La Momie : la presse américaine accuse Tom Cruise d'avoir détruit le film en prenant la place du réalisateur

Mise à jour : 16/08/2017 13:56 - Créé : 15 juin 2017 - Jacques-Henry Poucave
Tom Cruise
316 réactions

Avec 32 petits millions de dollars amassés aux USA lors de son premier week-end d’exploitation, La Momie s’est pris un gros gadin. La faute à Tom Cruise d’après les journalistes de Variety.

ATTENTION SPOILERS

Les rédacteurs ont en effet enquêté sur les coulisses du film réalisé par Alex Kurtzman et d’après les différents intervenants qu’ils ont pu interroger, il semblerait que la star ait progressivement pris le pouvoir, en coulisses et sur le plateau, jusqu’à transformer radicalement le projet en faire un objet d’auto-promotion qui risque bien de menacer les plans du Dark Universe du studio.

 

Photo  Tom Cruise

 

D’après plusieurs sources, le métrage a connu « un avant et un après Tom Cruise », tant l’acteur a bouleversé l’ADN du récit sitôt monté à bord. Initialement, le script prévoyait un temps de présence équivalent entre son personnage et celui de La Momie. Armé de trois scénaristes embauchés par lui, Cruise aurait radicalement transformé le scénario, et ajouté une sous-intrigue à base de possession pour donner plus de matière à son personnage.

D’après plusieurs personnes interrogées par Variety, la star aurait quasiment pris la place du réalisateur, dirigeant les séquences d’action, validant ou invalidant la moindre discussion sur le tournage, et contrôlant les orientations esthétiques du projet. Une présence qui aurait petit à petit métamorphosé le film, jusqu’à en faire un blockbuster à la Mission : Impossible plus que la première étape d’une saga d’horreur.

 

Tom Cruise

 

Toujours d’après la publication américaine, Universal n’aurait été que très modérément satisfait par le scénario et les choix de Cruise, sans pour autant l’empêcher de prendre le pouvoir, se fiant à l’aura de la star et craignant que le projet ne prenne du retard. Variety indique qu’afin d’assoir la marque Dark Universe, Universal tentera de rassembler les super-stars annoncées dans les prochains films.

Mais incapable de réunir physiquement ses artistes, la firme dû se contenter d’un montage Photoshop, qui ne déclencha guère d’enthousiasme en ligne.

Difficile de savoir dans quelle mesure les rumeurs révélées par Variety sont exactes, car même si le dirigisme de Cruise est connu depuis belle lurette, on sait Hollywood prompt à se trouver des victimes expiatoires en cas d’échecs massifs au box-office. La question de l'influence et du pouvoir de l'artiste se pose, au moins en regard de l'icône qu'il fut et tente de demeurer, comme nous nous le demandions dans ce DOSSIER.

 

Photo Dark Universe

commentaires

Atréides 18/06/2017 à 23:09

@Georgio

Et moi je te dis que jeter un oeil à l'affaire du Watergate (pour citer la plus célèbre, mais clairement pas la seule, ou la plus récente) remet en perspective l'idée d'une "source" non identifiée.

ben 18/06/2017 à 23:02

ok daccord mais bon

Kean 18/06/2017 à 22:27

Les hypocrites ou ceux ds le déni total parlent de scientologie..
RIEN A VOIR.
Cruise a suffisament de pouvoir pour faire ou défaire un film artistiquement en ce qui concerne le mainstream.
Car pour les films d'auteurs, on l'entend bcp moins et fait ce qu'on lui demande de faire.
A l'image de son plus grand rôle et a contre-emploi, ds Magnolia de PTA (rôle ou on lui a honteusement refusé l'oscar...)
Il a tué ce film du a son ego surdimensionné a l'image d'un Sean Connery avec The league of gentlemen... qui aura quasiment réussi a faire abandonner au pourtant doué Stephen Norrigton le métier de réalisateur..
Ca arrivera encore et ne date pas d'hier.
Point.

Allbird 17/06/2017 à 05:41

Je l'ai vue le film et il est pas mauvais sérieusement .. moi etre eux je metterais le paquet sur le deuxieme a place de mettre du negatif.. on s'entend que Wonder Women a sortie en même temps.. Ca fesais un siecle qu'on attendais un film de Wonder Women.. la momie ont en a déjà vue 3 précèdants...

