Marvel : Doctor Strange 2 interdit dans plusieurs pays à cause d'un personnage gay

Déborah Lechner | 25 avril 2022 - MAJ : 25/04/2022 09:12
Déborah Lechner | 25 avril 2022 - MAJ : 25/04/2022 09:12

Le prochain film de Marvel, Doctor Strange in the Multiverse of Madness, sera interdit de sortie dans plusieurs pays.

Après que Marvel a refusé de courber l'échine et de censurer Les Éternels - le film réalisé par Chloé Zhao qui a présenté en novembre dernier le premier super-héros ouvertement gay de l'univers étendu -, la prochaine production du studio va de nouveau être boycottée dans plusieurs pays. The Hollywood Reporter a en effet rapporté que Doctor Strange in the Multiverse of Madness, la suite des aventures du Sorcier de Benedict Cumberbatch réalisée par Sam Raimi, a été interdit de sortie en Arabie Saoudite où il aurait dû débarquer sur grand écran à partir du 5 mai prochain.

 

Les Éternels : photo, Brian Tyree HenryLe Phastos de Brian Tyree Henry dans Les Éternels

 

L'Égypte et le Koweït se seraient également alignés sur cette décision. En revanche, comme l'a précisé le média, le fait que les tickets de cinéma soient disponibles en prévente aux Émirats arabes unis laisse penser que film pourrait sortir dans ce pays de la péninsule arabique,  peut-être sous couvert d'une version rééditée comme c'était le cas pour Les Éternels.

Sans surprise, comme pour le personnage de Phastos (Brian Tyree Henry) dans Les Éternels, ce sont des raisons homophobes qui auraient motivé cette interdiction. En plus de ramener le super-héros titulaire, la Wanda Maximoff d'Elizabeth Olsen et plusieurs personnages secondaires comme Karl Mordo (Chiwetel Ejiofor), Wong (Benedict Wong) ou Christine Palmer ( Rachel McAdams), le film sera également une porte d'entrée vers le MCU pour la jeune America Chavez (Xochitl Gomez), une super-héroïne lesbienne. 

 

 

Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Photo Xochitl GomezAmerica Chavez, une des nouvelles super-héroïnes introduites dans la Phase 4 du MCU

 

Jusqu'ici, son personnage n'a pas vraiment été mis en avant pour la promotion du long-métrage, mais cette interdiction sous-entend que son homosexualité sera clairement établie dans l'intrigue de Michael Waldron. Une décision de Marvel qui ne noiera cependant pas la polémique dans laquelle est impliquée Disney par rapport à la loi de l'État de Floride surnommée "Don't Say Gay" et aux blocages dénoncés par Pixar, qui a notamment reproché à la compagnie son hypocrisie et ses contradictions quant aux représentations LGBTQIA+. 

Pour ce qui est de la France, Doctor Strange in the Multiverse of Madness sortira dans nos salles le 4 mai prochain. 

 

Tout savoir sur Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nonoo
26/04/2022 à 14:13

Apparemment ce serait juste pour quelques secondes où America mentionnerait ses deux mamans... il y a encore un long chemin à faire si des gens sont encore outrés pour ça x) Content que Disney n'ait pas cédé et n'ait pas censuré.

Simon Riaux - Rédaction
25/04/2022 à 17:22

@Rayan

Dites-nous en plus.

Qu'on rigole.

Avec des exemples si possible.

Qu'on rigole fort.

Rayan
25/04/2022 à 17:22

@Morcar

Que de neuf par ici? Tu découvre la jolie communauté d ecranlarge ? Ici Disney = diable

Kyle Reese
25/04/2022 à 12:43

@Morcar

Totalement +1 ;)

C'est déjà très bien que Disney met en scène une jeune super héroïne lesbienne.
Après effectivement leurs films resteront encore bien édulcoré.
S'il n'y avait pas la guerre en Ukraine pas sur que la Russie aurait laissé sortir le film chez elle sans censure.

Morcar
25/04/2022 à 11:44

Ce qui est drôle dans les commentaires de certains, c'est que quoi qu'il arrive ils auront une critique à faire. Disney s'autocensure en supprimant des connotations homosexuelles d'un film, et les mecs viennent le leur reprocher. Disney inclut un personnage homosexuels et on leur reproche de ne faire ça que dans un but commercial. Disney supprime une scène du genre d'un film pour qu'il puisse y sortir, et les mecs leur reprochent de céder aux dictats de ces pays. Disney conserve les scènes et subit la censure, et on a encore les mêmes mecs qui viennent trouver des reproches à leur faire.
Ca fait un moment qu'Internet avec ses réseaux sociaux et zones de commentaires est devenu un repaire de râleurs qui n'ont semble-t-il pas beaucoup d'animation dans leur vie quotidienne pour ressentir le besoin continuel de déverser ainsi leur colère, mais étrangement on dirait qu'ils n'ont aucune limite car c'est chaque jour encore pire que la veille.

En attendant, qui sont ceux qui passent vraiment pour les méchants dans l'histoire ? Dans cette affaire, je retiens surtout qu'on a encore beaucoup de chemin à faire dans le monde entier sur pas mal de sujets. Estimez-vous heureux de pouvoir exprimer vos avis comme vous le faites, car dans les pays cités ici, ça m'étonnerait que vous pourriez le faire.
Mais à priori, tout ce que vous retenez de l'article c'est que le méchant Disney se fait du fric...

Cinegood
25/04/2022 à 10:40

Disney qui s'autocensure déjà tellement : pas une goutte de sang, même plus de chaste baiser, des personnages "ouvertement gays" qui ne partagent qu'une scène où ils forment une famille américaine aussi parfaite que conforme, on ne peut pas dire qu'ils prennent des risques !

Momo
25/04/2022 à 10:38

Emperorkouado : Tout est une question d'argent avec les entreprises.. les valeurs morales, c'est juste une question de marketing..mais bon je t'apprend rien =)

Apres étonnant que la Chine valide un film avec un gay, il se sont assouplis la bas ?

Emperorkouado NM
25/04/2022 à 10:25

Ils font bien rire les gars de chez disney, ils se la jouent défenseurs des droits de l'homme qui ne laisseront pas leur film être censuré à cause d'une loi homophobe juste parce que ce sont de très petits marchés qui sont insignifiants pour le box office total du film mais si ça avait été un gros marché comme la chine,le film aurait pu être écourté d'une heure,que ça ne les aurait même pas fait réagir

votre commentaire