Et si l'adaptation de Lovecraft par Del Toro voyait finalement le jour ?

Mise à jour : 19/10/2017 02:59 - Créé : 6 avril 2017 - Alexis VIELLE
Lovecraft
228 réactions

Guillermo Del Toro revient sur ce qui aurait pu être son plus grand film. Adaptation d'une histoire de Lovecraft, les studios n'ont jamais voulu le suivre... 

En 1931 sortait le chef d’oeuvre de H.P Lovecraft : Les Montagnes Hallucinées. Une nouvelle avant-gardiste qui contait les périples du Dr Dyer et de son équipe lors d’une expédition en Antarctique. Des monstres supérieurement intelligents, des secrets enfouis depuis des millénaires, les scientifiques n'étaient pas au bout de leurs surprises.

L’ouvrage, considéré comme culte aujourd’hui, ne faisait pas l’unanimité à sa sortie puisque les maisons d’éditions refusaient toutes une par une de distribuer ses écrits, soit par son propos jugé trop violent soit parce que publier une nouvelle n’est pas aussi rentable qu’un roman. Avec le succès posthume que l’on lui connait, il est aujourd’hui reconnu comme l’un des pionniers et des plus grands écrivains de science-fiction.

 

HP lovecraft

 

Plus de 70 ans après la publication des Montagnes Hallucinées, et donc libre de droit, c’est Guillermo del Toro qui décide d’adapter l’œuvre sur grand écran. Il souhaite à l'époque en faire un film classé R (interdit au moins de 17 ans non accompagnés). Sauf que le mexicain se retrouve exactement dans la même situation que l’écrivain, comme il l’explique lui-même en 2010 :

"C’est très difficile pour un studio de franchir le cap de faire un film interdit au moins de 17 ans sans histoire d’amour et sans happy end. On pense que les studios sont dirigés par des mecs qui ont un intérêt pour l'art et le cinéma, alors que c'est juste des mecs en costume qui ne savent parler que de chiffres". Pas de souci Guillermo, ca fait longtemps qu'on n'est plus dupe... 

 

Lovecraft

 

Malheureusement, c’est toujours la même situation sept ans après. Del Toro nous confie qu’il compte prochainement nous révéler le making of d’un film qui aurait pu être grand si les studios n’étaient pas aussi frileux.

« Un jour, je vous monterais tout : storyboards, artworks, dessins, décors, pitchworks… On avait tout ! Si je vous montre tout ça, vous allez pleurer, c’est sûr. Vous allez crier "Pourquoi ?". C’est pour cette raison que j’alterne films à gros budget et plus indépendants. Dans le premier cas, vous avez l’argent mais moins de liberté et dans le deuxième cas c’est l’inverse.

Ils nous avaient tout promis. On avait Tom Cruise et James Cameron à la production, une enveloppe de 150 millions, ILM s’occupait des effets spéciaux et ca aurait pu passer s’il était seulement estampillé PG 13 mais je ne pouvais pas leur mentir. Je voulais faire le film à ma sauce. »

 

Portrait

 

Et là on vous entend crier derrière votre écran : « Mais les cartons de Logan et de Deadpool ces derniers temps devraient les faire changer d’avis non ? ». Sauf que toujours selon Del Toro, ces succès n’auraient rien changé à la donne…

En tous cas, on est impatient de découvrir les ébauches, dessins, pitchworks que Del Toro nous a promis ! Se verra-t-il donner le statut de chef d’œuvre filmique qui n’a jamais vu le jour ? A l’image du Dune de Jodorowsky, de Lost in la Mancha de Terry Gilliam, Les Montagnes Hallucinées restera comme le bébé avorté de Del Toro…

 

Lovecraft

commentaires

Yog-Sothoth 07/04/2017 à 23:35

Un LCU (Lovecraft Cinematic Universe) un jour peut-être?.. L'univers du Mythe de Cthulhu est une matrice parfaite

LaTeub 07/04/2017 à 10:34

@karlito Oh oui! Hodgson n'a pas eu la reconnaissance et l'aura de Lovecraft mais c'est un auteur majeur! Petite pensée aux défuntes éditions Oswald (Néo) qui m'ont fait découvrir cet auteur et tant d'autres!

The shell 07/04/2017 à 09:54

ça valait bien un doublon ;-)

Karlito 06/04/2017 à 21:38

A quand une adaptation cinoche du "Pays de la nuit" de william Hope Hodgson? Pour un pionnier, il l' est même avant HP Lovecraft (qui d'ailleurs était enthousiaste par ses écrits) (l'écrivain est mort en 1915, foutus guerres). Je recommande aussi "la maison au bord du monde" ou "Les canots du Glen Carring" avec des pieuvres géantes, des sanglots sous un horizon océanique funèbre et un dernier " Carnacki: le chasseur de fantômes...

Boo 06/04/2017 à 18:11

Et bah qu'ils tentent un crowdfunding, ou trouver un mécène qui sait pas où foutre son pez, pitié !

votre commentaire