Sicario : Denis Villeneuve révèle le sexisme qui a failli tuer son film Sicario

Geoffrey Crété | 27 avril 2015 - MAJ : 29/11/2019 10:40
Geoffrey Crété | 27 avril 2015 - MAJ : 29/11/2019 10:40

En compétition pour la première fois, Denis Villeneuve a révélé des détails sur le financement de Sicario.

Interviewé par The Guardian, le réalisateur de Prisoners et Enemy, a ainsi expliqué que les financiers de son nouveau film ont demandé à ce que le premier rôle, tenu au final par Emily Blunt, soit réécrit pour un homme. 

"Ce n'est pas facile de faire un film où le protagoniste est une femme - il y a moins d'argent, les gens ont peur, et c'est vraiment triste que ce soit encore comme ça aujourd'hui. C'est ridicule, et le film montre à quel point cette attitude est dépassée"

 

photo, Emily BluntEmily Blunt en enfer

 

Attaché à Blade Runner 2, où Harrison Ford croisera peut-être Ryan Gosling dans le premier rôle, le metteur en scène canadien a par ailleurs donné quelques détails sur Sicario, où Blunt interprète un agent du FBI idéaliste embarquée dans une opération avec un groupe d’intervention du gouvernement américain pour provoquer la chute d’un baron de la drogue :

"C'est un film sur l'Amérique. (...) Sur l'aliénation des cycles de la violence, comment on se retrouve dans ces spirales de violence jusqu'à se demander, 'Y a t-il une solution ?'". Mon film pose la question, il ne donne aucune réponse".

Sicario, avec aussi Benicio Del Toro et Josh Brolin, sera en outre son film le plus grand public : "C'est pour le public global, plus que n'importe quel film que j'ai fait, et c'est le genre de cinéma que je veux faire". Avant d'ajouter : "C'est mon meilleur film à ce jour".

 

Affiche

commentaires

Ann Perkins
27/04/2015 à 18:24

C'est ce genre de mode de pensée qui pousse le public à être heureux du succès de Lucy après... Bravo Hollywood.

votre commentaire