui_oui
18/08/2017 à 09:39

De toute manière les films récents ne se trouveront pas sur la plateforme disney avant le temps légal, et ils seront aussi présents sur canal play et autre plateforme vod. La force de netflix c les séries qu elle propose, et sa simplicité en france d y accéder, présent sur certaine box et console. Contrairement à Ullu ou amazon moin populaire pour mes même raisons leurs accessibilité immédiat sur télé.
Maintenant si il y a une plateforme qui regroupe toutes.les.séries marvel et les prochaines serie starwars live, alors oui y a un intérêt pour disney qui pourrait alors gérer cela de.manière plus homogène. Mais cela risque d être formatés et manquer de saveur originale si les productions n en est qu une et une seules. Je crains pour le sort des séries Marvel netflix qui prendrait fin voir remaniés façon scénario abc.

Karlito
18/08/2017 à 09:05

Si Disney s'y met, ce sera progressif à mon avis. D'abord les EUA pour tester le bousin? Quant au monopole de Netflix. En Europe du Nord, je suis abonné à deux services, netflix et j'alterne entre HBO Nordic et Viaplay. Le cas de Viaplay est intéréssant, ils ont des droits de diffusion exclusifs avec Disney. Je vois mal Disney rompre les liens, à moins de proposer leur propre service ici, mais cela m'étonnerait fort que ce soit rentable... Netflix en terme de nouveautés ne fait pas le poids face à Viaplay qui propose des films "récents" (star wars rogue one en juin) et souvent plus cinéphiles (Captain Fantastic récemment), quant aux séries, HBO (Twin Peaks saison 3, GOT et tant d'autres de qualités). Netflix a encore du chemin, mais n'a pas le choix pour rester dans la course. Je drirais que netflix est le vidéo club typique des années 90 avec un tas de films B et Z, mais pas encore un catalogue AAA. Son film Spectral est loin d'être transcendant (Trop orienté jeux vidéos FPS), pas encore vu Okja...

Pseudo81
17/08/2017 à 15:14

@Ecran Large "Disney explique qu'il faut peut-être faire payer les spectateurs séparément pour chaque catalogue" Ce que fait Canalsat depuis des année avec des bouquets différents (Junior/Sport/Cinema), les utilisateurs pourront donc d'un autre côté économisé si seul Marvel les intéresse par exemple.

Amazon et Hulu ne sont pas de tailles pour rivalisé avec Netflix, c justement ce qui inquiète les studio. Je n'ai rien contre Ecran Large mais je trouve que cette article ne prends pas assez de recule et est très a charge, c tout.

Euh!
17/08/2017 à 14:09

Quel bande d'enfoiré chez disney sérieux ils en ratent pas une!
D'accord avec d'autre post qui annoncent une relance de plus belle du piratages s'il se mettent dans cette optique.

Simon Riaux - Rédaction
17/08/2017 à 13:40

Heu on ne diabolise pas du tout Disney.
Que Netflix n'ait pas de concurrent est une affirmation inexacte (Amazon, Hulu...) et personne ici ne souhaite que la plateforme soit dans une situation de monopole.

En revanche, quand le boss de Disney explique qu'il faut peut-être faire payer les spectateurs séparément pour chaque catalogue, on est parfaitement fondés à souligner combien cette approche est opportuniste et ultra-mercantile. Rien à voir avec de la diabolisation.

Pseudo81
17/08/2017 à 12:43

Bravo Ecran Large a diabolisé une nouvelle fois Disney face a un Netflix qui pose de plus en plus problème. Car contrairement au gros studio Netflix n'a aucun vrais concurrent, c ce monopole qui inquiète et fait réagir Disney, Fox ou encore Sony. Oui Netflix brasse énormément d'argent et sous paye les franchises grâce au manque d'adversaire et c là le vrais soucis !

snake88
17/08/2017 à 11:50

MDR ! Qu'ils essaient un peu et je recommencerai à pirater comme un sagouin ! Netflix a l'avantage de centraliser beaucoup de choses à un prix modique....Si Disney est prêt à prendre le risque d'un piratage de masse par pure cupidité c'est leur problème !

Maided
17/08/2017 à 11:42

Séparation des plateformes -> piratage en masse et plantage financier des dites plateformes etc...

Sinon, "...désormais capable de produire ses propres contenus..." non Netflix ne produit rien lui même et ne le fera à priori jamais.
C'est justement aussi une partie de l'équation qui à entrainé le départ de Disney et de Fox.

MystereK
17/08/2017 à 11:35

Rien n'est totalement joué pour l'unvivers Marvel entre Netflix et Disney, Ted Sarandos a confirmé à Reuters que dans les discussions avec Disney, il était envisagé de conservé des oeuvres Marvel chez Netflix après 2019, et il en va de même pour Star Wars.

Arnaud
17/08/2017 à 11:19

Ou comment relancer le piratage a mort ... Bien joué les mecs ;)

Plus
votre commentaire