Jurassic World 2 sera une métaphore de la maltraitance animale

Christophe Foltzer | 12 octobre 2016
Christophe Foltzer | 12 octobre 2016

Il se passe de drôles de choses dans le monde actuel. Alors que nous n'avons jamais été aussi proches d'une nouvelle guerre mondiale, tandis que le terrorisme plane sur nous au quotidien, l'un des gros combats du moment c'est le traitement des animaux.

Mettons tout de suite les choses au clair : nous ne sommes pas pour les mauvais traitements infligés aux animaux. Nous ne les cautionnons pas, même pour rigoler. Comme ça, on évitera de passer pour des monstres insensibles qui passent leurs week-ends à transformer des chats en fusées vivantes à coups de pétards bison dans l'anus. Ne faites pas ça chez vous les enfants, c'est mal. Et en plus c'est sale. Aucun intérêt donc.

Cela dit, on peut remarquer que la cause animale devient un débat central de nos sociétés occidentales repliées sur elles-mêmes, reléguant le problème beaucoup plus grave des populations migrantes, de l'écologie, de la guerre et de la pauvreté, au rang d'annexe du bilan comptable du Parti Communiste. Si chacun voit midi à sa porte, et que tous les sujets sont importants, on peut néanmoins se demander ce qui pousse tant de gens à vouloir améliorer les conditions de vie des animaux alors que la majeure partie de la population mondiale est en train de mourir de faim et/ou sous les bombes. On ne dit pas qu'il ne faut pas, on aimerait juste comprendre.

 

Photo

 

Et l'explication viendra peut-être de Jurassic World 2 puisque Colin Trevorrow, maintenant producteur de la franchise, vient de révéler que le film sera une bonne grosse métaphore de ce débat dans les colonnes d'El Mundo :

"Les dinosaures seront une paraboles des traitements infligés aux animaux de nos jours : tortures, expérimentations médicales, animaux de compagnie, mettre des animaux sauvages dans des zoos comme des prisons , leur transformation en armes militaires...

Cette suite sera un film très différent puisqu'il explorera de nouvelles pistes. Pour cette raison, il était évident que nous avions besoin de Juan Antonio Bayona pour le réaliser, pour lui faire prendre de l'ampleur et avoir sa vision si personnelle des choses."

On pourrait appeler cela du gros opportunisme un peu naïf, mais comme on ne veut pas se fâcher avec nos amis spécistes particulièrement remontés en ce moment, on se dit que c'est peut-être une bonne manière de faire évoluer la franchise. A condition toutefois de ne pas oublier que l'animal que l'on veut sauver de traitements inhumains (paradoxe) n'hésitera pas à nous bouffer dès qu'il sera libéré.

 

Jurassic World

Tout savoir sur Jurassic World : Fallen Kingdom

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jade
19/10/2016 à 09:16

Parler de la maltraitance animal oui c'est une bonne chose et encore on en parle pas assez !

Les guerres, les religions, les hommes qui meurent de faim ou de froid on en parle tout le temps et rien ne change. Pourquoi ne pas aider des êtres vivants qui le mérite vraiment ?
Les animaux sont fidèles et n'ont pas de mauvais fond, les hommes leur infligent des souffrances immondes et on devrait rien dire.. les animaux ont autant le droit d’être défendue que n'importe quels hommes sur terre, combien d'animaux sont mort et meurs chaque jour pour nous alors oui j'estime que nous devons les défendre et les protéger.

Si dans quelque temps il y a vraiment une guerre, tout le monde sera bien content que les animaux soient la !!

En tout cas je suis vraiment dessus de lire ce genre d'article déconcertant...

JJS
15/10/2016 à 12:51

Un article qui reflète une profonde bêtise, ecran large. Une belle mentalité d'arriéré "les humains, c'est nous les plus importants d'abords"

Vous voulez comprendre ? C'est simple : aucune forme de vie, humaine ou animale ne doit être hiérarchisé selon un ordre de priorité comme vous semblez le sous-entendre. Sans nombre de ces animaux bande de débiles, c'est tout notre écosystème qui serait menacé (donc nous aussi, z'avez compris). Si on peut comprendre que maltraiter un animal est déjà le fruit d'une profonde bêtise, peut-être qu'on arrivera à moins se maltraiter nous même via les différents problèmes que vous exposez.

Désolé pour ce ton un peu fort, mais là, vous m'avez scié par votre manque total de réflexion.

Azzz
12/10/2016 à 20:31

Complètement débile cet article, de quel droit un homme qui provoque guerres, famine, et maltraite des êtres vivants qui n'ont rien demandé devrait passer au 1er plan ?? L'homme a tout ce qu'il mérite.
Dénoncer ce problème serait finalement opportuniste de leur part ? En quoi ??? C'est même un sujet très important, très content qu'ils abordent enfin cela.
J'aime beaucoup votre contenu écran large, mais là c'est complètement nul et ridicule, du n'importe quoi.

Alain
12/10/2016 à 14:39

Jamais lu un truc aussi con. Pointer du doigt et dénoncer la maltraitance animale n'empêche pas de pointer du doigt et de dénoncer les autres horreurs. Ça permet juste de pas laisser une horreur tomber dans l'oubli quand des gens comme la personne qui a pondu cet article s'en contrefoutent.

Paehon
12/10/2016 à 14:06

Je suis le seul à trouver ça bien que les studios aient eu cette idée ?

Pour ceux qui ne le savent pas, c'est un sujet largement évoqué dans le livre Jurassic Park.

La société concurrente qui veut récupérer les embryons veut, entre autre, se servir des dinosaures pour les essais cliniques car ils n'ont légalement aucun droit.

Phase 1 : Plein d'expérience crados
Phase 2 : Aucune poursuite
Phase 3 : ???
Phase 4 : Profit

Pseudo
12/10/2016 à 13:23

Personne ne s'insurge quant au traitement malsain infligés aux pokemon, les nouveaux combats de chiens virtuels...

Ce qui m'énerve c'est la manière dont les studios nous prennent pour des idiots, à toujours tout nous expliquer comme si on a lait pas comprendre. Le message de notre film c'est blablabla...pff

Jeff
12/10/2016 à 13:14

Je vois pas ou est le problème que le problème animal passe en premier plan. Les guerres, les conflits sont le fruits des agissement des hommes entre eux, les animaux n'ont rien demandé, il n'y a pas de méchanceté chez eux. On les exploite sous toutes les formes, on en crée davantage pour satisfaire le bien être de l'homme, on en abuse, on les maltraite, on les fait souffrir. Que ça soit pour test de médicaments, la science, le maquillage, la bouffe avec ce magnifique argument "Oh mais attend l'homme a toujours mangé de la viande depuis la nuit des temps, mange pas si t'en veux pas, moi je me prépare un bon triple steak midi et soir" " le foie gras c'est trop bon, c'est dans la culture française". Quelle honte de penser comme ça, l'homme a évolué il parait mais c'est certainement pas dans ce domaine...

Dirty Harry
12/10/2016 à 12:57

Avec des vrais morceaux de message à bonne conscience bien lourde à l'intérieur ! Ouf j'espère être conforté dans ma compassion pour le règne animal une fois le générique du film terminé....(Carpenter revient !!!)

Baneath88
12/10/2016 à 12:53

Sur la maltraitance animale?...Après tout c'est logique, vu que le piètre Jurassic World évoquait la maltraitance cinématographique.

votre commentaire