Box-office US : 300, le grand conquérant

Maryne Baillon | 10 mars 2014
Maryne Baillon | 10 mars 2014

On se doutait qu'il serait difficile pour 300 : La naissance d'un empire d'égaler son glorieux prédécesseur, même en atteignant la première place du box-office. Le premier 300 avait d'ailleurs rapporté ce même week-end en 2007, 70,8 millions dollars pour un budget de 65, tandis que le deuxième démarre à 45 millions alors qu'il en aurait coûté 110 millions. Une première place qui cache finalement un échec cuisant ? Pas vraiment, car le film cartonne à l'étranger avec déjà 87,8 millions de dollars récoltés et permet donc à Warner bros. d'inscrire son deuxième grand succès de l'année 2014 après La grande aventure LEGO.

 

Malgré une très forte campagne promo et de bonnes critiques, Mr. Peabody et Sherman ne rapporte pas à Dreamworks le succès escompté. Sans égaler les deux derniers échecs du studio, à savoir Turbo et Les cinq légendes, l'animation démarre seulement à 32,5 millions de dollars. Adapté du dessin animé 50's Mister Peabody, elle raconte les aventures spatio-temporelles d'un chien hyper intelligent et de son fils adoptif pour la modique somme de 145 millions hors-promo. Un sacré budget à rembourser même si Peabody devrait finalement gagner plus de 100 millions de dollars au box office puisqu'il ne possède aucune concurrence sérieuse pour les cinq prochaines semaines.

Face à ces deux nouveautés, l'avion de Liam Neeson perd de l'altitude et chute à la troisième place dès son second week-end d'exploitation. Toutefois, Non-stop n'a pas à rougir de ses 15,3 millions de dollars récoltés puisqu'il lui permettent de faire grimper ses recettes américaines à 52,1 millions et d'ainsi rembourser son budget.

 

 

D'autres chiffres du box-office US : Couronné par l'oscar du meilleur film le week-end dernier, 12 years a slave réintègre le top 10 du classement grâce aux 654 salles que sa victoire lui a offert et rapporte 2,1 millions de dollars. Pas mal pour un film qui entame sa 22ème semaine d'exploitation... Pas mal aussi pour The Grand Budapest hotel qui débute ce week-end en limited released (quatre salles seulement), mais rapporte déjà 800 000 dollars soit 200 000 par salles. C'est un record pour Wes Anderson, bien au-delà de son dernier film Moonrise Kingdom sorti lui aussi dans quatre salles en mai 2012, qui lui avait rapporté 522 996 dollars.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire