On en sait plus sur les derniers reshoots de Justice League

Christophe Foltzer | 25 juillet 2017
Christophe Foltzer | 25 juillet 2017

Il y a des chances que, de Justice League, on retienne au final davantage sa création chaotique que le film en lui-même. Bien sûr, ce n'est pas ce que l'on souhaite, mais la galère n'est pas encore terminée.

Il y a des films qui paraissent simples sur le papier mais qui s'avèrent cauchemardesques à réaliser. Et pas forcément parce que le projet en lui-même est compliqué mais plus parce que tout un tas d'éléments viennent parasiter son développement et Justice League est clairement un très bon exemple en la matière.

Après avoir dévoilé sa nouvelle bande-annonce lors du dernier Comic-Con ce week-end, le film s'apprête à entrer dans sa phase promotionnelle pro-active puisqu'il est quand même toujours prévu pour une sortie en salles le 15 novembre prochain. Et avec toutes les barrières qui se sont dressées sur son chemin, on imagine sans mal l'énorme pression qui doit peser sur les épaules de l'équipe, d'autant qu'une nouvelle session de reshoots ont été effectués, et qu'apparemment il y en aura peut-être encore d'autres.

 

Photo Gal Gadot, Ben Affleck, Ezra Miller

 

Le site Variety nous permet de faire un petit point sur les reshoots du film, pas forcément dans ce que contiennent les scènes impliquées, mais davantage dans les problèmes qu'une telle opération suggère dans le parcours logique de la production du film. Déjà, un tel procédé conditionne un coût certain et dans le cas de Justice League, il n'est pas petit puisqu'il avoisinnerait les 25 millions de dollars. Une somme énorme qui s'expliquerait par le fait que les reshoots ont duré deux mois notamment à cause des problèmes d'agenda des comédiens.

 

 

Et en particulier d'Ezra Miller et Henry Cavill. Miller étant en pleine préparation des Animaux Fantastiques 2, il a donc fallu composer avec le planning de cet autre blokbuster Warner mais comme les deux films appartiennent au même studio cela a été assez facile. Contrairement à Cavill, actuellement en plein tournage de Mission : Impossible 6, pour la Paramount où là, il y a dû avoir d'âpres négociations pour libérer le comédien le temps nécessaire pour terminer son engagement en tant que Superman.

Comme Cavill avait prévu de terminer le tournage de MI6 avant de redevenir Superman et que ce n'était pas possible, il a donc dû jongler entre les deux tournages pendant un temps afin d'honorer ses deux contrats. Ce qui a mis l'équipe de Justice League face à un problème inattendu puisque Cavill a dû se laisser pousser la moustache pour MI6 et ne pouvait décemment pas la raser entre deux prises pour le DCU. Ils ont donc filmer ses scènes avec, la pilosité étant effacée digitalement après le tournage, en post-production.

 

Equipe

 

L'autre problème, c'est Joss Whedon. Le réalisateur a en effet repris le film en main après l'abandon de Zack Snyder suite à la mort tragique de sa fille. Et comme il est en train de retourner une grosse partie du film, la question qui se pose est de savoir comment le créditer. S'il a toujours refusé être reconnu en tant que co-réalisateur et qu'il dit suivre à la lettre les indications de son ami, il n'empêche qu'il apporte une part non-négligeable au film et que, ne serait-ce que d'un point de vue légal, il doit être crédité en conséquence. Au final, le studio pourrait le créditer en tant que co-producteur du film ainsi que co-scénariste, ce qui reste encore à déterminer.

Dans les scènes retournées en elle-même, l'apport de Whedon devrait néanmoins être visible, puisqu'il serait en train de redynamiser différents dialogues du film tout en réglant les quelques problèmes de cohérence et de connexion entre les différentes scènes tournées par Snyder. Bref, on le voit, Justice League, s'il s'avère excellent au final, sera un miraculé. C'est aussi la preuve qu'en dépit de toutes les critiques, Warner et DC ne laissent pas tomber leur bébé, ce que l'on comprend tant il commence à devenir super cher. Ce qui signifie aussi qu'il doit obligatoirement rencontrer un gros succès financier parce que, sinon, les choses risquent d'être un peu plus compliquées que prévues pour la suite.

 

Affiche

Tout savoir sur Justice League

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jean-Michel Jarre Jarre
25/07/2017 à 19:23

J'ai lu que cette histoire de moustache était contractuelle... Sérieux quoi... C'était pas l'acteur de Jon Snow aussi qui avait interdiction de se couper les cheveux ?

Ces types sont des malades mentaux...

mmarvibear
25/07/2017 à 13:37

Il y a des réalisateurs pour qui faire porter une fausse moustache à un acteur est tout simplement impensable, il faut en tenir compte.

Quand au crayon papier des russes... Ils n'ont pas mis longtemps avant d' adopter les stylos américains dans leurs capsules car ils se sont vite aperçus que le graphite des crayons, même en poussière, provoquait des courts circuits et endommageait les circuits imprimés.

zetagundam
25/07/2017 à 13:23

Pourvu que Whedon ne massacre pas tout

Ben
25/07/2017 à 12:06

J'adore les américains... plutôt que de raser sa moustache et lui mettre un postiche sur le tournage de MI6, ils vont l'effacer plan par plan sur Justice League... jolie prise de tête!
ça me fait penser à l'anecdote des astronautes américains très fiers de présenter leurs stylos à bille spécialement conçus pour fonctionner en l'absence de gravité, quand les cosmonautes russes rigolèrent bien et sortit leurs crayons de papier....

Bowl
25/07/2017 à 10:10

"....il est en train de retourner une grosse partie du film".
Euh, on passe des reshoots habituels des blockbusters et la postprod à retourner une grosse partie du film ?? J'ai zappé une news ?

votre commentaire