James Cameron adore Terminator Genisys : coup de cœur ou de com ?

Jacques-Henry Poucave | 8 juin 2015
Jacques-Henry Poucave | 8 juin 2015

Alors qu’approche la sortie de Terminator : Genisys, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Défiance des fans, désintérêt relatif du public, prédictions inquiétantes quant au box-office, tout ne s’annonce pas pour le mieux. À moins que James Cameron n’inverse la vapeur.

Le réalisateur et scénariste des deux premiers Terminator s’est entretenu au micro de la Paramount, livrant son sentiment sur le film signé Alan Taylor (Thor : The Dark World).

« Je ne savais pas à quoi m’attendre, je n’étais pas impliqué dans le film. Je ne l’ai pas réalisé, je ne l’ai pas écrit. Je suis seul dans la salle, le film commence et je me mets à voir des choses que je reconnais. C’est très fidèle aux deux premiers films, et tout d’un coup ça dévie. »

Un enthousiasme, il faut bien l’avouer, qu’on attendait pas vraiment de la part de ce metteur en scène connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche.

 

 

« Ces films sont devenus des classiques, parce qu’ils avaient des personnages auxquels vous pouviez vous attacher. Dans cet épisode, qui à mes yeux est le troisième de la série, vous verrez Arnold pousser son rôle beaucoup plus loin. »

Une déclaration rassurante, car depuis bientôt trois ans, le retour à l’écran d’Arnold Schwarzenegger a des airs de catastrophe industrielle. On espère donc que la star parviendra avec cet opus à redorer son blason.

« Dans le premier film, le Terminator était une figure badass, presque une figure paternelle dans le deuxième. Cette fois c’est John Connor le méchant. C’est plutôt cool parce qu’on ne s’y attend pas. »

Pour le coup, voilà des propos surprenants. Non pas qu’on imagine James Cameron nécessairement contre l’idée de faire du héros originel de la saga un méchant, mais les termes qu’il emploient semblent indiquer que l’interview a été réalisée avant que la production du film ne décide de dévoiler au public le gros twist du film. Et si ce retournement est aussi malin et bien amené que le promet l'artiste, on ne comprend définitivement pas pourquoi le public en a été informé des mois avant la sortie du film...

 

 

À moins que tout cela ne vienne confirmer une fois de plus que la production de Terminator : Genisys n’a tout bonnement aucune idée de comment vendre le film.

« Si vous avez aimé les premiers Terminator, vous allez adorer celui-ci. »

C’est tout ce qu’on espère. Reste à voir à présent si les déclarations du réalisateurs sont effectivement à prendre au premier degré, ou s’il s’agit d’un coup de main apporté à une saga dont il est le géniteur, et qui subit actuellement un sabotage promotionnel ahurissant.

 

 

 

Tout savoir sur Terminator : Genisys

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Wampa
11/06/2015 à 16:56

Vous croyez vraiment que Cameron a besoin d'argent? Et qu'il risquerait sa crédibilité qui vaut bien plus cher que ce qui pourrait lui être versé.

tyko
09/06/2015 à 13:16

Pareil que Bolderiz.
Les 4 fantastiques me donne envie de garder espoir, par ex

Bolderiz
09/06/2015 à 13:09

J'ai tendance à avoir de la sympathie pour ces films brisés, jugés d'avance par des gens ne les ayant pas encore vu.

RiffRaff
09/06/2015 à 08:57

En même temps ça fait des années que, moyennant un "petit" chèque, J. Cameron encense n'importe quoi!!!

LambdaZero
08/06/2015 à 20:06

Ah ah ! "C'est génial, la surprise est totale".

jus2mouille
08/06/2015 à 19:56

C'est vrai ça. On est sûrs qu'il l'a vu.
Et on est sûrs qu'il a aimé.

Bah oui hein.

Ça s'est jamais vu quelqu'un payé pour dire du bien d'un truc.
En tout cas si un jour quelqu'un invente un truc comme ça moi je dis on devrait appeler ça :

LA PROMOTION.

Hank Quinlan
08/06/2015 à 19:36

James Cameron a peut-être véritablement aimé le film hein. Lui au moins il l'a vu. Ça change de tous les haters pénibles qui pullulent sur le net qui chient sur tout, tout le temps juste parce que chier sur des trucs c'est devenu tellement cooooool (et ça fait des likes donc peut-être des pépètes...).

IV
08/06/2015 à 19:26

La Rédaction : 1 / Olivier : 0

Simon Riaux - Rédaction
08/06/2015 à 19:13

Cher Olivier,

En dépit de propos qui risqueraient de vous faire passer sinon pour un gros blaireau, disons à tout le moins pour une victime des hasards de la génétique, nous ne nous permettrons de vous recouvrir de doux noms d'oiseau.
Contentons-nous de vous rappeler que ce que vous qualifiez de spoil est un ELEMENT PROMOTIONNEL DU FILM.
Révélé par la production il y a des semaines.
Il nous est donc impossible d'aborder ce dernier sans en traiter.
Hélas.
Mais comme vous l'aurez remarqué, c'est Paramount qui l'a mis en avant dans les bandes-annonces, puis James Cameron. Nous pouvons difficilement en parler... sans en parler.

Ghob_
08/06/2015 à 19:03

Pour ma part, même si je respecte Cameron pour tout ce qu'il a fait, je ne prends pas non plus ses propos comme parole d'évangile. Il a aimé tant mieux, mais ça fait quand même bien discours promotionnel...
J'attends de voir pour me forger ma propre opinion.

Plus
votre commentaire