Rogue One : premiers avis à chaud sur le nouveau Star Wars

Geoffrey Crété | 3 décembre 2016
Geoffrey Crété | 3 décembre 2016

Dernière ligne droite promo pour Rogue One : A Star Wars Story, qui compte sur les réseaux sociaux pour nourrir l'excitation du public.

Parade promo oblige : de premiers avis sur Rogue One ont été publiés sur Twitter par des critiques et blogueurs américains. Disney et LucasFilms ont ainsi montré 28 minutes du premier spin-off de Star Wars, réalisé par Gareth Edwards, à une poignée d'élus invités au mythique Skywalker Ranch.

Fandango, IMDb, IGN, Yahoo, Collider : des noms bien connus pour une première salve de réactions à prendre avec des pincettes donc, les studios ayant pris l'habitude de travailler étroitement avec une partie des médias pour protéger les blockbusters de toute négativité. Le fait que seulement 28 minutes (l'introduction de 10 minutes ainsi que quelques scènes issues du reste du film) aient été projetées n'est par ailleurs pas si anodin.

 

Rogue one

 

Le groupe de journalistes est ainsi quasi unanime : cet avant-goût promet un film réussi.

Steven Weintaub de Collider parle d'un film qui semble "honnêtement fantastique", d'une dimension épique avec de l'action enthousiasmante. Il précise également que "malgré toutes les discussions sur les reshoots et la production compliquée", les images étaient "vraiment géniales". Et dans la case pure rumeur un peu ridicule, il rapporte les propos de quelqu'un qui "aurait vu Rogue One" en entier, et affirme que c'est le troisième meilleur épisode de toute la série après L'Empire contre attaque et Un nouvel espoir.

 

Photo Felicity Jones

 

Autre élément qui ferait l'unanimité : le robot K-2SO, présenté dans la promo comme le compagnon froid et décalé de Cassian Andor (Diego Luna). Alan Tudyk prête sa voix à ce personnage qui serait l'un des points forts de Rogue One. Kevin Polowy de Yahoo écrit ainsi que K-2SO est "hilarant" au sein d'extraits qui restent "réalistes", avec cette tonalité brute mise en avant dans les trailers.

Erik Davis de Fandango a "adoré chaque seconde" de la présentation, parlant d'action "sauvage" et lui aussi de K-2SO, "son nouveau droïde préféré".

IMDb se montre plus sobre : "Les fans trouveront largement de choses qui sont familières et nouvelles".

A noter que Rogue One sera montré à la presse française le 12 décembre, sans embargo sur les réseaux sociaux.

 

Photo Felicity Jones

 

 

 

 

 

 

Tout savoir sur Rogue One : A Star Wars Story

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Yuhio
12/12/2016 à 16:08

@martinph2

STAR-WARS est une grosse machine à Business depuis 1983 et Le Retour du Jedi, quand George Lucas a décidé de créer la ménagerie de Jabba et les mignons Ewoks pour vendre des jouets au jeune public, au détriment d'un véritable scénario pour clôturer sa trilogie...
Les Episode I-II-III ont également été une gigantesque opération mercantile, pour vendre tout et n'importe quoi à n'importe qui.
Alors ne nous fait pas rire avec ta "Philosophie" ou ta "Réflexion intime".

Fennec
06/12/2016 à 11:02

Putain les gars détendez vous un peu le slip... On dirait que Disney et Star Wars 7 ont insulté vos aïeux sur 10 générations et maudit vos enfants...

A chaque fois qu'on a une news sur un Star Wars quelconque on va se taper un déversement de bile ?

On a compris, Star Wars 7 vous a pas plu.

On a compris, Disney est méchant caca, et ils aiment que le fric.

Bienvenu dans le monde du cinéma tel qu'il existe depuis des dizaines d'années...

Je me pose sérieusement la question : le public est-il encore capable de s'abandonner suffisamment, et de baisser la garde juste le temps d'apprécier un blockbuster ?

Paradoxalement, la hype marketeuse dont beaucoup feignent de se protéger semble les avoir complètement piégés, tant ils sont déçus au moment du visionnage du film. Tout ce qui a été apprécié dans la bande annonce de SW7 (i.e. : le fan service...) s'est complètement retourné contre l'oeuvre.

Pitié faites l'effort de voir le film avant de le critiquer... ou bien n'allez pas le voir s'il ne vous fait pas envie. Sinon, c'est juste de la bile haineuse un peu fatigante à la longue.

MystereK
05/12/2016 à 12:15

Exacr : la grosse machine à Business a bien commencé avec George Lucas. Pour eux qui ne s'en rappeleraient, il n'y pas voulu faire mourrir Han SOlo dans la première trilogie car cela pouvait porter préjudice à la vente des figurines... Dès le premier Star War, il s'est assuré d'avoir tous les droits sur les produits dérivé pour lui tout seul et c'est lui qui a porté le merchandinsing dans sa phase moderne.

L'empire contre-attaque est effectivement une erreur d parcours pour George Lucas, c'est pourquoi il voulu un réalisateur plus docile pour Le retrour du Jedi, qu'il a voulu être plus présent sur le plateau et qu'il a éjecté Gary Kurtz, l'autre producteur.

@The fan : On ne juge jamais un film qu'en le voyant... tout avis porté sur une oeuvre sans l'avoir vue est sans valeur.

Birdy
05/12/2016 à 09:51

Oubliez pas la cible : Star Wars, depuis toujours, c'est pour les gamins ! Georges Lucas n'a jamais caché qu'il faisait du waltdisney déjà à l'époque. Le ton noir de l'empire contre attaque, c'est presque une erreur de parcours corrigée par tonton Lucas avec ses Ewoks dans le VI.
Comme tout le monde, je suis fan, j'ai grandi avec, et donc, je ne suis plus la cible. Quand vous demandez à un gosse son star wars préféré, il vous répondra pas l'Empire contre attaque. Plus tard oui. Mais lui il le kiffe Jar jar ! Et qui achète des jouets ? Donc n'attendons pas de Waltdisney qu'ils nous fassent plaisir, ils sont là pour relancer la planche à billets la plus lucrative du monde. Sans prise de risque. Du coup, je jette une oeil dessus mais sans réel espoir de rêver comme quand j'étais gosse. Pourtant je ne demande que ça, moi aussi.

LaTeub
05/12/2016 à 08:00

@Barbeau, je ne comprends pas où tu veux en venir, peu importe, j'ai l'impression que l'on dit la même chose... Bonne journée.

Barbo
04/12/2016 à 21:33

LaTeub

Désormais il faut se justifier quand on vient répondre à un commentaire ? Ce serait si étonnant d'avoir des réactions à sa propre réaction ? Etonnant, non je ne pense pas. La simple loi des rubriques commentaires en fait.
(Et personne ne disait ou sous-entendait avoir "besoin" de ces avis : c'est de la curiosité je pense, et je ne connais personne qui se base sur ces courts et peu solides premiers échos, chacun va se faire son avis, la majorité des gens surtout ici sont comme toi)

The fan
04/12/2016 à 20:25

La bande annonce m'a suffit ,un film de plus pour faire des jouets

MystereK
04/12/2016 à 20:15

"Ce film est une catastrophe trop nul" dit celui qui n'a pas vu le film :-)

"Projeter un petit best of 15 jours avant l'exploitation en salles n'est absolument pas rassurant," Sauf que ce n'est pas rare dans le milieu, cela était aussi arrivé avec le Seignieur des anneuax (un film qui craint ?)

"DISNEY grosse machine à Business," La plupart des société de productions, même celles que l'on aime, leur but est de gagner de la l'argent, pas d'en perdre. Il faut bien faire des films qui rapportent pour en produire d'autres qui perdent de l'argent ou s'en sortent tout juste... comme Peter et Eliott le Dragon par exemple.

"STAR-WARS qui nous ont tant fait frissonner depuis "L'Empire contre attaque", " Star Wars 'a fait frossoner depuis Star Wars et jusqu'à L'empire contre attaque... après... lorsque M. Lucas à repris les commandes, bof...

LaTeub
04/12/2016 à 19:58

@Barbeau Je lis les articles car il peut il y avoir des infos intéressantes sur qui et comment sont organisées ces projections tests...Ce film m'intrigue et j'aime en savoir plus. Ce qui ne m'empêche pas de ne rien avoir a faire des avis de ces gens. Désormais il faut donc se justifier lorsque l'on vient lire un article et poster quelque chose? Etonnant.

Barbo
04/12/2016 à 17:27

Les gens qui viennent lire un article sur les "premiers avis" de Rogue One, pour dire "m'en fous des avis moi, j'irai voir le film pour me faire le mien".

Partir du principe que quelqu'un a BESOIN de ces avis déjà... Quelqu'un avait BESOIN de lire l'article sinon ?

Plus

votre commentaire