Annabelle 2 tente de nous faire flipper avec une nouvelle image bien sombre

Christophe Foltzer | 15 janvier 2017
Christophe Foltzer | 15 janvier 2017

Annabelle, c'est quand même un beau foutage de gueule quand on y réfléchit deux secondes. Mais comme apparemment, ça ne dérange personne, il n'y a pas de raison que ça s'arrête.

Ben oui, en tant que spin-off de la série Conjuring, Annabelle remplit son contrat : budget moyen, effets jump-scare, bénéfices maximum, jusque là rien d'étonnant ou de révoltant, le film ne fait que suivre une formule qui a maintes fois fait ses preuves. Par contre, là où cela devient dérangeant, et on pourrait appliquer cette réflexion à l'ensemble de l'univers Conjuring, c'est lorsqu'elle utilise la mention "Inspiré d'une histoire vraie", pour avoir un argument commercial fort.

Qu'on soit bien clairs, la poupée maléfique Annabelle existe bien et elle est exposée dans le musée des époux Warren, mais elle n'a rien à voir avec ce que l'on nous en dit. Par son apparence déjà puis par son histoire. Il est vrai que si le premier film s'était limité à l'affaire supposément authentique qui l'a inspiré, avec les deux infirmières qui voyaient la poupée se déplacer et faire des bruits chelous, le métrage n'aurait duré que 10 minutes et n'aurait pas été particulièrement flippant. Alors, si l'on comprend bien une telle manipulation d'un strict point de vue commercial, on ne peut s'empêcher d'en être toujours autant gêné.

 

Photo Annabelle 2 Trailer

Cela dit, ce n'est pas ça qui va empêcher Annabelle 2 d'arriver sur nos écrans le 28 juin prochain sous la direction de David F. Sandberg, qui nous avait déjà sacrément ennuyé avec Dans le noir. Cette fois nous remonterons encore plus le temps que dans le premier film puisque nous devrions vraiment assister aux origines de la poupée maléfique puisque l'histoire se déroulera dans la maison d'un fabricant de poupées, quelques années après la mort de sa fille, et à un moment où il accueille en pension un groupe de jeunes filles ainsi qu'une nonne. Evidemment, ça ne pas tarder à tourner chocolat et la poupée risque de faire des siennes.

 

 

Histoire qu'on n'oublie pas que le film existe, la Warner vient de diffuser une nouvelle image du film, à défaut d'une vraie bande-annonce, censé nous coller les miquettes puisqu'elle représente la terrible poupée assise sur un lit, terrifiant la comédienne Talitha Bateman qui doit probablement regretter d'évoluer dans la pénombre sans un minimum de lumière. On espère quand même qu'au final la poupée sera un peu plus active que cela pour nous faire flipper mais comme le mois de juin arrivera très vite et que la promotion n'a pas encore réellement commencé, on se doute bien que le studio va tout faire pour nous en convaincre.

 

Photo Annabelle 2

Tout savoir sur Annabelle 2 : La Création du Mal

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bubu
15/01/2017 à 21:47

Le premier est un gros navet alors le 2 bof SVP pas de 3 marre des suites

votre commentaire