Punisher : le créateur de Sons of Anarchy tacle Marvel qui a rejeté son scénario au cinéma

Geoffrey Crété | 30 décembre 2016
Geoffrey Crété | 30 décembre 2016

La version du Punisher de Kurt Sutter, créateur de Sons of anarchy, n'a pas plu à Marvel.

Avant de retaper quelques uns de ses super-héros sur Netflix avec plusieurs séries à succès, Marvel a traîné quelques casseroles. La plus connue : Daredevil avec Ben Affleck, suivi d'un Elektra dans la même veine.

Mais il y a aussi The Punisher, sorti en 2004 avec Thomas JaneJohn Travolta et Rebecca Romijn. Malgré une critique assassine, le film a suffisamment récolté (près de 55 millions au box-office pour un budget de 33) pour engendrer une suite. Une suite qui deviendra après plusieurs années de développement compliqué un reboot avec une nouvelle équipe, intitulé The Punisher : Zone de guerre. La critique n'est pas plus convaincue, et le public encore moins : le film d'action à 35 millions récoltera une dizaine de millions en salles.

 

Photo Thomas Jane

 

Au cours de cette période chaotique où la suite est devenue reboot, plusieurs réalisateurs et scénaristes s'y sont frottés. Parmi eux : Kurt Sutter, créateur de la série Sons of anarchy également passé sur The Shield, et scénariste depuis de La Rage au ventre. Interviewé par Looper, il est revenu sur sa collaboration avortée avec Marvel :

"J'ai donné mon script et je me disais, 'Yeah, je remue Marvel bordel !'. Et il y avait ces gens qui littéralement qui étaient genre, 'Euh...'. Ils comprenaient pas ce qui se passait ! Et ce n'est pas comme si j'avais pas fait ce que j'avais annoncé... j'ai juste fait plein d'autres choses !"

Kurt Sutter explique ainsi qu'il a rendu un scénario trop loin des règles du genre :

"Je n'avais pas réalisé qu'on ne peut pas prendre de libertés avec certains de ces personnages et leur personnalité, parce que c'est ce qu'ils sont. Ils sont peu originaux, stéréotypés, il y a ce type qui fait ça, et ce type qui fait ça... Ils sont unidimensionnels pour une raison : ils ont un usage. Donc j'essayais d'agrandir l'univers Marvel dans une direction qui ne devait pas être agrandie !"

 

 

Le créateur de Sons of Anarchy donne un avis clair sur la machinerie Marvel à laquelle il a été confrontée :

"Je pense que j'essayais d'écrire du côté de l'émotion de ce mec pour donner un sens à cette violence absurde. J'essayais de l'ancrer un peu plus dans l'angoisse mentale qu'il a traversé, pour la justifier. Donc je pense que c'est ce que j'essayais de faire : l'humaniser un peu plus. Mais c'est le genre de choses pour laquelle il n'y a qu'un temps défini dans les films, on ne peut pas vraiment avoir de la place pour l'explorer. Pas dans un blockbuster ou un film Marvel".

Heureusement, Marvel a depuis trouvé une parade : comme Daredevil et Elektra, Punisher a pu renaître sur Netflix, sous les traits de Jon Bernthal. Après la saison 2 de Daredevil, il a été annoncé dans sa propre série, prévue pour 2017. Les super-héros ne meurent jamais.

 

Punisher Jon Bernthal

 

Tout savoir sur The Punisher : Zone de guerre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Flo
07/03/2020 à 15:33

Il montre surtout qu'il n'a pas compris que ces personnages sont si nombreux qui si on va dans un autre style que le leur... ben du coup ils finissent par ressembler à un autre personnage déjà existant avec ce même style. Un plagiat (interne).
Et tous ces personnages ont bien diverses dimensions... mais ce sont les leurs, pas celles d'un autre (et non Bigby, Steve Rogers ne vit pas pour la violence, c'est faux... revois la scène au bureau de recrutement dans "Catpain America First Avenger").

Pas compris non plus que Frank Castle est une machine à tuer qui a été jadis vivant, un personnage presque totalement vidé et déshumanisé... ou plutôt qui fait ressortir l'Horreur chez ses ennemis, et l'Humanité chez les innocents qui croisent son passage.
Marvel semble encore comprendre leur propres personnages... encore heureux.

Polio
01/01/2017 à 17:02

@Bigby Merci pour la tranche de rire !

Bigby
30/12/2016 à 20:45

C'est con car Marvel à prouvé via le MCU que la vision de ce Mr est fausse, avec des personnages complètement rongés par leurs faiblesses comme Stark qui se rend compte qu'il a profité d'une société qui n'estime pas à ce justifier pour gagner de l'argent sur des morts créant. Captain America qui ne vit que pour la violence et ne trouve rien d'autre dans ça vie, Daredevil qui a le diable en lui, Star Lord qui est rongé par la mort de ça mère, Thor qui est narcissique et fait entré son frère dans l'extrémisme....et bien sur le Punisher dans la série qui a le droit à des scènes entière pour expliquer pourquoi il tue et même réussie à avoir de l'empathie envers lui.

votre commentaire