Don't Worry Darling : une bande-annonce paranoïaque pour le thriller horrifique avec Florence Pugh

Déborah Lechner | 3 mai 2022
Déborah Lechner | 3 mai 2022

Le second long-métrage et thriller horrifique réalisé par Olivia Wilde, Don't Worry Darling, s'est dévoilé dans bande-annonce aussi belle que paranoïaque.

Si Olivia Wilde ne démérite pas dans les films Tron : L'Héritage et Her ou les séries Dr House et Vinyl, sa carrière d'actrice a toujours eu de la peine à décoller, contrairement à la carrière de réalisatrice qu'elle a commencé à dessiner. Après un premier court-métrage, elle est passée derrière la caméra pour un premier long-métrage en tant que réalisatrice avec Booksmart, un teen movie aussi bien maitrisé sur le fond que la forme qui l'a automatiquement placé sur la liste des nouveaux cinéastes à surveiller avec intérêt. Encore plus lorsque son second film s'annonce encore plus poussé, et surtout aux antipodes du premier. 

Le prochain Don't Worry Darling, dont le teaser intrigant a un peu plus titillé notre curiosité, se présente ainsi comme un thriller horrifique influencé par les films InceptionMatrix ou encore The Truman Show. Le casting sera quant à lui plus prestigieux avec en tête d'affiche l'actrice de plus en plus prisée Florence Pugh, et Harry Styles qui continue sa percée sur grand écran après son rôle mineur dans Dunkerque et son apparition dans la scène post-générique des Éternels. Plus récemment, la Warner a dévoilé une première bande-annonce, un peu longue, mais qui fait un peu plus grimper les attentes. 

 

 

  

Le film se concentrera donc sur Alice (Pugh) qui semble mener une vie idyllique avec son mari Jack (Styles) dans une ville expérimentale idéalisée des années 50 appelée Victory et sortie de l'imagination d'un PDG et coach de vie incarné par Chris Pine. Jack et les autres hommes passent leurs journées à travailler sur le projet top secret Victory, pendant que les épouses s'occupent de la maison, des repas et profitent du bon temps sans jamais remettre en question les mystérieuses activités de leur mari. Mais à mesure que son couple se dégrade, Alice commence à se poser des questions, notamment quels sinistres secretsla communauté cache sous ses airs paradisiaques. 

 

Don't Worry, Darling : photo, Harry Styles, Florence PughHarry Styles et Florence Pugh

 

Comme le confirme cette première bande-annonce, Olivia Wilde a mis les bouchées doubles avec un scénario plus ambitieux et cryptique, une ambiance paranoïaque soutenue par une Florence Pugh habituée à l'exercice, une direction artistique rétro aussi élégante que la photographie de Matthew Libatique (Black Swan, A star is born) et des plans classieux qui promettent de suivre l'héroïne dans sa folie et le vase clos dans lequel elle évolue. Le reste du casting comprendra Olivia Wilde elle-même, mais aussi Kiki Layne (The Old Guard), Gemma Chan (Les Eternels) et Nick Kroll (How It Ends).

Après son teen movie et son thriller horrifique, Olivia Wilde devrait ensuite s'atteler à un exercice encore différent avec un biopic sur la gymnaste américaine Kerri Strug, sans oublier son projet Marvel et Sony sur un nouveau spin-off de Spider-Man, bien qu'il ne donne plus de nouvelles depuis plusieurs mois. 

Don't Worry Darling est quant à lui attendu dans les salles françaises à partir du 28 septembre 2022. 

Tout savoir sur Don't Worry Darling

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
04/05/2022 à 23:55

Superbe bande annonce. Il y a un petit côté Lynchien je trouve.

Geoffrey Crété - Rédaction
04/05/2022 à 20:33

@Amir

Oui, qu'on a un tout petit peu adoré : https://www.ecranlarge.com/films/critique/1091424-midsommar-critique-des-fleurs-du-malaise

Amir
04/05/2022 à 18:54

Florence pugh a aussi joué dans le film d'horreur midsommar !

Tom’s
03/05/2022 à 17:11

Effet whaou à la vision de la BA, Ça semble être une réussite, qui fera de Wilde le nom sur toutes les lèvres, et sacrée prise en main de carriere, assez inédit pr être surprenant .

Dsluc
03/05/2022 à 17:03

Très intrigante effectivement.

votre commentaire