Révélation sur l'armure et les méchants d'Iron Man 3

Simon Riaux | 31 mai 2012
Simon Riaux | 31 mai 2012
Chaque nouvel Iron Man s'est fait un devoir de renouveler l'intérêt du public en proposant une nouvelle armure, et le troisième volet, tourné actuellement sous l'égide de Shane Black ne fait pas exception à la règle, puisque nous y découvrirons une toute nouvelle combinaison super-puissante. Elle est apparue en 2009 suite aux évènements du crossover Secret Invasion, dans Dark Avengers #1, il s'agit de la panoplie Iron Patriot, dont on ignore en revanche qui sera le porteur.

Dans le comics, elle est portée par le maléfique Norman Osborn, qui se fera ainsi passer pour un héros après le décès de Tony Stark, de toute évidence, nous n'avons pas à craindre un décès du personnage de Robert Downey Jr. seul acteur a pouvoir pour l'instant interpréter le héros. Les spéculations devraient aller bon train, et l'on peut d'ailleurs se demander s'il ne faut pas là voir les prémices d'un rapprochement entre Spider-man, qu'Andrew Garfield appelait de ses vœux, et la licence des Avengers. Voilà qui serait inattendu et épineux, les droits des personnages de Spider-man, dont Norman Osborn, étant encore une propriété du groupe Sony.

Des informations qui nous éclairent finalement peu, au vu des révélations glanées par Latino Review auprès d'un membre de l'équipe technique d'Iron Man 3. Si Sir Ben Kingsley serait finalement le méchant Mandarin, ce dernier ne devrait pour autant pas se trouver au centre des attentions, puisque le grand antagoniste de cet épisode sera comme prévu Guy Pearce, qui prêtera ses traits à Aldrich Killian, poursuivant ainsi son plan de carrière de bad guy. Cela commence à faire beaucoup, et l'on espère qu'en dépit de ses nombreuses nouveautés, le film saura ne pas se transformer en gloubiboulga narratif, comme le deuxième opus. Et pour ça, on fait quand même sacrément confiance à Shane Black.

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire