Vidéo : l'enfer par le réalisateur de Saw

Pauline Laurass | 14 septembre 2010
Pauline Laurass | 14 septembre 2010

Même s’il se fait plutôt discret, James Wan, le gars derrière le premier Saw, continue son petit bonhomme de chemin. Totalement dégagé du poids d’un quelconque investissement dans les aventures de Jigsaw et ce depuis le troisième épisode (il est toujours crédité à titre honorifique de « producteur executif » pour offrir quelques légitimités à la série), Wan s’est attaché à mettre en place une mise en scène de plus en plus épurée comme en témoignent ses deux réalisations suivantes : le très gothique et pictural Dead Silence puis le vigilante retord Death Sentence. Au fur et à mesure, il a évincé tous ses tics de jeunesse pour offrir des films de plus en plus maitrisés. Finis les accélérés/ralentis, les twists à tout va (Dead Silence était dans cet esprit assez culloté), les éclairages fluos… Car maintenant Wan veut faire peur, en vrai et avec une grammaire classique et à l’ancienne comme en témoignent ces premières images de son nouveau film Insidious.

S’il est évident que cet extrait ne donnera en rien la chair de poule, puisque sorti de son contexte et diffusé sur un ordinateur, gageons que le réalisateur, qui travaille déjà sur l’adaptation de Castelvania,  sait très bien ce qu’il fait et qu’il parviendra facilement à nous foutre la trouille. Souhaitons lui cependant de ne pas tomber dans les mêmes vices que le précédent maitre en la matière, M. Night Shyamalan, qui voguait il y a peu dans les mêmes eaux qu’Insidious et qui, décidément, semble ne pas parvenir à ralentir sa chute.

Tout juste sorti des bancs de mixage, Insidious sera présenté ce soir au Festival de Toronto et a d’ores et a déjà été décrit comme "une maison hantée avec un twist" (on ne change pas une formule payante). Il raconte l'histoire de jeunes parents qui découvrent avec effroi que leur fils est devenu un véritable aimant à entités démoniaques. Piégé dans un domaine connu sous le nom de "The Further" (Le plus loin), le môme ne pourra que compter sur le courage de ses parents (Patrick Wilson et Rose Byrne) pour le sortir de cet enfer… A noter que ce film marquera une nouvelle collaboration entre James Wan et son ami Leigh Whannell, comédien et coscénariste de Saw. Aucune date de sortie n’a encore été décidée pour la France mais espérons qu’il présente un peu plus d’intérêt pour les distributeurs que le malheureux Dead Silence avec sa petite dizaine de salles il y quelques années…

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire