Nicolas Winding Refn explique enfin pourquoi il ne fera pas le remake de Barbarella

Christophe Foltzer | 28 juin 2016
Christophe Foltzer | 28 juin 2016

S'il y a bien un réalisateur qui mène sa barque tranquille, faisant fi des modes et qui arrive toujours à nous embarquer dans ses délires, c'est bien Nicolas Winding Refn. Mais il n'est pas prêt à faire n'importe quoi non plus.

Maintenant que The Neon Demon est sorti sur tous les écrans et que vous l'avez tous vu (si, si, on en est sûrs, on a les noms), on se demande bien ce que nous réserve NWR pour la suite, avec une grosse impatience d'ailleurs. Si l'on évoquait hier son envie très forte de faire un film Batgirl, il ne faudrait pas oublier cependant que le metteur en scène traine depuis plusieurs années un projet de remake du Barbarella de Roger Vadim.

Oeuvre culte et bien kitschouille de la science-fiction des années 60, Barbarella proposait un univers particulièrement déjanté qui a ému le spectateur masculin grâce notamment à la présence de Jane Fonda en combi de latex pendant tout le film. Le producteur Dino de Laurentis voulait en faire un remake pendant très longtemps avant que le nom de NWR ne soit évoqué.

Malheureusement, cela n'arrivera jamais et le réalisateur nous a expliqué pourquoi au micro du podcast Happy Sad :

"En réalité je ne possède pas les droits de Barbarella, et j'ai décidé de m'intéresser davantage à Neon Demon. En plus, d'autres projets, pour la télévision, ont retenu mon attention et je suis en train d'en commencer le développement. Pour Barbarella, c'est un peu comme pour L'äge de Cristal : certaines choses ne doivent pas être touchées. On n'a pas besoin de tout remaker. Je suis beaucoup plus intéressé par la vraie création  et l'argent ne l'emportera jamais la perte de contrôle créatif. Ca ne se passe pas comme ça."

On pourrait lui dire que vouloir faire un film sur Batgirl, c'est justement se retrouver possiblement dans cette situation inconfortable, mais comme il nous fait un peu peur, on préfèrera se taire. Quoi qu'il en soit, la passion de NWR pour les personnages féminins forts et héroïques ne date pas d'hier, puisqu'outre Barbarella et Batgirl, nous apprenons aussi qu'il prévoyait de faire un film Wonder Woman, à la seule condition que ce soit Cristina Hendricks qui en interprète le rôle principal. Et, étrangement, les discussions avec le studio ne sont jamais allées bien loin.

Ce qui est très dommage, on en conviendra tous.

Tout savoir sur Barbarella

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
champy
28/06/2016 à 15:45

Il a écouté la voix de la sagesse ce nic, même comme de toute évidence un autre le fera.

JK
28/06/2016 à 15:29

Christina Hendricks dans le rôle de Wonder Woman, dirigée par NWR, ça n'aurait pas été un film de super héroïne, mais un film fétichiste. Magnifiquement sensuel, certes, mais totalement impossible à vendre aux studios.
Plus un fantasme qu'autre chose.
Mais bon, NWR peut mettre Christina Hendricks dans n'importe quel film, je paie pour le voir.

votre commentaire