Le réalisateur de Jurassic World 2 promet un film sombre et terrifiant

Christophe Foltzer | 17 octobre 2016
Christophe Foltzer | 17 octobre 2016

Depuis quand avez-vous eu vraiment peur au cinéma ? On ne parle pas là des jumpscares à la Conjuring qui ne fonctionnent que sur l'effet de surprise, mais de la vraie peur, lancinante, poisseuse et qui vous colle à la peau. Ca fait longtemps hein ? Heureusement, Jurassic World 2 arrive.

On ne peut pas dire que le premier Jurassic World ait affolé notre trouillomètre. Loin de là même. Alors certes, il avait ses petits moments de tension, mais il restait quand même très inoffensif et ne proposait pas de réelle séquence de trouille comme on avait pu en avoir dans le premier film de la saga (avec le T-Rex notamment). Et puis, regardons les choses en face aussi : bien qu'on l'aime bien, Chris Pratt a cette capacité incroyable de désarmorcer toute la tension d'une scène à chaque fois qu'il apparait. Donc forcément, pour avoir peur on repassera.

 

Photo Bryce dallas Howard

 

Mais voilà que le réalisateur J.A. Bayona, en pleine campagne de promo pour son Quelques minutes après minuit nous met en garde sur son Jurassic World 2 qu'il tournera à partir de février prochain. Au micro de EFE, il nous annonce que son film nous mettra carrément les foies :

"Il sera beaucoup plus sombre et terrifiant que le film précédent. Evidemment, avec Chris Pratt, il sera aussi très drôle. Mais il sera plus sombre. C'est la deuxième étape d'une trilogie et elle est toujours plus sombre, à l'image d'un Empire contre-attaque ou de La colère de Khan, qui sont les exemples qui reviennent toujours.

 

jurassic world

 

Le film emmène l'histoire là où elle n'a jamais été. Moi, elle m'a surpris. Nous allons là où nous sommes jamais allés et en même temps nous alllons rendre hommage à la franchise. Nous irons plus loin. Ce qui va se passer va surprendre le public et cela va être choquant."

Ah mais nous, on signe tout de suite hein, dans ces conditions. Encore que, il ne faut pas oublier que Jurassic World étant une franchise très familiale, il ne faut pas s'attendre à un trouillomètre qui crève le plafond non plus quoi. Ce serait dommage que le film soit au final classé R et ne soit pas visible par les enfants et les ados, la cible principale de l'entreprise, ne l'oublions pas. Mais si on a quelques moments bien tendus, dans la limite du raisonnable bien entendu, ce sera déjà une très bonne chose. 

 

Chris Pratt

commentaires

thanos
20/10/2016 à 19:58

c'est très dommage , mais sa et me manque cruellement de pas revoir les anciens acteurs qui ont fait le succée de cette trilogie de 3 films de la saga jurassic park qui est sam neill en pf alan grant et jeff goldblum en pf ian malcolm comme au bon vieux temps se serait bien de les revoirs ensemble ou un des deux dans le prochain film de jurassic world 2 : jurassic park 5 attendu pour juin 2018 au cinéma réalisé par juan antonio bayona et scénariste et producteur colin trevorrow et producteur éxecutif steven Spielberg ou au plus tard pour jurassic world 3 : jurassic park 6 pour 2021...? réunis avec chris pratt , sam neill et jeff goldblum , Bryce dallas howard , laura dern se serait trop génial

thanos
17/10/2016 à 19:37

oui , un film comme le monde perdu : jurassic park 2 sorti en 1997 réalisé par steven Spielberg qui était le plus sombre des 3 premiers films de jurassic park et jurassic world 2 : jurassic park 5 sera tout aussi sombre et plus terrifiant que jurassic park 1 et que le monde perdu...? et si il y a du changement ont ne reverra peut-être plus l'ile de isla sorna site B et pourtant il retourne a hawai comme les 4 précédents films qui était tourné les iles isla nublar et isla sorna site B , alors a voir mystère , quelle ile va t-il a voir dans cette 5 ème suite de la saga jurassic park en espèrent que les dinosaures tyrannosaures rex et vélociraptors... vont se rebeller contre les gens et les poursuivent et les bouffait en ville et faire encore pire , un vrai carnage en ville que le t-rex dans la ville de san diego dans le monde perdu : jurassic park 2 de 1997

Wesker02
17/10/2016 à 18:20

C'est exactement ça Dirty Harry. Wait and see... on verra bien mais j'espère surtout que coco trevo va nous pondre sa propre vision et pas une copie de la vision de spielberg comme il l'a plus ou moins fait avec le 1er. J'espère surtout quelques images un peu crues. Du style de muldoon dans jurassic park ou tout en suggestion comme la scène de nedry... on verra mais faut y aller franco parfois je pense

Dirty Harry
17/10/2016 à 14:56

@ Wesker : surtout qu'ils étaient fâchés les Raptors et le T-Rex depuis la fin du tout premier film : on se demande comment ils arrivent à s'entendre comme deux cocus sur le dos du 3e (l'Indominus Rex) à la fin du World ! Et la chaine alimentaire on s'en fout ? Les prédateurs font des alliances inter-espèce maintenant ? "Brazzers" valide t il cela ? Bon après j'aime bien ce réalisateur et je le crois lorsqu'il dit vouloir foutre la trouille (stop confort : même Spielberg dans ses meilleurs moments transmet des moments de pure angoisse) j'espère que le moteur du film sur les expérimentations ne va pas être trop lourd, genre clip fantastique de sensibilisation pour PETA/SPA....

Wesker02
17/10/2016 à 12:34

Désolé double poste.
Je finis... où l'on sent que le t-rex et le raptor veulent s'échanger quelques mots doux. Ils auraient dû les faire parler, ça ne m'aurait même pas choqué... je pense?

Wesker02
17/10/2016 à 12:31

Jurassic world 2: la planète des dinosaures
Jurassic world 3: la guerre de la planète des dinosaures
Le pitch? Les dinosaures ont apprit à parler entre eux et discutent de la santé économique des états unis lorsqu'un parasite vient envahir la terre...: les humains.
La resistance des dinosaures, conduit par john carnosaur, va tenter de stopper l'invasion des humano-droïdo-dinos, qui ont une intelligence qui dépasse toute celle que nous avont connu...
VIVEMENT LE 3.
(ceci est une blague ironique qui souligne mon mécontentement suite au visionage de jurassic world 1er du nom et surtout de cette "presque" magnifique scène finale de ce dernier)

nimbari
17/10/2016 à 10:17

A partir du moment ou ce n'est pas trop gore (de toute façon c'est pas ça qui fait peur), qu'on ne voit pas de tétons et que les protagonistes ne disent pas de gros mots, il est assez facile d'éviter le classement R.

votre commentaire