Star Wars : si la trilogie de Rian Johnson n'avance pas, c'est à cause de Netflix

Mathieu Victor-Pujebet | 18 mai 2022 - MAJ : 18/05/2022 12:20
Mathieu Victor-Pujebet | 18 mai 2022 - MAJ : 18/05/2022 12:20

Disney donne des nouvelles de la trilogie Star Wars réalisée par Rian Johnson annoncée il y a cinq ans... et si ça traîne, c'est de la faute de Netflix.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, un certain Rian Johnson, réalisateur du diamant noir Looper, a réalisé un long-métrage Star Wars, sous-titré Les Derniers Jedi. Ce Star Wars : Les Derniers Jedi a été autant apprécié que conspué, devenant la source de nombreux retours passionnés. Malgré ce clivage, Kathleen Kennedy, la grande prêtresse des derniers films Star Wars, a donné les clés d'une nouvelle trilogie au cinéaste si détesté par les fans hardcores de la saga.

Cinq ans plus tard, toujours peu d'informations sur le bousin, au point qu'il n'est pas incohérent de se demander si le projet est toujours d'actualité. Et cela semble être le cas puisqu'à défaut de donner plus de détails sur ces trois films, Kathleen Kennedy a donné des explications sur leur retard, à travers un entretien au micro de Vanity Fair :

 

Star Wars : Les Derniers Jedi : PhotoL'état de ceux qui attendent la trilogie de Rian Johnson

 

"Rian a été incroyablement occupé avec À couteaux tirés et son contrat avec Netflix pour plusieurs films."

La productrice américaine balance donc la faute sur le géant du streaming et sur ses projets de suites d'À couteaux tirés, le whodunit réalisé par Rian Johnson en 2019. Pour rappel, après le très joli succès du premier volet (40 millions de dollars de budget hors promo pour plus de 311 millions de recettes dans le monde), Netflix a acheté les droits et commandé deux suites au cinéaste pour la modique somme de 450 millions de dollars.

Il est donc peu étonnant que ce cher Rian Johnson ait été très occupé par la réalisation des deux longs-métrages, dont on ne sait encore à ce jour que très peu de choses. Quoi qu'il en soit, sa trilogie Star Wars semble toujours d'actualité, quand bien même la productrice semble remettre en cause cette appellation : "J'hésite à encore utiliser le terme trilogie parce que Star Wars est bien plus un récit continu".

 

Star Wars : L'Ascension de Skywalker : photo... et la joie de ceux qui n'en veulent pas

 

Une façon comme une autre de dire que la saga Star Wars est une source infinie de petits détails insignifiants qui peuvent possiblement donner naissance à une série de 6 épisodes qui attireront des abonnés à la plateforme SVoD de Disney. En témoigne le nombre hallucinant de nouveaux programmes annoncés par le studio, comme la nouvelle production du réalisateur Jon Watts, à ce jour uniquement connue sous le nom de Grammar Rodeo, annoncée dans le même entretien pour Vanity Fair.

Pour ce qui est d'À couteaux tirés 2, le film devrait débarquer cet automne sur Netflix, en attendant (encore) le long-métrage Star Wars réalisé par Rian Johnson.

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dwigt
19/05/2022 à 14:39

@RobinDesBois

On a payé 450 millions de dollars pour pouvoir compléter la trilogie inaugurée par À couteaux tirés, un film qui a coûté 40 millions de dollars et qui a réalisé un box office au ciné de 312 millions, alors que ça ne faisait pas partie d'une franchise. Il faut donc croire que Johnson n'est pas aussi médiocre que ça.

Et puis, bon, sérieusement, quand je lis ce que les gens auraient voulu voir Luke faire dans la nouvelle trilogie, il y a de quoi être ahuri. Il aurait fallu que ça soit un gros balèze. Ce qui est déjà en complet porte-à-faux avec la trilogie d'origine et encore plus avec ce à quoi Mark Hamill ressemblait pour la postlogie (et encore, il a fallu qu'il se remette en forme pour retrouver la ligne pour les films). Quant au coup du Jedi devenu ultra puissant, ce sont les scénaristes du Réveil de la Force qui ont eux-mêmes reconnu que ça ne peut pas faire un bon film, parce qu'il aurait alors pu résoudre tous les problèmes en moins de deux s'il intervenait. D'où d'ailleurs le fait qu'ils ne le fassent apparaître que dans la toute dernière scène et qu'ils aient écrit l'histoire autour de la recherche de Luke… parce qu'ils ne savaient pas comment s'en dépêtrer.

