Matrix 4 : Warner trainé en justice à cause du flop (et HBO Max)

Mathieu Lapon | 8 février 2022 - MAJ : 08/02/2022 12:20
Mathieu Lapon | 8 février 2022 - MAJ : 08/02/2022 12:20

Village Roadshow Entertainment, un studio co-producteur de Matrix Resurrections, a poursuivi Warner Bros pour la sortie simultanée du film sur HBO Max.

En 2021, tous les films de Warner Bros. ont été mis au même régime, avec une sortie simultanée en salles et sur sa plateforme HBO Max. Une stratégie qui avait pour but de contrecarrer l'exploitation frivole des salles, à cause de la pandémie de Covid-19, tout en permettant d'ajouter des produits d'appel au catalogue de la plateforme. Sauf que tout le monde est loin d'avoir tiré son épingle du jeu, dans ce processus.

Si des films comme Dune s'en sont tirés en salles et sur HBO Max, Matrix Resurrections n'a pas eu le luxe de percer en salles, ni même de se rattraper sur HBO Max. Cette petite catastrophe, anticipée depuis belle lurette par certains cinéastes et analystes, n'a pas ravi Village Roadshow Entertainment, un des co-producteurs de Matrix 4, qui a poursuivi en justice Warner Bros, l'accusant d'avoir encore plus sacrifié ce film que les autres, dans sa stratégie HBO Max.

 

 

D'après The Wall Street Journal, la plainte de Roadshow a été déposée le lundi 7 février 2022 à la Cour Supérieure de Los Angeles, accusant WarnerMedia (chargé des contenus streaming de Warner) d'avoir avancé le film durant les fêtes de fin d'année 2021 dans le seul but de gonfler le taux d'abonnements à sa plateforme, quitte à ce que cela sacrifie totalement sa distribution en salles. Un extrait de la plainte indique :

"L'unique but de Warner Bros était d'avancer la sortie de Matrix Resurrections de sorte à obtenir désespérément une vague d'abonnés de fin d'années, avec l'attraction qu'on connaît des blockbusters, même si cela revenait à décimer son box-office en salles, et priver Village Roadshow Entertainement et tous les associés de Warner de leurs revenus."

 

Matrix Resurrections : photo, Yahya Abdul-Mateen IIAmbiance à la Cour

 

Après un mois et demi d'exploitation, Matrix Resurrections n'en est qu'à 153 millions de dollars au box-office mondial (pour un budget indiqué à 190 millions), soit un très gros flop. Le film ne s'est pas aidé en sortant à une semaine d'intervalle de Spider-Man : No Way Home (1,7 milliard), dantesque événement Marvel attendu par les très nombreux fans de l'homme-araignée.

Est-ce que ce choix un peu douteux au calendrier pourrait concorder avec la plainte de Village Roadshow ? Possiblement. Du côté de HBO Max, le film aurait à peine comptabilisé 2,8 millions de visionnages en une semaine de diffusion, ce qui était loin d'être percutant. Quoi qu'il en soit, la réponse officielle de Warner à la Cour a été catégorique, estimant que toute la manœuvre de Roadshow n'est qu'un moyen de se dédire de ses engagements :

"C'est une vaine tentative de Roadshow d'éviter ses engagements contractuels de participer à l'arbitrage commercial dont nous leur avons fait part. Nous n'avons aucun doute que cette affaire sera résolue en notre faveur."

 

Matrix Resurrections : photo, Carrie-Anne Moss, Keanu ReevesUn partenariat moins joli que la relation Neo/Trinity

 

Les deux sont donc parties pour se mettre dessus, notamment pour sauver le peu de gros sous qu'il reste, dans cette affaire peu lucrative qu'est Matrix Resurrections. La plainte de Roadshow n'est finalement pas très différente du cas Scarlett Johansson vs Disney, l'actrice ayant reproché au studio que la stratégie de sortie simultanée de Black Widow sur Disney+ a gâché une partie des revenus en salles, et donc une partie de son salaire.

Une preuve supplémentaire que le streaming a encore de menus détails administratifs à régler, s'il veut pouvoir harmonieusement cohabiter avec les salles (et tous ses investisseurs). En 2022, la sortie simultanée HBO Max n'est plus à l'ordre du jour pour Warner. Au lieu de ça, un film du studio sera diffusé sur la plateforme 45 jours après sa distribution en salles.

Tout savoir sur Matrix Resurrections

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires

09/02/2022 à 12:01

Moi qui croyait naïvement que c'était juste parce que c'était une bouse...N'oublions pas non plus, qu'en ces temps de pandémie, on a pas envie de s'enfermer avec plein d'inconnus et que deux ans de Covid ont fait évoluer les habitudes...

