McG promet que Les Maîtres de l'Univers sera son prochain film

Christophe Foltzer | 16 août 2016
Christophe Foltzer | 16 août 2016

Quand on parle reboot, il ne faut pas longtemps avant d'aborder la douloureuse question de celui des Maitres de l'Univers. Et cette fois, ça a l'air bien parti. 

Qui a grandi dans les années 80 était inévitablement fan des Maîtres de l'Univers, série (pauvrement) animée ne servant qu'à vendre un nombre hallucinant de figurines mais à l'univers vaste et envoûtant. Un vrai phénomène de mode où un héros pas très au clair avec sa sexualité brandissait une grande épée pour se transformer en Musclor, l'homme le plus fort du monde, afin de faire capoter les plans de Skeletor. Ne cherchez pas, c'est culte. 

Culte également, l'adaptation cinéma avec Dolph Lundgren de 1987, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Le film de Gary Goddard, tourné pour la Cannon, visait clairement Star Wars mais n'a pu se hisser qu'à la hauteur de l'une de ses resucées. Et c'est dommage, parce qu'il y avait de quoi faire. Comme aujourd'hui nous ne fonctionnons que par reboots et remakes, on s'attendait à le voir débarquer à nouveau le moment venu. D'ailleurs, on nous prévenait depuis des mois, Les Maîtres de l'Univers allait renaitre de ses cendres et on ne nous demanderait pas notre avis. Si à l'origine c'était Jon M. Chu qui devait s'en charger, le projet a changé de mains depuis pour arriver dans celles de ce bon vieux McG, qui vient d'ailleurs de déclarer au micro d'IGN qu'il faisait du film une priorité absolue :

 

Musclor

 

 

"C'est un moment très excitant pour Les Maîtres de l'Univers. Nous avons un gros rendez-vous avec Sony mardi prochain pour préparer le film. Et nous sommes en train de polir le scénario, et c'est ma passion. Je suis déterminé à en faire mon prochain film mais vous savez comment ça se passe dans le cinéma en ce moment. Vous devez mériter la bénédiction du studio et Tom Rothman mène son bateau de main de maître à Sony et nous allons dans sa direction. Je suis tellement heureux de pouvoir l'annoncer aux fans."

Des fans d'ailleurs qui ne se sentiront probablement plus en apprenant la suite de l'histoire, puisque pour en faire une franchise forte de ces prochaines années, McG a décidé de s'inspirer fortement du modèle Marvel, ce qui ne nous surprend pas du tout :

 

Photo Illustration

 

 

"Je veux faire honneur au fan de base, avant toute chose. Nous devons aussi être à la hauteur de ce que fait Kevin Feige avec Marvel, et atteindre cet équilibre incroyable dans le divertissement. Nous devons être à la fois crédibles et émotionnels, injecter de l'action, et rendre parfaitement l'idée que nous traitons de la quête d'un héros. Il s'agit de la genèse de Musclor, du début de l'aventure. C'est ainsi que nous concevons les choses. [...] Nous allons tenter de répondre à l'appel et d'aller encore plus loin."

Au-delà des belles promesses, McG s'embarque dans un sacré défi. Si les choses étaient bien différentes en 1987, le divertissement actuel pullule de concurrents, et pas des moindres, et cet espace semble déjà bien surchargé. A lui, et au studio, de prendre donc suffisamment de risques pour nous donner envie de retourner sur Eternia. 

 

Photo Illustration 2

commentaires

champy
18/08/2016 à 10:44

@King Brain On a surtout découvert Dolph Lundgren dans Rocky4 où il vole totalement la vedette à Sylvester Stallone... mais c'est vrai que Les Maitres De L'univers est son 1er rôle principal! Dolph c'est l'un de ces acteurs dont j'ai toujours pensé que la carrière n'a pas été à la hauteur de son charisme unique.

The King Brain
17/08/2016 à 10:41

Bonne nouvelle; le plus gros raté de mon enfance est de ne jamais avoir vu Les Maîtres de l'Univers, vu la façon dont ce film me faisait rêver, avec un Dolph Lundgren qu'on découvait et qu'on faisait rentrer dans la catégorie des Schwarzy, Sly et consort. J'espère seulement que ça ne ressemblera pas au vilain reboot de Conan ! parce qu'il faut dire que nous vivons pratiquement l'ère de reboots et remakes, mais ce n'est jamais gagné d'avance...

champy
16/08/2016 à 22:56

Bon McG... je l'accorde le "bénéfice du doute"... reste plus qu'a trouver Musclor(non, ne me parlez pas de Kellan Lutz, par pitié)

REA
16/08/2016 à 17:38

Si c'est bien fait, ça peut juste être ouffissime et nous offrir une bonne saga. Mieux que WARCRAFT, et autres DC COMICS (Man of Steel, Suicide Squad...)

Musclor contre les hommes-serpents, le rêve.

Tom
16/08/2016 à 14:35

Si un réal de superproduction est plus mené par sa passion, son excitation (quitte à ce que ça flirte avec une forme de candeur), que par le simple cynisme, c'est plutôt positif. Et l'aspect industriel de ces films, omniprésent, est une facette obligatoire. Ce qui ne veut pas dire qu'elle doit être la principale.

Dirty Harry
16/08/2016 à 12:23

C'est drôle on dirait pour McG qu'il arrive sur un scénario écrit par Shakespeare et produit par Zanuck, c'est beau un tel enthousiasme pour ce "truc", véhicule à vendre des jouets.

votre commentaire