Accusations d'harcèlement sexuel : Seth Rogen ne veut plus travailler avec James Franco

La Rédaction | 10 mai 2021 - MAJ : 10/05/2021 14:11
La Rédaction | 10 mai 2021 - MAJ : 10/05/2021 14:11

Accusé de comportements sexuels inappropriés en 2018, James Franco ne devrait plus retrouver son ami de toujours sur les écrans : Seth Rogen.

Avec Délire Express, C'est la finL'Interview qui tue et surtout The Disaster ArtistSeth Rogen et James Franco se sont imposé comme un duo iconique de l’humour américain, directement hérité de la génération Judd Apatow (et de la série Freaks and Geeks). Néanmoins, leur collaboration a battu de l’aile depuis que James Franco a été accusé en 2018 de comportements inappropriés et d’agressions sexuelles.

Jusque-là, Seth Rogen s'était bien privé de s’exprimer sur ces questions, quand bien même la comédienne Charlyne Yi l’avait accusé d’être complice des actes de son ami par son silence. Dans une interview pour le Sunday Times, l’acteur et scénariste s’est enfin confié sur le malaise de la situation :

 

Nos pires voisins 2Mieux vaut tard que jamais, comme on dit...

 

“Ce que je peux dire, c’est que je méprise les abus et le harcèlement, et que je ne couvrirais ou ne cacherais jamais les actions de quelqu’un qui le fait ni ne mettrais sciemment quelqu’un dans une situation où il se retrouverait avec quelqu’un comme ça.”

Si Rogen avait déclaré en 2018 vouloir continuer de travailler avec Franco malgré l’affaire en cours, l’interview pour le Sunday Times lui a permis de revenir sur ses propos :

"Je peux aujourd’hui le dire, tout cela à changer beaucoup de choses dans notre relation et notre dynamique de travail. […] Je revois cette interview de 2018 où j’ai dit que je continuerais de travailler avec James, mais la vérité, c’est que je ne l’ai pas fait, et je n’ai pas l’intention de le faire en ce moment.”

 

Photo Seth Rogen, Jay Baruchel, James Franco, Craig RobinsonC'est la fin, littéralement

 

En février 2021, le New York Times a révélé que Franco aurait trouvé un accord à l’amiable avec Sarah Tither-Kaplan et Toni Gaal, deux anciennes étudiantes de son école de théâtre qui l’ont accusé de comportements sexuels inappropriés.

Cependant, il est clair que la réponse de Seth Rogen paraît on ne peut plus tardive. Dans l’interview, il est d’ailleurs revenu sur un monologue qu’il a réalisé au Saturday Night Live, et dans lequel il faisait une blague à James Franco en se faisant passer pour une fille de 17 ans qui flirtait avec lui sur Instagram. Si le gag a mal vieilli, il est surtout révélateur du fait que le comportement supposé de l’acteur avait l'air plus ou moins connu dans les cercles hollywoodiens :

 

photo, Seth RogenMaintenant, on bloque les réseaux sociaux...

 

“Quand je repense à cette blague faite au Saturday Night Live en 2014, je regrette de l’avoir faite. C’était une très mauvaise blague, honnêtement.”

En attendant d’en savoir plus, vous pouvez retrouver notre critique de la dernière collaboration entre James Franco et Seth Rogen : The Disaster Artist.

Tout savoir sur Seth Rogen

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Xbad
15/05/2021 à 09:03

Comportement sexuel inapproprié, qu'à t'il fait exactement ?

Akaraka
12/05/2021 à 11:59

@Kyle Reese

" On n'est jamais à l’abri de nos pulsions et de notre coté sombre "

Content de savoir que t'es jamais à l'abri de violer une femme mec ^^

beyond
11/05/2021 à 19:00

C'est dommage car après avoir vu La Ballade de Buster Scruggs, j'ai trouvé que James Franco était un acteur dans la force de l'âge dont le jeu arrivait à maturité. Après le succès critique de The disaster artist, il avait encore certainement beaucoup de choses intéressantes à apporter à l'industrie cinématographique. Quel gâchis.

Kyle Reese
11/05/2021 à 10:17

C'est terriblement décevant de découvrir les comportements douteux et abusifs d'acteurs que l'on aime bien, que l'on a admiré. Difficile de faire ou pas la part des choses, de s'intéresser aux nouveau projets de Franco par ex. Ca doit être d'autant plus difficile pour ses amis et/ou partenaires professionnels. Je n'imagine même pas, du coup je comprend les scrupules de Seth Rogen. James Franco a pourtant l'air d'un mec bien, sensible, intelligent et talentueux. On n'est jamais à l’abri de nos pulsions et de notre coté sombre, alors quand on est célèbre avec du succès à la clef et que nos 2 cerveaux luttent pour prendre le contrôle ... pas simple tout ça.

Nesse
11/05/2021 à 08:06

Avec l argent on achète tout même sa virginité perdue.

RobinDesBois
10/05/2021 à 22:00

"Je revois cette interview de 2018 où j’ai dit que je continuerais de travailler avec James, mais la vérité, c’est que je ne l’ai pas fait, et je n’ai pas l’intention de le faire en ce moment.”"

En ce moment ? Du coup si la situation évolue plutôt favorablement pour Franco il le fera ? Et Si Rogen se fait accuser d'harcèlement sexuel il va décider de cesser de travailler avec lui même après 3 ans de réflexion ? On voit quand même toute l'hypocrisie de ces donneurs de leçons qui n'hésitent pas à se poignarder dans le dos. Comme s'il était radicalement différent en 2018 et qu'il avait totalement changé depuis.

Momo
10/05/2021 à 20:17

L'argent règle tout les malheurs la bas !

Sascha
10/05/2021 à 18:37

@sylvinception :

La Justice Américaine n'a rien à voir avec la Justice Française. Là-bas, il est préférable de trouver un accord à l'amiable, de dédommager les victimes plutôt que de subir un long, coûteux, douloureux et médiatique procès.
C'est ainsi, c'est leur système. Qu'on le cautionne ou pas.

Gab
10/05/2021 à 16:45

@DirtyCop quel rapport avec Jean-Pierre Papin ? ...

trucbidule
10/05/2021 à 15:04

@sylvinception...
Un gros chèque et on évite d'être condamné..
Pauvre type va!!

Plus
votre commentaire