Doctor Strange revient dans deux nouveaux extraits entre magie, humour et romance

Grégoriane Benoit | 21 octobre 2016
Grégoriane Benoit | 21 octobre 2016

A quelques jours de la sortie, Doctor Strange met le paquet sur la promotion et nous dévoile deux nouveaux clips jouant sur les recettes Marvel qui marchent : un peu de magie, un peu d'amour et un peu d'humour !

Plus que quelques jours à attendre avant de découvrir le nouveau film des studios Marvel, Doctor Strange et les derniers actes promotionnels des studios mettent le paquet pour séduire le plus large des publics. Ainsi, il semblait de bon ton de transmettre en seulement deux clips le principe même d'un Marvel qui fonctionne, avec un cahier des charges méticuleusement respecté. 

Si pour l'instant les premiers retours de la presse US se mettent plus ou moins d'accord quant à la qualité visuelle de Doctor Strange et un peu moins sur l'inovation du scénario, ces deux extraits semblent plutôt bien y répondre. 

 



Dans ce premier extrait Cumberbatch confronte sa vision concrète du monde à la magie de Tilda Swinton. Comme une scène classique de déni, le Doctor Strange refuse l'acte de foi mais sera vite remis à sa place. Arrive alors une petite idée de l'exceptionnelle musique écrite par le talentueux Michael Giacchino où se joignent orchestration symphonique et émerveillement : un bref avant-goût qui nous promet, on l'espère, une partition originale plus développée que dans la plupart des productions Marvel. 

 



Dans le deuxième extrait, il s'agit d'un mini-flirt entre le personnage joué par Rachel McAdams et Benedict Cumberbatch, de quoi nous rappeler que l'amour est aussi au rendez-vous dans Doctor Strange et que les publics ciblés sont nombreux. 

Bref rien de bien extraordinaire, hormis quelques images intéressantes et une très belle musique. Verdit pour Doctor Strange mercredi prochain !

 

Affiche Benedict Cumberbatch

Tout savoir sur Doctor Strange

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire