Jurassic World : Le réalisateur s'explique

Christophe Foltzer | 28 novembre 2014
Christophe Foltzer | 28 novembre 2014

Depuis la diffusion du trailer de Jurassic World les réactions mitigées enflamment le web et tout laisse penser que deux camps sont en train de se former. Colin Trevorrow brise la loi du silence pour remettre quelques pendules à l'heure.

C'est au micro d'Empire que le réalisateur est revenu sur plusieurs points de la bande-annonce pour les éclaircir, à commencer par les boules géantes qu'utilisent les visiteurs du parc pour naviguer à côté des dinosaures.

"La visite est une expérience que l'on conduit soi-même. On commence sur des rails, mais une fois que vous êtes dehors, vous allez où vous voulez dans la vallée."

Un passage en particulier a retenu l'attention de quelques fans retors de Spielberg cependant : la scène du mosasaure dévorant un grand requin blanc. Certains y auraient vu une manière très peu subtile de marquer sa différence avec les films du Maître et de s'approprier l'univers. Il n'en est rien.

"Non ce n'était pas un hommage aux Dents de la Mer, mais je trouvais l'idée plutôt cool que l'un de nos plus grands prédateurs serve de nourriture à une créature gigantesque du parc."

Jurassic World

 

UN GROS DINO POUR TRES BIENTOT

On le sait depuis un long moment, et le trailer nous en parle beaucoup, la principale attraction de ce nouveau film sera le D-Rex, le dino fruit de manipulations génétiques terribles, croisement de diverses espèces et nouveau fléau. On attend évidemment les premières images de cette créature qu'on nous annonce révolutionnaire. Il se pourrait qu'on en ai déjà vu des bouts sans le savoir.

"Cette nouvelle création est ce qui m'a donné envie de raconter une nouvelle histoire autour de Jurassic Park. Vous avez les créatures les plus hallucinantes qui aient jamais marché sur Terre juste devant et, pour une certaine raison ce n'est pas suffisant. Vous n'êtes pas divertis. Vous avez toujours faim d'autre chose et ceux qui veulent en profiter doivent toujours assouvir cette faim.

Evidemment, j'adorerais attendre aussi longtemps que possible avant de dévoiler le D-Rex. Mais Universal doit vendre le film au monde entier, dans une ère dominée par les super-héros et les aventures spatiales, avec un marketing bien spécifique. Nous introduisons une nouvelle idée. Peu de personnes de moins de 25 ans se rappellent d'avoir vu Jurassic Park au cinéma. Nous allons dévoiler un peu plus la créature à mesure qu'on se rapproche de la sortie. En fait, on a déjà commencé, mais je suis confiant sur le fait que nous pourrons garder au maximum la surprise. Mais elle n'est pas le seul danger du film. Loin de là."

 

LA COURSE DES RAPTORS

A la toute fin de la bande-annonce, on voit le personnage de Chris Pratt slalomer entre les raptors. Si l'on est à peu près sûrs qu'Owen est un dresseur de dinosaures, certaines voix se sont élevés pour dire que les raptors entraperçus étaient en fait domestiqués et transformés en gentils dinosaures. Une confusion qui réjouit le réalisateur.

"J'aime l'idée que les gens ne soient pas sûrs de ce qu'ils voient. Je m'inquiétais à l'idée de mettre cette image si tôt dans la promotion, mais j'aime que les gens soient excités par elle. Cela renforce l'idée que nous voulons tous voir quelque chose de nouveau. Les plans "hommages" ne servent qu'à masquer aux gens combien le film sera différent des précédents et cela me soulage que les gens soient prêts à l'accepter.

Pour ne pas éviter la question, je dirais que le rapport d'Owen avec les raptors est compliqué. Ils ne sont pas amis. Ces animaux sont vicieux et dangereux et vous dévorerons sans hésiter au moindre faux-pas. Mais il y a des hommes et des femmes dans le monde qui ont établi une forte connection avec des terribles prédateurs. C'est un domaine qui m'intéresse."


 

 

commentaires

t-rex
28/11/2014 à 16:45

moi , aussi , j'ai eu peur des coups des vélociraptors dressés , donc se qui veut dire que ils seront aussi toujours dangereux et menaçant et féroces et intelligents que les 3 précédents films jurassic park et donc sa , sa changera pas pour jurassic park 4 : jurassic world et que ils se joindront comme les autres dinosaures a faire régné la terreur au moment de l'évasion des enclos du nouveau parc jurassique , 22 ans après l'ancien parc , et de nouveaux sur l'ile de isla nublar pour pourchasser les touristes au moment comme les tyrannosaures rex , et les vélociraptors et le nouveau dinosaure inventé par les généticiens du parc ce d-rex énorme et le ou les mosasaures pour l'eau , si une personne tombe dans l'eau , du grand bassin énorme et que les vélociraptors que ont connait comme dangereux dans les 3 films jurassic park , ne se joindront jamais a un humain pour venir en aide attaquer un autre dinosaure , se qui serait totalement absurde et comme si un raptor aller se joindre a chris prat en moto , et donc se que ont voit en faite , c'est que les raptors le pourchasse et non le venir en aide et encore un peu j'allais etre perturbé par sa et donc , sa me rassure , je préfère voir pour jurassic world , toujours comme les précédents films jurassic park , un vélociraptor pourchasser des etres humains et que de les voir venir en aide a un etre humain se qui serait trahir de se que ont voit l'idée du raptor qui doit resté toujours féroce , menaçant pour jurassic world !

Clem
28/11/2014 à 15:00

Le coup des raptors dressés... J'ai un peu peur du résultat.

votre commentaire