Georgio 17/06/2017 à 01:50

D’après plusieurs personnes interrogées par Variety, la star aurait ... Et patati, patata.
« Moi je dis que quand un journaliste il n'en sait pas plus que ça, il devrait être autorisé à fermer sa gueule ! » Coluche.

Dios 16/06/2017 à 14:19

@MysyeryK

Je t'invite à me relire avec attention et prendre en compte les guillemets : car on dit la même chose. Je reprenais les mots de STEVE, pour lui faire comprendre à quel point ses accusations sur la presse me semblent absurdes.

MystereK 16/06/2017 à 14:17

@dios
"Quand un film cartonne là on loue son implication mais si un film se plante d'un coup le gars c'est Satan qui contrôle tout?
C'est pas logique!"

Et bien oui, c'est logique : si un film réussi grâce à lui, la presse le dit (ROgue Nation par exemple), et si un film se plate à cause de lui, on le dit aussi.

C'est bien le rôle de la presse de commenter et de donner des expliciations, non ? Il ne doivent pas faire le tri et prendre parti pour ne traiter que les films qui se plantent ou que les films qui réussissent, non ? Ils doivent s'exprimer quelque sois le succès du film, non ?

Alors oui, c'est logique.

Sinon, le bashin anti-Cruise je le vois pas dans la presse qui a dit du biend e Rogue Nation, d'Edfge of Tomorrow, etc... mais bien sur les reseaux sociaux.

Riku 16/06/2017 à 13:26

@corleone Je n'ai lu aucune critique qui se contente de résumer le ratage du film à Cruise. La plupart mettent largement en avant tous les éléments : scénario au fraises, enjeux maltraités, rythme moyen, action décousue et peu inspirée, seconds rôles bancals, introduction poussive du Dark Universe avec ce Jekyll, résolution grossière.... Cruise est un symptôme qui a enrayé la machine, mais je pense pas avoir lu une critique qui le pense seul responsable.

corleone 16/06/2017 à 12:05

Vu le film. Mauvais. Très mauvais. Encore pire que le dernier King Kong, et ferait passer le dyptique de Stephen Sommers(j'aime parler de dyptique parceque le 3 avec Jet Li est juste une abomination ) pour un chef d'oeuvre. Je dirais bien que les journalistes sont à côté de la plaque quand ils disent que c'est mauvais juste parceque c'est un énième One Man Show de Tom Cruise. Non. Le pire cest que le film n'a pas d'identité. Ils se sont dit ok faut qu'on fasse un truc que le fan d'action kiffera, le fan de d'horreur va kiffer, le fan de Film d'aventure kiffera aussi! Tout cela a accouché d'un gigantesque gloubi boulga complètement à côté de la plaque du Dark Universe que le studio essaie de nous vendre depuis. La Momie de Sommers était un film d'aventures assumé, sans prétention aucune. Dracula Untold était un film d'horreur assumé même si c'était raté. Mais cette Momie ne sait pas quel ton prendre voire ne sait pas ce qu'il veut vraiment raconter parcequ'il veut à tout prix plaire à tout le monde et finalement s'emmêle les pédales. Tom Cruise fait son Tom Cruise. Sofia Boutella fait de son mieux. Russel Crowe quasiment absent et à l'air de se foutre de nos gueules à chacune de ses apparitions. C'est du concentré de n'importe !

Natla 16/06/2017 à 09:46

"J'ai pas vu le film mais c'est pas une catastrophe"
Euh...

Et bizarre, mais quand on parle Marvel y'a des hordes de gens pour dire que Disney est l'antéchrist du cinéma. Et plus globalement on a aucun mal à accuser les producteurs d'être responsables des échecs des films. Récemment je voyais des réactions bien violentes sur Milla Jovovich et Resident Evil, disant qu'elle était en partie responsable, et absolument personne ne venait dire qu'il fallait se calmer.

Aucun rapport avec la scientologie. Comme dit plus bas, Cruise est un acteur qui contrôle à peu près tous les aspects d'un film. Le réal de La Momie a été jusqu'à expliquer qu'il parlait des angles de caméra avec lui sur le plateau... Sans parler du fait que Tom Cruise a amené avec lui un ou deux scénaristes, qui n'étaient pas sur le projet avant lui, afin de peaufiner le scénario.

Donc à partir de là, normal qu'il ne soit pas traité comme un simple exécutant venu encaisser un chèque : c'est un moteur créatif énorme, décrit comme tel par tous ses collaborateurs de manière claire et officielle en interview.

Plus

votre commentaire