Chuck Norris remake un pont trop loin...

Simon Riaux | 24 février 2012
Simon Riaux | 24 février 2012
Il aura sauvé des tripatouillées de prisonniers américains des griffes des Vietcongs, se sera fait baver sur les rouleaux, aura consciencieusement rangé quelques membres dans des tupperwares, sans oublier de mettre des pieds dans la gueule à tours de bras (c'est possible). Cet homme, c'est Chuck Norris, et il a désormais un pont à son nom.

Ne riez pas, c'est vrai, et c'est en Slovaquie, où le public ne lui porte de toute évidence pas rancune d'avoir ex-communié de The Expendables 2 le vocabulaire fleuri qui faisait le sel de son aîné. La population locale, issue d'une civilisation parfaitement égale à la nôtre, et membres d'une culture que notre bien-aimé ministre de l'intérieur trouverait sans nulle doute admirable, a voté à près de 75% pour que la Walker Texas Star puisse donner son nom à l'édifice. À quand une crèche Jason Statham ?

 


 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire