La réalisatrice de Wonder Woman révèle pourquoi elle est contente de ne pas avoir fait Thor 2

Sophie Sthul | 1 juin 2017 - MAJ : 13/02/2020 13:30
Sophie Sthul | 1 juin 2017 - MAJ : 13/02/2020 13:30

Avant de réaliser Wonder Woman, Patty Jenkins fut un temps attachée à Thor : Le Mondes des ténèbres

La réalisatrice Patty Jenkins (Monster, avec Charlize Theron) expliquait il y a peu que sa position de femme à la tête d’un blockbuster représentait une forte pression, l’artiste étant bien consciente que dans une industrie laissant peu de place aux femmes, si la première d’entre elles à diriger une super-production se plantait, la diversité et l’équité ne s’en porteraient pas mieux.

Et alors qu’elle tentait (en vain) d’imposer une vision personnelle de la suite de Thor il y a quelques années, Patty Jenkins a compris qu’il valait mieux qu’elle se retire du projet - officiellement pour les habituelles raisons de "différents créatifs".

« C’était douloureux et triste, parce que j’aimais vraiment beaucoup cette équipe et j’aimais l’idée que nous réalisions un Thor ensemble. Mais vous savez comment c’est. Il faut être sûr que le film que vous voulez faire est bien celui que veut le studio. Ça m’a brisé le cœur, mais je savais que c’était la bonne décision… Je savais que c’était ce que je devais faire parce que je ne pensais pas pouvoir faire un bon film avec leur scénario. »

 

tournagePatty Jenkins sur le tournage de Wonder Woman

 

Il faut dire que l’idée de Patty Jenkins était pour le moins éloignée du sous-Game of Thrones dans l’espace pour lequel a opté Marvel. En effet, la cinéaste souhaitait raconter « Un space opera à la Roméo et Juliette, basé sur la séparation entre Thor et Jane Foster ». La rumeur voulait d'ailleurs que son départ ait été mal digéré par Natalie Portman, très engagée dans la cause féministe, et qui était ravie qu'une réalisatrice entre enfin dans la cour des super-héros.

Nous ne saurons jamais ce que cela aurait donné, mais il y a fort à parier que le retrait de Jenkins n’est pas pour rien dans le désintérêt de Portman pour la franchise, qui l’a toujours traitée comme une figurante de luxe. Patty Jenkins avait finalement été remplacée par Alan Taylor, réalisateur de Game of Thrones qui a depuis "brillée" avec Terminator : Genisys. Question de karma, peut-être.

 

Affiche

 

commentaires

Motoralooxxxxx
02/06/2017 à 11:20

@Interpol : Bah mieux vaut un Yesmen contrôlé correctement par un studio qu'un rea plus libre mais qui se fait bousiller son taff en post prod comme sur BvS (heureusement que la version longue est là ) ou l'ignoble Suicid Squad qui c'est bien fait charcuter la gueule

john
02/06/2017 à 09:06

Pas mieux qu @ interpol !

Natla
01/06/2017 à 23:44

@Interpol

Je sais que cette diabolisation de Disney et Marvel est très courante aujourd'hui, mais soyons sérieux deux minutes : que le réal ne choisisse ni contrôle le scénario, que le réal ne soit pas un artiste avec un final cut mais un exécutant... Marvel ne l'a pas inventé. C'est le système hollywoodien, depuis des décennies. On peut évidemment le regretter, s'en scandaliser, etc, mais à ce moment pas de mauvaise foi : Disney est un symptôme, rien de plus. Faut voir les concurrents, les pères fondateurs. Et faut aussi voir les merveilles pondues par des cinéastes au sein de cette "prison dorée" - et les navets pondus par des réalisateurs avec un final cut, ou les versions "longues" de films qui sont moins bien que les version cinéma contrôlés par les producteurs. La nuance et le plan large sont importants pour parler de cette situation... sauf si bien sûr l'idée est juste crier son mépris de Mickey. Ce qui est une autre histoire.

Interpol(TheBand)
01/06/2017 à 22:48

"je ne pensais pas pouvoir faire un bon film avec leur scénario." "leur scénario" ! Si ça ce n'est pas la preuve que Marvel/Disney est le joyeux pays des Yes-Men.

kolby
01/06/2017 à 19:06

Elle était donc d'accord avec le studio pour scenario de wonder woman...
Bizarrement c'est trop simple comme justification.
Je ccrois qu'elle a eu la trouille en ce moment là, elle n'as pu convaincre le studio de son idée.

votre commentaire