Films

Mon voisin Totoro est de retour au cinéma !

Par Christophe Foltzer
5 janvier 2015
MAJ : 21 octobre 2018
3 commentaires
default_large

Joie, bonheur et priapisme, le chef d’oeuvre de Miyazaki revient dans nos salles de cinéma à l’occasion d’une journée exceptionnelle.

Mon voisin Totoro est un chef-d’oeuvre absolu et on défie quiconque de nous dire le contraire. Et nous ne sommes pas les seuls à le penser puisque Gaumont Pathé a décidé de ressortir le film dans la plupart de ses cinéma de l’hexagone à l’occasion de la 3ème édition de La Grande Journée des Enfants le dimanche 18 janvier.

Dédiée au cinéma d’animation, la manifestation commencera à 11h avec la projection en avant-première du film La grande aventure de Maya l’Abeille et se clôturera à 18h avec Les nouveaux héros de Disney.

Totoro viendra faire un coucou aux alentours de 14h dans plus d’une cinquantaine de salles dans toute la France. On précise néanmoins que le film sera projeté dans son excellente version française (avec la jeune Mélanie Laurent, que maintenant on aime bien) et que l’invitation ne se refuse pas.

Voir Totoro au cinéma, c’est toujours une énorme chance. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Mon voisin Totoro
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yamix

J’ai déjà ma place 🙂

Bolderiz

Un total chef-d’oeuvre, de poésie, de beauté, de gentillesse, d’intelligence sans parler de la musique absolument divine!! A voir et revoir!!!!

Dirty Harry

Totoro est ce qui éloigne le plus de la vulgarité contemporaine et de son empressement à la bêtise : la pureté de l’enfance, la poésie, la simplicité sont des qualités si peu mises en avant que ce morceau de bonheur mérite à lui seul de nous faire retrouver la magie des dessins animés (qui a été perdue depuis 30 ans selon moi surtout chez Disney, qui n’est qu’une machine froide)