Gaspard Ulliel, l'acteur de Saint Laurent et Juste la fin du monde, est tragiquement décédé

Mathieu Victor-Pujebet | 19 janvier 2022 - MAJ : 19/01/2022 23:07
Mathieu Victor-Pujebet | 19 janvier 2022 - MAJ : 19/01/2022 23:07

L'acteur prodige du cinéma français, Gaspard Ulliel, est décédé ce mercredi 19 janvier, à 37 ans, après un accident de ski.

2022 commence par une triste nouvelle pour le cinéma français puisque le brillant Gaspard Ulliel, alors qu'il n'était âgé que de 37 ans, est décédé ce mercredi 19 janvier à la suite d'un accident de ski s'étant déroulé le mardi 18 janvier, en Savoie. Il laisse ainsi derrière lui une carrière de plus de 25 longs-métrages, une dizaine d'apparitions dans des séries et deux rôles dans des pièces de théâtre.

Né le  à Boulogne-Billancourt, le jeune Gaspard Ulliel fait des études de cinéma à l'université Paris 8 et apparaît pour la première fois en tant qu'acteur au cinéma en 2001 dans un petit rôle dans Le Pacte des loups de Christophe Gans. Il est alors remarqué par Michel Blanc qui le fait jouer dans son Embrassez qui vous voudrez en 2002.

 

Les Confins du monde : photo, Gaspard UllielUn regard magnétique dans Les Confins du monde

 

Ce rôle lui permet d'obtenir sa première nomination pour un César, celui du meilleur espoir masculin. Il enchaîne par la suite des rôles chez André Téchiné, Jean-Pierre Jeunet, Gus Van Sant, Bertrand Tavernier et Emmanuel Mouret. Puis, alors qu'il envahit les écrans de télévision dans une pub pour Chanel, Bleu, réalisée par Martin Scorsese (rien que ça) en 2011, sa carrière prend une autre ampleur. Il obtient le rôle du célèbre couturier éponyme dans l'immense Saint Laurent de Bertrand Bonello sorti en 2014.

 

Un long dimanche de fiançailles : Photo Gaspard UllielDans Un long dimanche de fiançailles

 

Il joue ensuite des rôles pour Xavier Dolan, F. J. Ossang, Benoît Jacquot, Pierre Schoeller, Guillaume Nicloux et Justine Triet. Malgré la crainte que sa gueule d'ange et sa plastique l'enferment dans certains types de rôles, Gaspard Ulliel a su passer d'un cinéma plus ou moins confidentiel (9 doigts), à de grosses productions françaises (Un peuple et son roi) ou anglophones (Hannibal Lecter : Les origines du mal).

 

Il était une seconde fois : photo, Freya Mavor, Gaspard UllielGaspard Ulliel aux côtés de Freya Mavor dans Il était une seconde fois

 

Cette versatilité et ce talent lui auront valu cinq nominations aux Césars, dont deux qu'il remportera : celui du meilleur espoir masculin pour son rôle dans Un long dimanche de fiançailles en 2005 et celui du meilleur acteur dans Juste la fin du monde en 2017. il a également reçu deux Lumière de la presse internationale, l'un pour Embrassez qui vous voulez en révélation masculine et l'autre pour Saint Laurent en meilleur acteur. Il a également été nommé pour deux globes de cristal, en 2015 et 2017 pour les mêmes films de Bertrand Bonello et Xavier Dolan.

 

Hannibal Lecter : Les Origines du mal : photo, Gaspard UllielEn Hannibal Lecter

 

Hors des salles de cinéma, Gaspard Ulliel a également joué au théâtre, une première fois en 2012 dans Que faire de Mr Sloane ? et une autre fois en 2015 dans Démons. Il est d'ailleurs fait Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres la même année. Il a aussi prêté sa voix une seule et unique fois pour du doublage de version française, pour le film Les Cinq Légendes de Peter Ramsey, sans compter qu'il a participé au casting vocal de la série Calls. Il a également eu toute une carrière à la télévision de la fin des années 90 à 2009, qu'il mettra en pause avant de revenir en 2019 dans la série de Guillaume Nicloux, Il était une seconde fois.

 

Saint Laurent : Photo Gaspard UllielSaint Laurent ou peut-être son plus grand rôle

 

Gaspard Ulliel était un acteur brillant, capable d'allier la technicité de son travail à son magnétisme naturel. Il emporte avec lui les souvenirs de grands moments de cinéma, mais aussi les espoirs de le voir perdurer et évoluer avec l'âge dans ce domaine où il excellait. Nous aurions dû le retrouver dans un prochain film de Bertrand Bonello, La Bête, dont le tournage devait commencer en avril prochain.

Et si cela n'a toujours pas été confirmé officiellement par les premières images de la série, le Français pourrait apparaître une dernière fois sur les écrans dans la série Disney+ Moon Knight.

Tout savoir sur Gaspard Ulliel

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
The Moon
22/01/2022 à 00:38

Dans Paris I Love you, on voit parfaitement son potentiel de comédien, magnetique et charismatique.
Un acteur rare dans le ciné français.
Qu'il repose en paix, courage à ses proches...

Castor
20/01/2022 à 10:18

J’aimais beaucoup cet acteur! Dans les confins du monde il était énorme! Il avait une vraie gueule

foenluron
20/01/2022 à 09:45

Quelle tristesse, espérons qu'au moins ce tragique accident puisse au moins sensibiliser à porter un casque

saiyuk
20/01/2022 à 09:41

J'ai lu qu'il avait le luxe de tourner peu et donc de choisir les films qui lui tenait a coeur car son contrat pub avec chanel le lui permettait, en résulte une discrétion et une rareté assez unique en 20 ans de carriére je trouve. Quoi qu'il en soit sacré acteur, sacré charisme, et une grande perte pour notre cinéma. RIP Gaspard

La Classe Américaine
20/01/2022 à 07:06

Acteur a part, magnétique et surtout très discret sur sa vie privée. En dehors du star-system. Une élégance rare. Grande tristesse.

Shakespeare
20/01/2022 à 05:57

Mais un décès n'est-il pas tragique de base ?

RobinDesBois
20/01/2022 à 00:57

Vraiment triste de partir si jeune. Un acteur charismatique qui avait une vraie présence. RIP :(

Xbad
20/01/2022 à 00:52

Découvert dans le pacte des loups à l'époque, le parfum, Hannibal etc... Très très bon acteur qui avait ce côté sympathique... Très triste comme nouvelle

heat
19/01/2022 à 21:39

Pouhhh. La tristesse, d un coup.
Un acteur si doué, si jeune...pensées à ses proches.

Rico
19/01/2022 à 21:28

"il laisse derrière lui une carrière de 25 long métrages..." surtout une compagne et un/une môme de 6 ans, c'est quand même plus important.
Quel gâchis, ça m'a choqué.

Plus
votre commentaire