The Disaster Artist : la bande-annonce hilarante du film réalisé par James Franco sur The Room ou le Citizen Kane du nanar

Alexis Vielle | 18 juillet 2017
Alexis Vielle | 18 juillet 2017

The Room ou comment le cinéma est mort en 2003 pour renaître de ses cendres pelliculaires quinze ans après grâce à James Franco. 

The Room est sans conteste le plus mauvais film de l’histoire de cinéma. A faire passer Ed Wood pour du Kubrick. Laid, mal joué, incohérent, le film est un tel WTF cinématographique que l’on se demande comment le projet a pu voir le jour. Evidemment, avec un tel degré de nuisance cinéphilique, le long est rapidement passé de navet irregardable à pur bijou de jouissance nanardesque. Le responsable répond au doux nom de Tommy Wiseau, vagabond mythomane dont le passé obscur a donné lieu à toutes sortes de légendes autour du mystérieux et déroutant personnage.

 

Photo Tommy Wiseau

Tommy Wiseau 

 

 Scénariste, acteur principal, réalisateur et producteur de son unique film, The Room se tourne autour d’un triangle amoureux, agrémenté de sous-intrigues aussi passionnantes qu’un épisode de Thalassa sur la reproduction des huitres en Amérique du Sud. Un pur délire mégalo-maniaque dans lequel son personnage se fait couvrir d’éloges aussi absurdes que peut l’être son script pendant toute la durée du film. Ajoutant à ça un tournage chaotique où l’artiste virait à tour de bras les membres de son équipe (ce qui expliquait que des acteurs du film disparaissaient sans aucune raison à l’écran), The Room est un véritable tour de force. 

Présenté comme le Citizen Kane des mauvais films, il est au cinéma ce que Jul est la musique : une aberration sans queue ni tête. Pour preuve : 

 

 

Dix ans après le film, Greg Sestero, qui jouait son rival en amour dans le film, sort un ouvrage intitulé The Disaster Artist, décrivant les conditions de tournage ainsi que les éléments biographiques de Wiseau.

C’est donc à ce morceau que s’est attaqué ce bon vieux James Franco, qui, à l’image de son illustre modèle, s’est emparé de la casquette du réalisateur mais aussi de Tommy Wiseau lui-même. Pour l’accompagner, on a droit à la crème d’Hollywood : Dave Franco dans la peau de Greeg Sestero, Seth Rogen dans la peau du script, Zac Efron, Jacki Weaver, Sharon Stone, Mélanie Griffith, bref que du monde pour rendre hommage au plus grand mauvais cinéaste de l’histoire.

 

 

La première bande-annonce donne clairement le ton dans un extrait de la fameuse scène du toit, monument du cinéma s’il en est.

Une grosse barre de rire en perspective avec un James Franco littéralement métamorphosé pour le rôle. 

On prie pour que le film arrive prochainement sur l’hexagone.  

 

Photo

 

 

commentaires

Roukesh
19/07/2017 à 09:08

Wiseau est simplement un génie incompris. Vivement l'arrivée de ce film.

Dirty Harry
18/07/2017 à 20:12

C'est avec Samourai Cop un fleuron du nanar.

Dude
18/07/2017 à 19:56

Énorme ! J'ai découvert The Room il y a 2 ans.
On ne s'en remet toujours pas ma compagne et moi.
Un monument !

Simon Riaux - Rédaction
18/07/2017 à 19:21

Oui bah Warner ne l'a pas montré donc on ira le voir demain matin.

StarLord
18/07/2017 à 17:39

On s'en fouuuuuuuuut!
On (je) veut la critique de Dunkerque!!!!! ;)

votre commentaire