Massacre à la tronçonneuse : Netflix dévoile un premier teaser énervé pour la suite du film culte

Déborah Lechner | 6 décembre 2021 - MAJ : 06/12/2021 10:25
Déborah Lechner | 6 décembre 2021 - MAJ : 06/12/2021 10:25

Le tueur en série Leatherface a trouvé sa nouvelle victime dans le premier teaser de Massacre à la tronçonneuse, la suite du film d'horreur culte sur Netflix.

Il est souvent difficile d'arranger les franchises balafrées par les suites opportunistes, reboots stériles ou autres prequels désespérés, aussi culte soit le premier volet de la saga. Plutôt que d'essayer de réparer les pots cassés, il est parfois plus sage de balayer pour revenir aux origines des sagas, comme l'ont récemment fait Terminator : Dark Fate et le Halloween réalisé par David Gordon Green, qui s'inscrivent comme des suites directes des films originaux de James Cameron et John Carpenter.

C'est exactement dans la même démarche que Leatherface va ressortir sa tronçonneuse du placard, sans se préoccuper de ce qu'il a pu en faire dans le Leatherface de 2018 et tous les films qui ont suivi le premier opus de 1974. Ce nouveau film produit par Fede Alvarez (Don't Breathe - La Maison des ténèbres) et réalisé par David Blue Garcia (Tejano), éclipsera donc tous les égarements de la saga d'horreur pour reprendre plusieurs années après le film emblématique de Tobe Hooper qui a posé les bases du slasher.

 

Massacre à la tronçonneuse : photoTraumatisme

 

Le tueur en série ne découpera cependant personne sur grand écran, Netflix ayant mis la main sur les droits de distribution du film. Après avoir dévoilé de premières photos, le géant du streaming a dévoilé un premier teaser dans lequel le vieux colosse - campé par Mark Burnham - reprend son masque de peau et sa tronçonneuse à la recherche de nouvelles victimes, qu'il ne tarde pas à trouver.

  

Le reste du casting sera composé de l'actrice Sarah Yarkin, qu'on voit poursuivie dans le teaser, mais aussi Alice Krige, Elsie Fisher, Nell Hudson, Moe Dunford, William Hope ou encore Jacob Latimore, tandis que le film sortira sur la plateforme de streaming le 18 février prochain.

Tout savoir sur Massacre à la tronçonneuse

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
07/12/2021 à 14:32

@Sanchez Ces projets qui oublient beaucoup de films existant ont plusieurs raisons qui peuvent même s'ajouter les unes aux autres :
- volonté de ne retenir que le premier film qui fait l'unanimité concernant sa qualité
- problèmes de droits, les suites appartenant parfois à différentes boites de prod : faire une suite du premier seulement évite d'avoir à racheter les droits des suites
- liberté scénaristique qui n'a à prendre en compte que les faits du premier film, sans avoir à se soucier des choix scénaristiques des suites qui parfois rendent la franchise très compliquée à force de se contredire

Joe Gillian
06/12/2021 à 19:07

Allez, pour mon 1er com' je m'en vais lister cette franchise, et vous recommander les opus les plus fréquentables.
N'hésitez pas à tronçonner dans le tas si j'me trompe quelque part !

- Massacre à la tronçonneuse, 1974 (Tobe Hooper)
La source, Le traumatisme, la Légende. Vous savez.

- Massacre à la tronçonneuse 2, 1986 (Tobe Hooper)
Début de la gaudriole: du second degré, un peu de satire et un Dennis Hopper en pleine montée (ou redescente ?) de psychotropes. Un tour de grand huit dégénéré à (re)découvrir absolument.

- Leatherface: Massacre à la tronçonneuse 3, 1990 (Jeff Burr)
Jamais revu depuis les 90's lors de sa diffusion sur Canal+, ce qui donne une idée assez précise du bouzin, si je l'avais déjà trouvée moisi à l'époque en tant qu'ado avide de sensations fortes.
Ah si, y a Aragorn âgé d'une trentaine d'années qui joue un méchant ! Et ce bon vieux Ken Foree aussi (l'un des héros du Zombie de Romero).

