Danny Boyle réagit à l'échec de son Steve Jobs

Christophe Foltzer | 16 novembre 2015
Christophe Foltzer | 16 novembre 2015

Bien qu'il ne soit pas le film le plus attendu de l'année, le Steve Jobs de Danny Boyle ne méritait pas le traitement qu'il a subi. Alors que les scores sont loin d'être faramineux aux Etats-Unis, le réalisateur répond.

Tandis que le film est toujours attendu sur nos écrans le 6 janvier prochain, Steve Jobs a énormément de mal à convaincre son public américain. La faute aussi à une politique d'exploitation qui pourrait lui donner le coup fatal. La semaine dernière nous vous parlions effectivement du triste sort qu'avait connu le film dans les cinémas américains, perdant en quelques jours plus de 2.000 écrans sur les 2.411 qui le projetaient au total.

Un coup dur dont Steve Jobs aura probablement beaucoup de mal à se remettre et qui demande quelques explications. Interrogé par la BBCDanny Boyle lui-même est revenu sur cette sortie douloureuse et n'hésite pas rejeter une partie de la faute sur son distributeur, Universal :

"Rétrospectivement, c'est évident. Nous avons probablement dû sortir le film un peu trop tôt. Universal aurait dû préparer sa sortie un peu plus lentement."

Des propos qu'il faut prendre avec une certaine mesure puisque si Boyle tient Universal en partie pour responsable, il ne le rend pas coupable pour autant.

"Je pense qu'ils sont dans l'ensemble très fiers du film. Alors oui, on aurait dû s'y prendre différemment mais maintenant on doit faire avec ce qu'on a."

A quelques semaines de la sortie du film en France, on espère que la branche tricolore d'Universal saura mieux gérer ce périlleux moment et que le public s'y intéressera.

commentaires

dany15
07/03/2016 à 18:41

J'avais bien raison, le film a été un échec en France, mais Holly est trop con pour le comprendre

diez
16/11/2015 à 17:57

Un film sur Steve Jobs ca ne m'intéresse absolument pas, un film de Danny Boyle, j'y vais tout de suite !

Holly Body
16/11/2015 à 17:14

Eh ben c'est fantastique, si t'en arrives à t'énerver et m'insulter (et visiblement en étant bien énervé vu les fautes, j'ai du relire pour comprendre "c'est triste journée"), c'est que tu as un petit souci. Si t'es pas capable de communiquer après avoir affirmé comme un expert, en expliquant un minimum et en n'insultant pas comme une fillette en colère après 2 échanges, c'est franchement comique ! Merci !

dany15
16/11/2015 à 16:27

Ok, je vois que j'ai à faire à un gros con, qui passe c'est triste journée à faire la morale aux autres, et tes menaces tu te les prends et tu te les enfonce bien profond

Holly Body
16/11/2015 à 15:21

Que tu aies raison ou non, le fait que tu te poses en donneur de leçon et expert en box office on peut en parler non ?
Surtout que tu te bases sur deux choses (la sortie décalée, qui n'a rien d'extraordinaire ; et la critique, qui n'a rien de négative), et que tu ne commentes pas plus de ce côté.

C'est donc un simple avis de spectateur, ça n'a rien d'un avis d'expert ; et ta dernière réponse, avec sa faute d'orthographe et le côté menace/pari à deux balles, le confirme. Dommage qu'on ait trop souvent ce genre de réaction pas bien cinéphile ni sérieuse.

dany15
16/11/2015 à 13:59

Tu verra que j'ai raison, on en reparle dans 2 mois mon gars

Holly Body
16/11/2015 à 11:14

Et toi, crois-tu avoir la science infuse ?
Ce n'est tout de même pas une règle absolue ; des tas de films sortent en France après les US, sans que ce soit systématiquement synonyme d'échec.
Quant aux critiques : 85% sur Rotten, 82 sur Metacritic. Je ne vois pas d'où tu sors que le film aurait une sale réputation. La seule qu'il ait c'est celle de son échec en salles et le peu de foi que le studio avait et a en lui.

dany15
16/11/2015 à 09:44

Si vous croyez que la sortie en France va arranger quelques choses, sortir un film 2 mois après, avec le piratage sur le web, c'est mort, surtout avec les critiques qu'il a reçus, très peu seront tenté

votre commentaire