Kristen Stewart retrouve Olivier Assayas pour un film avec des fantômes et des top models

Geoffrey Crété | 15 mai 2015
Geoffrey Crété | 15 mai 2015

Après avoir reçu le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Sils Maria avec Juliette Binoche, Kristen Stewart retrouvera Olivier Assayas pour le film de fantôme Personal Shopper.

Finie l'époque de la Kristen Stewart tête de gondole d'un cinéma hollywoodien méprisable : à 25 ans, la comédienne confirme un virage particulièrement excitant vers le cinéma d'auteur. Ainsi, après Billy Lynn's Long Halftime Walk d'Ang Lee, le prochain film de Kelly Reichardt avec Michelle Williams et le prochain Woody Allen avec Jesse Eisenberg et Bruce Willis, elle retrouvera Olivier Assayas, qui l'a dirigée dans Sils Maria, pour Personal Shopper.

 

 

Variety annonce que Kristen Stewart sera l'héroïne de Personal Shopper, "une histoire de fantôme qui se déroule dans les enfers de la mode", tourné en anglais à Paris. Le producteur Charles Gillibert a expliqué que le film partagera certaines thématiques avec Sils Maria, et aura une dimension fantastique. Tournage prévu fin 2015 pour ce film de genre dont le pitch fait écho au Neon Demon de Nicolas Winding Refn.

Entrée dans l'Histoire en février dernier en devenant la première Américaine couronnée par un César, Kristen Stewart avait déclaré son admiration pour le cinéma français. Assayas, lui, trouvera avec Personal Shopper un moyen d'entrer discrètement dans l'arène hollywoodienne après l'annulation de son film de gangsters Idol's Eye, stoppé faute de financements suffisants - malgré la présence de Robert Pattinson, Rachel Weisz et Robert de Niro.

Kristen Stewart est également attendue dans le film de science-fiction Equals face à Nicholas Hoult et la comédie American Ultra avec Jesse Eisenberg.

 

Tout savoir sur Kristen Stewart

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
michaella
16/05/2015 à 10:17

bravo kristen ont vous aime

votre commentaire