Roger Moore : l'anecdote qui prouve qu'il était le James Bond le plus cool de la galaxie

Jacques-Henry Poucave | 25 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 25 mai 2017

Suite à la mort de Roger Moore, c'est un torrent d'hommages et d'anecdotes qui affluent de toutes parts. Et la plus touchante est signée Mark Haynes.

Ce dernier est un scénariste londonien, qui a eu l'opportunité de faire la rencontre de l'interprète de James Bond l'année de ses 7 ans, à l'aéroport de Nice. Il a partagé sur les réseaux sociaux un récit pour le moins étonnant, qui corrobore la réputation de sympathie et gentillesse qui fut celle de l'acteur.

 

Le Saint

 

"J'avais sept ans aux environs de 1983, avant que ne se répandent les salons réservés aux premières classes dans les aéroports, je me trouvais avec mon grand-père dans celui de Nice et j'ai vu Roger Moore, assis à côté de la porte d'embarquement, lisant le journal. J'ai dit à mon grand-père que je venais juste de voir James Bond et lui ai demandé si nous pouvions aller le voir, que j'obtienne un autographe. Mon grand-père n'avait aucune idée de qui étaient James Bond ou Roger Moore, donc nous nous sommes avancés et il m'a approché de Roger Moore, en disant "Mon petit-fils dit que vous êtes célèbre, pouvez-vous signer cela ?"

Aussi charmant qu'on pouvait s'y attendre, Roger me demande mon nom et signe promptement derrière mon billet d'avion, un sympathique message. Je suis extatique, mais alors que nous retournons vers nos sièges, je jette un oeil à la signature. Elle est dure à déchiffrer mais clairement, il n'est pas écrit "James Bond", mon grand père la regarde déchiffre "Roger Moore". Je n'ai aucune idée de qui il peut bien s'agir, et mon coeur est brisé. J'explique à mon grand-père qu'il a mal signé, qu'il a écrit le nom de quelqu'un d'autre - alors mon grand-père retourne le voir, tenant à la main le billet qu'il vient de signer.

 

James Bond

 

Je me souviens de l'avoir écouté depuis le siège où j'étais resté assis. "Il dit que vous avez signé avec le mauvais nom. Il dit que vous vous appelez James Bond". La visage de Roger Moore s'est illuminé quand il a compris, après quoi il m'a fait signe d'approcher. Quand je suis arrivé à côté de lui, il s'est penché, a fait mine de regarder à gauche, puis à droite, relevé un sourcil et m'a expliqué d'une voix inquiète "Je suis obligé de signer Roger Moore parce que sinon... Blofeld pourrait savoir que je suis passé par là". Il m'a fait promettre de ne dire à personne que j'avais vu James Bond, et il m'a remercié de garder le secret. Je suis revenu jusqu'à mon siège, mes nerfs se tordant de délice. Mon grand-père m'a demandé s'il avait finalement signé "James Bond". Je lui ai répondu que non, j'avais mal compris. C'est que je travaillais avec lui à présent.

 

Moonraker

 

Bien des années plus tard, je travaillais comme scénariste sur un projet dans lequel l'UNICEF était impliqué, et Roger Moore faisait une intervention à l'image en tant qu'ambassadeur. Il était adorable et alors que le caméraman était en train de tout installer, j'en ai profité pour lui raconter l'histoire de notre rencontre à l'aéroport de Nice. Il était content de l'entendre, il a rit et dit "Et bien, je ne m'en souviens pas mais je suis content que vous ayez eu l'opportunité de rencontrer James Bond", ce qui était très gentil.

Et puis il a fait quelque chose de brillant. Après le tournage, il est passé devant moi dans le couloir, il allait en direction de sa voiture - mais sur le point de dépasser, il s'est arrêté, à regarder à droite, puis à gauche, a levé un sourcil et m'a dit d'une voix inquiète "Bien sûr je me souviens de notre rencontre à Nice. Mais je n'ai rien dit devant ces caméramans, n'importe lequel d'entre eux pourrait travailler pour Blofeld".

J'étais aussi bouleversé à 30 ans qu'à 7. Quel homme. Quel homme incroyable."

 

Roger Moore Moonraker

commentaires

Poussy
04/06/2017 à 09:20

J'ai eu la chance de rencontrer Roger Moore et son épouse sur une plage de la côte d'Azur. Nous étions fin des années 90, j'étais encore dans la police. Je lui ai demandé si nous pouvions faire une photo ensemble, il m'a répondu "avec plaisir".
Son épouse s'est chargée de nous photographier avec mon appareil photo.
Nous avons échangé quelques mots, Roger n'était pas pressé de partir, au décours de notre conversation je lui avait dit que j'étais policier français et que j'étais fan de l'acteur.
Il m'a répondu avec un bel accent Anglais :
"Mon père aussi est policier à Londres" et là son épouse lui a rétorqué avec un accent français impeccable....... "Roger, ton père "était" policier à Londres"....
L'année suivante, sur la même plage, il m'a gentiment signé sur cette photo "Amicalement votre - Roger Moore"
Je l'ai revu encore pendant quelques années passer sur cette même plage accompagné de sa famille, nous saluant à chaque fois avec son flegme Anglais et son charmant sourire.
Très bon souvenir que je n’oublierai pas.

yannick25
03/06/2017 à 22:03

Un des rares acteurs dont on peut imaginer qu'il était dans la vie aussi élégant que dans ses rôles. On l'imagine bien comme dans le générique d'Amicalement Vôtre se balader sur la Côte d'Azur avec son pote Danny Wilde et se retourner au passage de belles inconnues, toujours partant pour de nouvelles aventures..

Denis
30/05/2017 à 12:10

J'étais fan de Roger Moore, ivanoe, Simon, Brett, James, ces personnages ont bercé ma jeunesse. La classe et l'humour, la sympathie.

ESPECIAL 0 007 LEGEND
27/05/2017 à 21:21

0 007 MISSION BOND LEGEND

Vinnie
27/05/2017 à 13:54

He is simply the best.

adoy
26/05/2017 à 23:38

His name is moore..Sir Roger Moore.

Michel.T
26/05/2017 à 17:39

Je suis songeur et triste à l'idée que monsieur Moore nous ait quittés.
Je l'aimais bien dans James Bond, mais à mon humble avis,
on ne peut le résumer qu'à ce rôle.
Rappelons-nous surtout que sa classe et sa présentation venaient avant tout
sans doute de son éducation, de ses valeurs humaines et de ses convictions envers
le genre humain. À ce propos, rappelons-nous de sa simplicité et de son engagement
dans Unicef.
Mes salutations à l'acteur et à l'homme qu'il était.

Lax69
26/05/2017 à 15:03

Just perfect

the défenders
26/05/2017 à 10:13

très belle anecdote j adore... ROGER MOORE LA CLASSE... RESPECT...

ben
26/05/2017 à 09:50

J'ai eu la chance de lui parler 5 minutes, un grand monsieur hyper gentil ...

Plus

votre commentaire