Black Panther : Ava DuVernay explique en détails pourquoi elle ne réalisera pas le film

Mise à jour : 21/01/2018 04:18 - Créé : 20 juillet 2015 - Christophe Foltzer
Photo Black Panther
45 réactions

C'est une nouvelle qui, il y a quelques semaines, avait surpris pas mal de monde. Alors que l'on pense naïvement que l'opportunité de réaliser un film Marvel équivaut aujourd'hui à la chance d'une vie et à une retraite assurée, Ava DuVernay avait décliné l'offre pour des raisons obscures.

Depuis cette annonce, quelques théories relatives à son départ avait émergé sur la toile, la plus populaire étant évidemment le sempiternel différent artistique. Pourtant, aucun des deux parti ne s'était exprimé sur cette défection jusqu'à aujourd'hui. 

Au micro du Hollywood Reporter, la réalisatrice de Selma, Ava DuVernay, a enfin brisé la loi du silence et expliqué pourquoi elle a dit "non" à Black Panther :

"C'était vraiment une enquête journalistique digne de ce nom. Savoir ce que ces gens voulaient, savoir si je voulais coucher avec eux. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. C'est comme un mariage et, dans ce cas, il durerait trois ans. Trois ans à ne faire rien d'autre que cela, à ne pas pouvoir travailler sur ce que j'estimais important. La question était de savoir ce qu'ils me proposaient était suffisamment important pour moi.

Photo black panther

A un moment, la réponse était "oui" parce que je pensais que ce serait l'occasion de répandre cette image et cette culture dans le monde entier, d'une façon spectaculaire avec beaucoup d'action et d'effets spéciaux tout en restant sur cet idée qu'un noir était le héros : ce qui aurait été assez révolutionnaire. Ces films parcourent le monde, tout le monde les voit, et c'était un atout majeur pour moi. C'est ce qui m'intéressait mais les gens s'intéressent parfois à des choses différentes.

Si mon nom apparait sur un film, cela compte pour moi : ils sont comme mes enfants, c'est mon art. C'est ce qui restera de moi quand je serai morte. Donc il est capital pour moi d'être fidèle à ce que je suis au moment où je le fais, et s'il y a trop de compromis, cela ne sera pas un film d'Ava DuVernay."

 

Si les choses ne sont exprimées qu'à moitié, nous comprenons facilement ce que la réalisatrice veut dire. Le différent artistique avait donc bien lieu, sur le fond, et le rouleau-compresseur Marvel risquait de polir un peu trop l'engagement de la réalisatrice, très investie dans la représentation des noirs au cinéma, comme l'a prouvé son Selma. Alors que le film est toujours prévu pour 2017, Disney devrait annoncer le nom du nouveau réalisateur le 14 Août prochain.

commentaires

mikegyver 21/07/2015 à 11:44

c'est tellement dur de dire "nan je suis pas d'accord avec les producteurs " au lieu de raconter des merdes pendant 10mns ?

le differend artistique a bon dos, parce que les mecs, Marvel ou pas, vont arriver a nous pondre des bouses inregardable, donc franchement qu'on remette leur talent a bon niveau surtout.

Deja y'a pas que chez Marvel ou les producteurs sont (soi-disant) tyranniques, c'est partout, c'est leur fric donc basta. Si ils veulent faire du DC, plus sombre, plus noir,plus serieux, ils n'ont rien a faire chez Marvel,

c'est pourtant pas dur a comprendre !!

Inodream 21/07/2015 à 09:33

Pourquoi pas un acteur blanc? Parce que le fait que T'challa soit noir est inhérent au personnage. C'est un point fondamental qui forge son identité face aux autres super héros et ce dés son apparition en 66( tiens au même moment que la lutte pour les droits civiques) .
De la même manière tu ne peux pas faire de Steve Rogers un noir: un soldat noir qui devient héros de la nation durant la seconde guerre mondiale c'est hautement improbable. L'origine ethnique revête une importance dans ces cas précis. Contrairement à Johnny Storm

fkhfkhf 21/07/2015 à 00:38

et pourquoi pas un acteur blanc ???

Bibi 20/07/2015 à 20:46

Peu importe qui est réalise, la production aura le dernier mot dans le montage de toutes façons, on l'a bien vu pour Thor 2, Ant-man, Iron man 2 etc

REA 20/07/2015 à 20:33

C'est plus ou moins la même mécanique. Ils annoncent un réalisateur de talent. Puis il abandonne le projet pour différents artistiques, pour ensuite se rabattre sur un cassos qui restera dans les clous de MARVEL.

Les studios veulent un réal' noir qui a réalisé des films comiques. Keenen Ivory Wayans par exemple ?

votre commentaire