Après The Room, le désastreux Tommy Wiseau prépare un film de requin

La Rédaction | 6 février 2019 - MAJ : 06/02/2019 14:47
La Rédaction | 6 février 2019 - MAJ : 06/02/2019 14:47

Devenu en quelques années un néo-Ed WoodTommy Wiseau prépare actuellement son premier film de requin. Les Dents de la mer n’a qu’à bien se tenir.

Improbable Z devenu progressivement un film culte, The Room de Tommy Wiseau a finalement atteint le statut de légende quand James Franco a décidé de transformer sa vie et son œuvre en long-métrage à l’occasion de The Disaster Artist. Et si le travail de Wiseau a été consacré comme un mystérieux maëlstrom excrémentiel, l’artiste ne s’est pas arrêté pour autant.

 

 

 

En effet, lors d’une projection de The Room à Londres, au Prince Charles Theater, le réalisateur a révélé que son prochain film s’intitulerait Big Shark, et qu’il y serait logiquement question d’un requin géant terrifiant la Nouvelle Orléans.

Le site allemand Film Futter, dont un émissaire était présent durant la projection, rapporte que pour la première fois, un teaser de la chose aurait été projeté, on pouvait y découvrir Wiseau, son complice de toujours Greg Sestero et Isaiah LaBorde interpréter trois vieux copains, soudain pris au milieu d’une brusque montée des eaux, témoin de l’attaque d’un gros requin numérique.

On n’en sait pas plus sur Big Shark, dont on viendrait presque à douter qu’il soit bien réel, mais nul doute que les amateurs de déviance cinéphile et de curiosité surréaliste vont scruter l’actualité de Tommy Wiseau.

 

Pas évident d'égaler cette merveille

commentaires

Bubble Ghost
07/02/2019 à 05:25

" Ho hi shark " :D

CooperPeaks
06/02/2019 à 21:25

Décidément, je ne pensais pas que Wiseau pouvait tomber aussi bas. A ce titre, le comparer à Ed Wood me semble assez déplacé car Wood au moins semblait faire ses films avec une vraie sincérité. Là, je ne peux pas croire une seule minute que Wiseau ait décidé de faire ce film pour des "raisons artistiques", surtout quand on connaît le personnage.
Parce que non content d'affirmer à qui veut l'entendre que The Room est en fait un faux nanar pour se "racheter", s'inscrire dans la tradition du mockbuster foireux (oh comme par hasard, les films Sharknado marchent toujours aussi bien et The Meg a été un putain de gros succès!) révèle le cynisme de cet homme.

votre commentaire