- Massacre à la tronçonneuse : la nouvelle génération, 1995 (Kim Henkel)
Alors là comment dire...
Vous devez le voir ne serait-ce que pour l'expérience que représente cette pellicule écrite à l'alcool de maïs.
Personne jusqu'ici n'a été en mesure d'expliquer cette aberration alors faites-vous plaisir.
Perso je table sur un sabotage de l'intérieur ou tout simplement est-ce l'oeuvre d'un génie maudit.
Incompréhensible, non identifiable, ni terrifiant, ni drôle... Quoique ?
Venez malgré tout contempler les débuts énergiques de deux comédiens locaux -car tous deux texans d'origine:
Renée Zellweger en scream queen rigoureuse et surtout, SURTOUT, ce bon vieux Matthew McConaughey en membre de la famille cannibale, ici en roue libre totale dans un rôle de composition que n'aurait pas renié le Nicolas Cage des grandes heures (Oscar justifié pour les deux).

On change de millénaire !

- Massacre à la tronçonneuse, 2003 (Marcus Nispel)
Premier remake officiel de l'opus fondateur, produit par Michael Bay...
Et pourtant surprise ! Techniquement solide, gore mais pas trop, le film reste une série B respectueuse et arrive à retranscrire (par moments) l'ambiance glauque et moite de l'original. La mythique apparition de Leatherface est ici reproduite avec style et efficacité. Et il est important de relever que sous le masque du boogeyman se trouve le colosse Andrew Bryniarski, le Zangief de Street Fighter avec JCVD. Toujours bon à savoir pour briller en société !

- Massacre à la tronçonneuse : le commencement, 2006 (Jonathan Liebesman)
Une pseudo origin story paresseuse de 30mn, suivie d'une heure de préquelle du remake. Un pur produit mercantile sans intérêt, surfant sur le succès surprise du précédent film... A voir éventuellement pour le plaisir de refréquenter le vétéran R. Lee Ermey en shérif sadique apparu avec fracas chez Marcus Nispel.
Sinon Rob Zombie avait fait largement mieux avec son remake d'Halloween de 2008, soit dit en passant (pour ceux qui l'ont pas vu !)
#thedevil'srejects4ever

- Texas Chainsaw 3D, 2013 (John Luessenhop)
Aaah, la nouvelle mode de la 3D...
On l'aura bouffée à toutes les sauces. Mais pas celle-ci me concernant car je l'ai pas vu !
Je crois pouvoir avancer sans trop me tromper que ce n'est pas très glorieux, et en plus y a Scott Eastwood dedans donc lol.

- Leatherface, 2017 (Alexandre Bustillo & Julien Maury)
Mea culpa car pas vu non plus.
Première incursion américaine de ces deux anciens de Mad Movies, le film se veut cette fois-ci une réelle origin story du "masque de cuir", avec adolescents évadés d'un asile psychiatrique sur fond de road trip infernal.
Malgré les concessions inévitables que les deux frenchies ont du faire face à l'Oncle Sam, le film est paraît-il tout à fait fréquentable.

Voilà voilà messieurs dames !
Ce p'tit résumé vous a été offert par mon test Covid-positif qui me confine dans ma chambre :)

Protégez-vous et gardez la pêche !

Trashyboy2
06/12/2021 à 15:19

@Neji: ils ont décidé de faire comme Halloween, oublier les suites, pour en faire une suite directe.

Neji
06/12/2021 à 14:41

Il y avait il pas déjà une suite, je pige plus rien , reboot , suite direct ou c'est le 3 ?
Massacre tronçonneuse 2 c'est quoi alors ?
Un multivers ou bien ?!

Sanchez
06/12/2021 à 12:37

Encore un !
A la limite le remake de marcus nispel était sympa , mais là ça a l’air trop propre et surtout ça fait film d’horreur lambda

Morcar
06/12/2021 à 11:07

La bonne nouvelle pour moi, c'est que j'imagine que le premier film va être mis à disposition sur Netflix aussi, et que je vais donc pouvoir rattraper mon retard :)

votre commentaire