Kimfist
09/02/2022 à 11:50

Estimer le score d'un film Warner qui ne serait pas sorti sur HBO Max en même temps qu’en salle relève de l'improbable tant les paramètres sont nombreux. On peut continuer à casser du sucre sur le dos des producteurs de la Warner, mais on ne peut pas leur enlever le fait qu'il continue à prendre des risques, pour une partie d'entre eux au moins.

Pour les blockbusters, j'ai l'impression qu'il y a 2 écoles chez Warner Bros :

D'un côté, on a les productions ultra calibrées, réalisées par des “Yes Man” qui feront leur film en fonction des tendances marketing du moment (Kong vs Godzilla, SOS fantôme, Space james…)

De l'autre coté, les production ou les réalisateurs sont libres, du script au montage final (Dune, Tenet, Matrix 4…) Vous aviez même fait une vidéo pour dire que la presse s'emballait trop sur le film Dune, et qu'il était fortement possible qu’un film d’un tel calibre ne trouve pas son public.

Dans les deux cas le résultat est hasardeux mais les films que j'ai spontanément envie de revoir appartiennent le plus souvent à la 2e catégorie. Ce qui apparemment est très important pour le streaming et la distribution du film post-sortie.

J'espère qu'il ne changeront pas cette double politique, comme à pu le faire Disney. Car c’est cet équilibre qui fait la force du studio selon moi.

Beerus
09/02/2022 à 11:48

@GuyLuxor: Snyder a fait tout ce qu'il voulait chez Warner ? Non, à chaque fois Warner charcutait ses films: 30 minutes en moins pour Watchmen, Sucker Punch, BVS et même pour le Snyder cut ils lui ont cassé les bonbons" tu peux faire tout ce que tu veux mais interdiction de mettre Green Lantern. Matt Reeves fait ce qu'il veut car il est à leur botte vu qu'il a fait degagé Affleck de Batman. Enfin bref vivement la fusion Dioscovery/ Warner media pour que le menage soit fait.

La Réponse
09/02/2022 à 11:07

Les différentes stratégies de Warner Bros me laissent vraiment perplexe. Entre ça et l'ignominie que devient le DCEU avec ses films pour ados (mention spéciale à l'horrible The Suicide Squad), leur gestion devient ridicule. Il serait peut-être temps de faire du ménage dans la direction.

Lolesque
09/02/2022 à 07:08

Oue on en reparle dans 10 ans, faudra pas que tu aies aquaponey ce jour là hein...

Pseudonaze
09/02/2022 à 03:34

On en reparle dans 10 ans quand Matrix 4 sera devenu culte...

Matrix R
09/02/2022 à 02:10

Ce n'est pas le meilleur Matrix.
Mais, hormis les FX quo sont de quartier, le film est très sympa. Il ne se prend pas au sérieux, pas du tout !!!!!
Lana dezingue la politique actuelle qui consiste à faire des reboot et des franchisrs merdiques.
La Warner a le goût de risque, et c'est en cela que je la respecte.
Impatient avec le prochain Batman.

cart
08/02/2022 à 20:33

le film aurait bidé de toute manière même le peu de gens qui ont apprécier le film ne sont pas retourner le voir une deuxième fois ... et puis il était déjà dispos sur les sites de téléchargement illégaux à cause du choix de la Warner donc c'est a relativisé aussi sur son succès ou plutôt son flop . je peux comprendre la colère des producteurs mais rien n'aurais pu sauvez le film du flop max il aurait fait 250 millions monde sans sa mise à dispos en streaming . Perso j'ai bien aimé le scénario et la charge contre le nouvel Hollywood mais pour le reste la réalisation était mauvaise , les effets spéciaux kitchs et les scènes d'action nul de chez nul un comble pour un Matrix et que penser du casting catastrophique ils ont tous fait de travers comme un suicide pour pas que la Warner refasse de matrix dans le futur je pense que tout a était prémédité par Lana volontairement elle à flingué son propre bébé c'est d'une manière beau ce quelle à fait c'est un gros doigts d'honneur au studio .

Butzt
08/02/2022 à 20:16

Ce film a surtout fait un flop parce qu'il est nul sur tous les points.
Je reste persuadé que les acteurs ont été victimes de chantages pour avoir acceptés de jouer dans cette bouse. Et ils le font sentir qu'ils ne veulent pas être là. Personne ne veut être là, personne n'a fait d'effort pour faire un bon film. Il est moche, mal écrit, mal amené... Rien ne va.

Y Boy
08/02/2022 à 17:39

Il se passe quelque chose d'étrange...
J'ai détesté le film en sortant de la salle : les combats sont ratés, les enjeux sont faiblards, le duo d'acteurs a l'air désabusés.
Mais il provoque une telle vague de mépris que je n'arrive pas à me ranger du côté des spectateurs qui ont détesté, car l'intention artistique, si elle floue, m'a touché. Il se passe quelque chose d'étrange...

Je crois que j'aime ce film.

Plus
votre commentaire