Love : Jack Lang entre dans la polémique et défend le film

Jean-Luc Hassaique | 5 août 2015
Jean-Luc Hassaique | 5 août 2015

L’interdiction de Love aux mineurs et l’annulation de son visa d’exploitation suite aux manœuvres de l’organisation Promouvoir n’en finissent pas de faire réagir. C’est au tour de Jack Lang, ex-ministre de la culture, de s’exprimer.

Jack Lang est plus ou moins la bête noire des individus derrière Promouvoir. Et pour cause, son arrivée au ministère de la Culture fut synonyme de quasi fin de la censure alors pratiquée par l’état et de l’autorisation (tardive mais salutaire) de plusieurs œuvres d’art, interdites sur le territoire français. On lui doit notamment la sortie en 1982, soit 8 ans après son arrivée originelle sur les écrans en 1974, de Massacre à la Tronçonneuse.

On ne s’étonnera donc pas de voir Jack Lang prendre la défense de Love et Gaspar Noé.

 

« L'interdiction du film Love aux spectateurs de moins de 18 ans marque une fois de plus une avancée de la censure. Nous avions dans les années 1980 ramené à 16 ans l'âge auquel un film pouvait être interdit, établissant ainsi une cohérence avec la majorité civile et pénale. Pourquoi brider la liberté de création des cinéastes français? J'apporte mon plein soutien à Gaspar Noé et Vincent Maraval. »

Pour info, c’était déjà l’association Promouvoir qui avait, en 2004, amené le législateur à revenir sur les avancées et principes mis en place sous Jack Lang, provoquant le retour de la classification X. S’il ne fait aucun doute que l’ex-Ministre se paie ici un peu de publicité à peu de frais et se paie une place au chaud au premier rang du camp du bien, les arguments qu’il avance sont difficilement discutables.

Tout savoir sur Love

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
dog day
07/08/2015 à 02:27

TU abandonnes ?
Woooo. Woké. T'es sérieusement inquiétant m'sieur Tom. Le fil de ton discours depuis le début est juste inquiétant, au minimum.
Je rejoins Shingolove et te laisse baigner dans tes mots.

Tom
07/08/2015 à 02:03

SOURCE : Gay Pied Magazine, 31 JANVIER 1991.
Un minium de recherche et un intellect suffisant pour penser par toi même t'aurais permis de trouver la réponse au lieu de prouver ce que je dis depuis le début, y a encore des gens en 2015 qui ne parvienne pas à se faire une opinion par eux même.
J'abandonne.

KLM
07/08/2015 à 01:46

Une phrase hors contexte et sans source pour étayer ton propos ? Oulala, je te crois, merci bonhomme, merci mille fois

Tom
07/08/2015 à 00:15

Je disais simplement que vu ce que Lang défend, prendre pour argent comptant ses prises de position surtout concernant le sexe, faut pas s'en étonner. Si vous aimez pas les rumeurs, les simples propos du monsieur sur le sujet vous conviendrons peut être : « La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages. ». C'est beau.

Shingolove
06/08/2015 à 19:58

Quand tu t'en seras tapé autant que moi tu verras, t'auras plus de facilité à lâcher le morceau. J'ai presque failli être gentil et lui expliquer en quoi relayer ce genre de rumeurs et de discours sur les moutons faisait le jeu de l’extrême droite mais j'ai plus le courage.

dog day
06/08/2015 à 19:44

@shingolove
J'ai du mal à abandonner ; je dois être un mouton naïf, et ma vie n'en est que plus dure à supporter...

Shingolove
06/08/2015 à 19:30

Dog Day, pour lui c'est wikistrike à la limite. Sinon j'admire ta patience à vouloir le cultiver, personnellement j'ai arrêté depuis bien longtemps de faire des effots dès que le raccourci bfmtv/mouton est franchi, parce qu'évidemment si on dit pas "oui amen" on est forcément dans le camp des moutons lobotomisés devant la télé selon leur logique binaire.

dog day
06/08/2015 à 19:01

J'évoque la lettre de 77 parue dans Le Monde, celle dont tu en parlais dans ton message. Mais visiblement la vérité est ailleurs, tu as bien plus de sources et éléments.
Wikileaks t'attends. Les moutons aussi.

Tom
06/08/2015 à 18:50

Tu évoques la première lettre, qui en effet évoquait les conditions et les réactions. Il y en a eu d'autres bien plus explicites mais la n'est pas la question. C'est précisément ce que je dis, si Lang a par le passé défendu de nombreux fait bien ignobles (DSK, POLANSKI etc) un simple film avec deux bites ne signifie rien.

dog day
06/08/2015 à 18:41

@Tom

Attention aux raccourcis franchement... Ca n'a jamais été une lettre ouverte pour "légaliser la pédophilie". C'était une lettre ouverte en réaction aux années d'emprisonnement "temporaire" de deux hommes accusés d'avoir couché avec des personnes mineures consentantes. Lettre signée par Simone de Beauvoir, Sartre, Roland Barthes, Deleuze, et d'autres philosophes, docteurs, psy etc, parce que le code pénal sur le sujet était discuté par le Parlement.

Wiki résume bien :
Le document déclare qu’il y aurait une disproportion entre la qualification de leurs actes en tant que crime et la nature des actes reprochés, et également une contradiction puisqu’en France les adolescents seraient pleinement responsables de leurs actes à partir de l’âge de 13 ans. Mais dans les faits, la responsabilité pénale en France n'est pas systématiquement reconnue pleine et entière entre 13 et 16 ans. Le texte argumente aussi que si des filles de 13 ans ont le droit de se faire prescrire la pilule en France, elles doivent aussi pouvoir consentir.

On peut ne pas être d'accord, et chacun peut y aller de son avis sur la question. Tu peux aussi dire que tous les gens qui ont signé étaient des pédophiles, des monstres, des aliens, tout ce que tu veux. Mais faut au moins donner des faits, pas une opinion qui résume et tord les éléments. Ca, c'est dangereux.

Plus
votre commentaire