Indiana Jones 5 : Disney repousse les nouvelles aventures de près d'un an

Raphaël Iggui | 18 octobre 2021 - MAJ : 18/10/2021 18:36
Raphaël Iggui | 18 octobre 2021 - MAJ : 18/10/2021 18:36

Disney repousse la sortie d'Indiana Jones 5 d'un an alors que son agenda a été complètement repensé

Décidément, la consommation de pangolin est pleine de répercussions inattendues. Alors que la pandémie de Covid-19 avait saccagé les agendas des studios, remettant en cause jusqu'au modèle d'exploitation et de diffusion des productions avec un plébiscite toujours plus appuyé des plateformes de streaming légal, la crise sanitaire n'a visiblement pas fini de semer les graines de la discorde avec des conséquences directes et indirectes.

D'abord prévu pour le 19 juillet 2019 aux États-Unis, repoussé au 10 juillet 2020, puis au 9 juillet 2021, Indiana Jones 5 avait vu sa date de sortie calée au 9 juillet 2022. Depuis, les rumeurs sur l'histoire du film allaient bon train, alors que le tournage suivait son cours avec Harrison Ford et ce, malgré ses blessures. Mais une nouvelle fois, le film a été repoussé par Disney : du 9 juillet 2022, il passe donc au 30 juin 2023.

 

Photo Harrison Ford"Il y a des jours, on ferait mieux de rester dans son frigo"

 

Le studio a justifié ainsi ce report par la concurrence de Black Adam supposé sortir à la même date ainsi que la nécessité de repenser son agenda, avec un certain nombre de projets en développement allant du processus d'écriture au film déjà en post-production.

Désormais devenu un colosse trans-médias détenteur d'une bonne partie de la pop culture actuelle, Disney cherche sans doute à rééquilibrer ses plans et à harmoniser son parterre de sorties afin de garder une cohérence et une continuité entre de nombreuses franchises. Ajouter à ça les séries télé, et vous imaginez bien l'enfer du planning de la firme qui doit s'étaler sur autant de générations que la Fondation de la série éponyme sur Apple TV+.

Tout savoir sur Indiana Jones 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
21/10/2021 à 11:50

Vous vous prenez la tête pour pas grand chose. C'est la société de consommation qui veut ça

Morcar
20/10/2021 à 15:25

@alulu, ce n'est pas spécifique à Hollywood, ça. C'est le problème de quasiment toutes les grosses entreprises. A partir d'une certaine taille, ceux qui œuvrent à "bas niveau" sont pour eux interchangeable, ne sont pas indispensables. Donc ils sont payés en conséquence de la vision que leur patron a d'eux. C'est malheureusement ça dans la grande majorité des métiers.

alulu
19/10/2021 à 18:41

Les petites mains dans la haute couture sont plutôt bien choyées, j'avais lu, entendu...me souviens plus, qu'une petite main s'était vu offerte pour son mariage une robe de mariée d'un grand couturier. Pour ceux d’Hollywood s'est carrément l'inverse...vive le Made in France.

Après sur l'histoire des salaires des stars qui pompent par capillarité le salaire des petits métiers d’Hollywood pourquoi pas, mais en même temps ces gros studios trouvent de la manne à plus de 100 millions de dollars pour financer la promo de certains films. Quand ces studios veulent cracher des thunes sur des trucs presque futiles, c'est possible. Mais apparemment, ce n'est pas trop dans leurs priorités qu'un salarié se sente bien.

Tuk
19/10/2021 à 12:15

Bientot ils vont garder des films pour le prochain siecle !

zetagundam
19/10/2021 à 11:53

@Kyle Reese
J'ai cité la Miss parce que c'est un exemple parlant et très récent.
Après, je n'ai rien contre elle c'est juste qu'elle m'indiffère sauf dans le type de cas auquel je fais allusion.

Kyle Reese
19/10/2021 à 10:45

@T.

Comme @Eddie Felson l'a très bien écrit, rien de péjoratif derrière se mot.
Les petites mains sont pour moi tous les corps de métiers qui n'ont pas l'aura prestigieuse d'un réal, dir phot, monteur, chef déco, scénariste etc. Parmi eux ont peut retrouver les maquilleuses, éclairagiste, les infographiste pour la post prod ect tous ayant un talent, un savoir faire précieux... Ça en fait du monde, en fait les 3/4 des noms qui défilent pendant au moins 5 mins pendant le générique de fin d'un Marvel par ex.

Morcar
19/10/2021 à 10:26

@Pulsion73, c'est clair qu'à force de vouloir tout posséder, ça doit devenir compliqué pour Disney et ses firmes de ne pas se faire concurrence à soi-même. Mais ce qui me surprend ici, c'est que Disney affirme que c'est la concurrence de Black Adam qui les a poussé à faire ce choix.
Certes, il y a Dwayne Johnson au casting du film, mais comment ce film peut-il faire peur à Disney face à une légende comme Indy ? A croire qu'ils n'ont pas pleinement confiance en leur projet...

@Kyle, en effet c'est navrant de voir le rythme de production que s'imposent les majors pour satisfaire un public impatient voulant toujours tout tout de suite, au détriment de ceux qui créent. Ce qui est le plus triste, c'est que beaucoup de ces petites mains sont aussi ceux et celles qui veulent tout tout de suite à pas cher, donc quelque part ils créent cette situation.
Concernant le salaire des stars, il est évident que dans un monde idéal on prendrait en compte que le succès d'un film n'est pas seulement dû au travail de ceux qui sont à l'écran, mais aussi de tous ceux qui ont oeuvré à leur échelle à la production du film. Mais c'est comme ça dans tous les métiers, aujourd'hui. :(

Trashyboy2
19/10/2021 à 09:16

Les réactions face aux dernières fuites auraient-elles donné envie de faire quelques ajustements? Vu le coût que cela représenterait je ne pense pas, mais sait-on jamais.

Henry Jones Sr.
19/10/2021 à 00:56

Sentirais-je une pointe de résignation, cachée derrière un peu de désespoir de la part de nos chères équipes d’Ecran Large, sur les dernières lignes de cet article ?

Eddie Felson
19/10/2021 à 00:23

@T
L’expression « les petites mains » n’a rien de péjoratif et encore moins de dégradant! C’est une expression populaire qui, dans le monde de la couture en particulier, désigne l’ouvrière ou l’ouvrier d’exécution.
Elle est même valorisante car le plus souvent utilisée pour désigner des personnes douées d’un certain talent.

Plus
votre commentaire