SimaoDoBrasil
19/05/2022 à 08:54

On ne va pas (encore) faire le procès de la postlogie, ratée à tout point de vue, c'est un fait. A part les effets spéciaux, encore heureux...
L'épisode 8 est non seulement un très mauvais Star Wars (et je pèse mes mots), mais c'est aussi objectivement un mauvais film. A tel point qu'il ne m'a pas fait voir le 9 au cinéma. Le non-respect avéré du matériau de base est ce qui je crois m'a le plus écœuré.
Alors ces nouveaux films, ce sera sans moi, hors de question de cautionner ce genre de divertissement, qu'ils sortent en salle ou en streaming (sic).
Dommage que certains s'en contentent, mais bon il parait qu'il en faut pour tous les goûts...

limfl
18/05/2022 à 21:39

on a le droit d'aimer l'épisode 8 mais pour le fan que je suis, c'est une ignominie sans nom.
Disney nous a pondu une trilogie totalement merdique et johnson s'est bien intégré là dedans en produisant un film pourri et en niquant le peu de chance de faire un dernier film "convenable" en flinguant luke.
Tout est pas la faute de Johnson bien sur, il suffit de voir l'aveu de JJ Abrams pour l'episode 9 qui nous explique après coup que oui c'est bien d'avoir un scénario avant de se lancer dans une trilogie... on se demande s'ils sont aller à l'école sans déconner...
Donc tout ça pour dire, Johnson peut se la garder sa trilogie starwars, j'me ferais pas baiser 2 fois.

yorek5
18/05/2022 à 19:10

merci à Netflix de le retenir... jusqu'à la retraite si possible...

TofVW
18/05/2022 à 18:53

Attendez, "Les Derniers Jedi" est un film Star Wars ? Première nouvelle !

Eddie Felson
18/05/2022 à 18:29

@Kyle Reese
D’accord avec ton analyse… la forme au top, le fond WTF et 2/3 scènes très sympa.

Fox
18/05/2022 à 17:38

Je pensais aussi que cette idée de trilogie avec Ryan Johnson était abandonné vue la catastrophe des épisodes 7,8,9 absolument pitoyable et médiocre l'épisode 8 en dirait une parodie de Star Wars et ce qui dise le contraire arrêté de regarder star Wars vous ne comprenez rien bande de nul Ryan á fait exprès de bousiller la nouvelles trilogie il y quelques années il à fait une interview et il a dit qu'il détestait star Wars que c'était pour les enfants et malgré ça il prit l'argent de Disney et à saboter l'épisode 8 même un gars qui travaillait avec lui là avoue qu'il n'en a rien à faire de Star Wars quand a Kennedy elle se fiche de tous et signé n'importe quoi elle fait régner la terreur a Lucas film avec c'est employés voilà la vérité

TAKO
18/05/2022 à 16:44

Qd tu regardes TLJ, ça se ressent bien que Rian Johnson n'a pas pu prendre sa propre direction à cause des bases catastrophiques de TFA.
Certes son film n'était pas parfait mais proposait une identité unique dans cette Postologie, là où son prédécesseur reprenait simplement celle de la trilogie originale (encore pire avec L'E9)
Je suis tjrs aussi curieux & impatient de voir comment se développera cette nouvelle 'saga' hors des Skywalker ou toute potentiel nostalgie à outrance

Emperorkouado NM
18/05/2022 à 16:32

J'espère qu'on aura un jour droit à cette fameuse trilogie, l'épisode 8 étant mon préféré de l'ère disney si on omet rogue one. Cet épisode à tenter d'emmener la saga dans une nouvelle direction mais les fans l'ont détesté sous prétexte que ça ne ressemblait pas assez aux autres star wars (les mêmes qui ont critiqué l'épisode 7 parce qu'il ressemblait trop aux anciens star wars).
la communauté star wars, je me demande vraiment qui entre elle et la communauté snyder est la pire

Kyle Reese
18/05/2022 à 16:11

@Eddie Felson

Il y avait des choses notamment visuelles intéressantes, je pense à la fin avec Luke face aux AT AT. Mais c'est surtout scénaristiquement que ça pêchait complètement avec ce tunnel de poursuite indéterminable, du comique pas drôle, Luke à la ramasse pendant un long moment alors que la fin du 7 teasait un retour fort et cette escapade au casino qui n'apporte rien à l'histoire. Et oui la scène de la petite balade dans l'espace de Léa est très problématique, le gros What the fuck de cette série. .
En fait le seul truc positif que je retiens c'est vraiment la confrontation finale avec le 'trick' de Jedi de Luke. Le seul moment du film ou j'ai eu les poils qui s'hérissent. Luke fucking Skywalker qui se projette à plusieurs années lumière pour défier son élève devenu fou.
Ça le faisait bien. Mais quel galère pour en arriver là.

Plus
votre commentaire