Lovecraft de retour au cinéma avec Miskatonic. Noël !

Christophe Foltzer | 24 décembre 2014
Christophe Foltzer | 24 décembre 2014

H.P. Lovecraft a déjà fait plusieurs fois les beaux jours du cinéma d'horreur contemporain. Avant l'arlésienne de Del Toro, At the mountain of Madness, et après l'exceptionnel Re-animator, il revient aujourd'hui avec un mystérieux Miskatonic. Ambiance.

Soyons honnêtes, nous ne savons pas grand chose à l'heure actuelle de ce que sera ce fameux Miskatonic, mais la perspective d'une nouvelle adaptation des écrits de Lovecraft nous interdisait d'attendre davantage avant d'en parler.

Il ne s'agira toutefois pas d'une adaptation littérale de l'oeuvre du maître de l'épouvante, mais plutôt d'une variation sur les thèmes qui lui sont chers. Miskatonic sera réalisé par Albert Sandoval pour la compagnie RadioactiveGiant et devrait sortir fin 2015 sur les écrans.

On ignore pour l'instant l'histoire du film, mais son titre cependant nous donne quelques pistes. En effet, Miskatonic est bien connue des amateurs comme étant l'université dans la ville fictive d'Arkham, création de Lovecraft (et pas de Batman donc, hein). C'est aussi là que se déroulait les évènements du premier Re-animator et on aimerait beaucoup que le Dr. Herbert West fasse une petite apparition dans ce nouveau film, comme ça, pour la blague.

commentaires

Karlito
25/12/2014 à 20:25

Hellboy est déjà en soit un sacré hommage aux créatures de la nuit ;)

Ghob_
25/12/2014 à 11:07

Ouais, un bon délire certes, mais rien de fantasmagorique non plus...
Si l'oeuvre de Lovecraft a joliment influencé le monde du cinéma avec quelques petites pépites (là je pense par exemple au cultissime L'Antre de la Folie de Carpenter), il y a peu d'adaptations littérales de ses histoires qui resteront au panthéon du 7e art. Je me souviens d'un sympathique Dagon - qui était plus, en fait, une libre adaptation du Cauchemar d'Innsmouth recoupé des éléments mythologique de la nouvelle Dagon mais sans en reprendre la trame. Mais au final, rien de véritablement transcendant ou inoubliable...
J'espère et attends toujours le film qui saura rendre hommage de façon satisfaisante au mythe lovecraftien...

(allez Guillermo, on croit en toi ! )

west
24/12/2014 à 12:11

Re-animator ça c'était un bon film délire de bons souvenirs

votre commentaire