Marvel : Joe et Anthony Russo expliquent pourquoi ils ont failli quitter Civil War

Mathieu Lapon | 27 octobre 2021 - MAJ : 28/10/2021 11:39
Mathieu Lapon | 27 octobre 2021 - MAJ : 28/10/2021 11:39

Les frères Joe et Anthony Russo ont eu leur lot de désaccords avec Marvel, au point de songer à abandonner la réalisation de Captain America : Civil War.

Captain America : Civil War, c'est peut-être le troisième film de la trilogie du Super-Soldat et le deuxième film des frères Russo dans le MCU, mais c'est surtout un pactole monstre qui a habitué Marvel Studios a titiller la barre du milliard au box-office mondial, en dehors de l'événement Avengers (bien que Civil War soit souvent considéré comme un "Avengers 2.5"). Et depuis, la fratrie a pris du galon dans le giron hollywoodien, au point de commenter fréquemment l'actualité d'Hollywood et de produire d'autres projets à succès comme Tyler Rake sur Netflix.

Avec un tel succès, on serait tenté de croire que la collaboration entre la fratrie de co-réalisateurs et sa production a été idyllique, sinon harmonieuse. Mais il faut croire que même au paradis formaté du blockbuster, on n'est pas épargné par des différends avec les grosses têtes du studio. C'est pourquoi Joe et Anthony Russo, durant la production de Captain America : Civil War, étaient tentés de quitter le navire pour divergences artistiques.

 

Spider-ManQuand le cahier des charges entache le plan

 

L'information nous vient du livre encyclopédique The Story of Marvel Studios (relayée par Screen Rant), qui a été récemment édité. On y apprend qu'une partie de Civil War, mais surtout son troisième acte, marqué par la scission des Avengers en deux équipes, aurait pu être grandement altéré par le Comité Créatif de Marvel (qui supervisait le travail de Marvel Studios jusqu'en 2015, et qui agissait comme un conseil de classe pour ses auteurs). Une décision qui n'aurait pas plu aux frères Russo, qui ont confié leur mécontentement dans un passage du livre :

« Nous avions atteint un point où nous avions dit haut et fort : "Nous ne sommes pas intéressés de continuer à réaliser ce film s'il s'agit de faire de la politique pendant les deux tiers du film puis n'avoir qu'un troisième acte pour notre histoire" [...] Et je pense que Kevin Feige nous a beaucoup soutenus dans notre démarche, car nos attentions étaient très claires. Je pense que ça lui a donné du poids, pour faire pencher la balance en notre faveur. »

 

Photo Robert Downey Jr., Chris Evans"Trump ou Biden ?"

 

Et quels étaient les changements indésirables ? Un autre extrait de l'encyclopédie (relayé par The Playlist) explique que le Comité voulait, entre autres, un troisième acte où Iron Man et Captain America mettaient leurs différends de côté pour affronter l'armée de super-soldats trouvés par Zemo, qui survivraient donc au passage de ce dernier dans cette version.

L'affrontement aurait eu lieu "sur un sous-marin" (et non pas dans la base militaire militaire russe désaffectée). Ça aurait donc été une version nettement plus édulcorée du conflit, qui est déjà assez limité en termes d'impact (concrètement, il sert surtout à faciliter la tâche à Thanos dans son attaque éclair d'Infinity War). Alors, faire de la scission des Avengers un Captain America : Le Soldat de l'Hiver XXL, c'était hors de question pour les Russo, qui avaient répondu à leurs superviseurs : "Nous ne sommes pas intéressés à l'idée de raconter une énième histoire de super-héros"

 

Photo Chris EvansKevin Feige tâchant de réconcilier les frères Russo et le Comité

 

C'est Disney qui a finalement tranché l'affaire et donné raison aux Russo. En plus, Kevin Feige et ses équipes ont eu le droit de ne plus passer devant le Comité pour valider leurs idées. Joe et Anthony Russo ont donc dû être délivrés d'une grosse charge pour le développement préliminaire du diptyque Avengers : Infinity War et Endgame.  Avant l'édition de The Story of Marvel Studios, on avait déjà eu des échos de ces frictions entre Kevin Feige et Ike Perlmutter, l'ex-patron de Marvel Entertainment (et du Comité, par extension).

Sans savoir avec exactitude quels étaient les tenants et aboutissants du conflit, on sait que Robert Downey Jr aurait pu ne pas reprendre son rôle d'Iron Man pour le film, et qu'il existait une version alternative du scénario avec un antagonisme plus centré sur les méfaits de Zemo. Une Civil War sans le "Civil" qui va, ça aurait pu arriver. Autant dire qu'on a échappé de bien des manières à la catastrophe.

Tout savoir sur Captain America : Civil War

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
C est pas faux
01/11/2021 à 13:44

Alors civil War étant pour moi déjà très très très édulcoréle film Marvel qui m'a faché définitivement avec le mcu détestant les frères rousso (je n'aime aucun de leurs films même hors mcu) je dois dire que un combat sur un sous marin aurait été vachement plus classe qu une usine de merde. En plus a la fin ils se refilent leurs 06 donc se film n a quand même pas d impact sur leurs relations quitte à se battre sur un truc c est sur ça !!!!!!!

Zeumo
31/10/2021 à 09:00

Même si le Captain America Civil War est le deuxième film du MCU le plus réussi pour moi juste après Avengers Infinite War, une bonne baston contre les Soldats de l'hivers de Zeumo n'aurait pas été de tout refus. Le combat entre Captain America et Iron Man est tellement émouvant, difficile de pas y verser une larme devant ces frères qui se battent.

Mathieu Lapon - Rédaction
28/10/2021 à 17:02

@Flo

Le schisme n'est pas remis en question pour tout ce qu'il apporte à la psychologie des personnages mais, fatalement, il n'a servi que très peu dans la structure même de l'univers.

Le seul moment où la séparation est utilisée de façon conséquente le MCU, c'est pour justifier - en partie - la victoire de Thanos. Avec même pas une moitié d'équipe, Iron Man préfère partir l'affronter plutôt que de revenir sur Terre, unir ses forces avec Captain America et ses troupes, et assurer ensemble la sécurité des Pierres d'Infinité en leur possession.

Ce n'est même pas de moi, mais de Kevin Feige (en février 2017) : https://youtu.be/sAOzrChqmd0?t=58

"Comment amener cette menace jusqu'aux Avengers tout en les rendant désemparés face à elle ? En les séparant, raison pour laquelle nous avons fait Civil War avant Infinity War."

Il y avait depuis de belles lurettes cette conscience de devoir diviser les Avengers au début de la Phase 3 pour qu'ils se réunissent à la toute fin de celle-ci. Mais c'est un peu ça le problème : on dirait que la division n'a servi qu'à ça et pas à grand-chose d'autres (à part... les péripéties de Jimmy Woo dans Ant-Man & the Wasp ?).

Flo
28/10/2021 à 12:54

...rien n'avait encore été définitivement écrit pour Thanos (ils n'avaient même pas encore décidé où couper entre les deux films).
Donc le schisme des Vengeurs était bien la conséquence naturelle des luttes d'égos des personnages, inévitables.
Ça aura servi seulement plus tard pour la Guerre d'Infinité, pour les fragiliser juste ce qu'il faut, pour mieux comprendre de leurs erreurs par la suite.

zetagundam
27/10/2021 à 19:24

Ces Russo !
Toujours là pour amuser leur public

votre commentaire