Licorice Pizza : une bande-annonce nostalgique pour le Boogie Nights ado de Paul Thomas Anderson

Alexandre Janowiak | 27 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 12:01
Alexandre Janowiak | 27 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 12:01

Paul Thomas Anderson revient à ses premières amours avec Licorice Pizza, dont la bande-annonce envoie d'ores et déjà un shoot de nostalgie envoutant.

C'est peu de dire que votre serviteur attend avec impatience le retour de Paul Thomas Anderson et de son nouveau film Licorice PizzaAprès avoir livré quelques-uns des plus beaux films de ces vingt dernières années dont son dernier en date, Phantom Thread, est tout simplement un chef-d'oeuvre (n'ayons pas peur des mots sérieusement), il est plus que logique de zieuter les moindres faits et gestes de PTA.

La jalousie montait depuis quelques semaines puisque certains chanceux avaient pu se délecter de la bande-annonce de ce fameux Licorice Pizza (titre officiel du film anciennement intitulé Soggy Bottom en titre de travail) lors de rétrospectives d'American GraffitiHeureusement, le 27 septembre 2021 marquera désormais le jour béni où le monde entier a pu découvrir les premières images avec la mise en ligne de ce trailer par MGM.

 

 

Et autant dire que dès les premières secondes, on comprend rapidement que PTA s'est éloigné de l'ambiance de ses dernières oeuvres. Loin de la méticulosité vénéneuse de Phantom Thread, de la tragédie psychologique de The Master ou de la cruauté sauvage et brutale de There Will Be Blood, son nouveau film semble plutôt embrasser ses premières amours.

Pas étonnant donc de retrouver le cinéaste de l'époque de Boogie Nights, Magnolia et Punch Drunk Love dans ce trailer, d'autant plus que le récit se déroulera à San Fernando Valley. Difficile cependant de dire exactement de quoi parlera Licorice Pizza puisqu'aucun synopsis officiel n'a été dévoilé et que la bande-annonce reste assez énigmatique sur l'air magique du Life on Mars de David Bowie.

 

Photo Cooper Hoffman, Alana HaimUne histoire d'amour en ligne de mire

 

On peut toutefois supposer qu'il s'agira d'un film d'apprentissage et d'une romance adolescente au coeur des années 70 (qui pourraient être filmées d'une manière aussi déjantée que dans Inherent Vice à travers le personnage de Bradley Cooper), sur fond de politique locale et de cinéma hollywoodien.

Mieux, Licorice Pizza sera sûrement un film très personnel pour PTA, qui semble décidé à faire un film sur son désir de cinéma et ses années lycée, dans une démarche très meta (possiblement à l'instar de Paolo Sorrentino et de son prochain The Hand of God voire de Quentin Tarantino et son Once Upon a Time... in Hollywood).

La présence de Cooper Hoffman (fils du regretté Philip Seymour Hoffman qui a tant tourné avec PTA) dans le rôle principal présage de cette double dimension entre hommage et regard très personnel-meta sur une époque évaporée. Une chose est sûre, le film sera beau (la photo claque avec ce 35 mm) et les acteurs frapperont fort (le magnétisme de la jeune Alana Haim envoute déjà). Reste plus qu'à attendre pour avoir plus d'informations sur Licorice Pizza. Le film sortira le 5 janvier 2022 en France.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cinégood
29/09/2021 à 22:26

Merci pour le débloquage de mon adresse IP :-)

RobinDesBois
28/09/2021 à 14:50

Par contre pour la référence à OUATIH vous prenez les choses à l’envers c’est Tarantino qui s’est pris pour PTA et qui nous a pondu un version vide et minable de Boogie Nights (10 ans plus tôt et qq km plus loins mais le décor importe peu puisqu’il n’avait rien à dire et à raconter).

RobinDesBois
28/09/2021 à 14:46

Idem le film que j’attends le plus. PTA est le plus grand réal de sa génération, si en plus ça se déroule à San Fernando Valley là je meurs d’impatience.

Cinégood
28/09/2021 à 12:22

@la rédaction
"On ne censure personne, on s'occupe de la modération pour encadrer les débats et éviter des dérives."

Je viens de me refaire censurer pour dire que j'ai été censuré sur une autre news ! C'est plus de la modération ! ;-)
Ai-je commis une dérive ? Été insultant ?
Assumez et répondez au lieu d'effacer lâchement.

Au passage, si vous pouviez débloquer l'une de mes adresses IP que vous avez bloqué ce serait sympa.

Morcar
28/09/2021 à 12:07

Je n'ai encore vu que "Magnolia" (que je m'étais acheté en DVD immédiatement après l'avoir découvert à l'époque) de ce réalisateur, et vu le début de "Punch Drunk Love". Vu tout le bien que l'on dit de lui, il va falloir que je me rattrape tous ses autres films, d'autant plus ceux avec Daniel Day Lewis, acteur que j'aime beaucoup !!

Tim Lepus
28/09/2021 à 11:40

Je crois que je ne suis pas totalement d'accord avec l'analyse qui courait déjà dans les médias américains qui rendaient compte de la bande-annonce quand elle était diffusée en salle, avant l'upload en ligne. Je trouve que la plupart des plans du trailer donnent ce sentiment que "son nouveau film semble plutôt embrasser ses premières amours", la manière dont il éclaire et cadre ses jeunes adultes, et leurs mouvements (le travelling avant "coupé" par l'irruption latérale, à 1'12, l'humour tendant vers le slapstick), me font fortement penser à 'Punch-Drunk Love' et 'Magnolia', mais je trouve que quand il filme les adultes, surtout Sean Penn (ce premier plan flou à 0'54), je repense direct à son esthétique + récente, notamment 'The Master'. Ça n'est pas ce que dit le synopsis officiel, mais cette 1ère bande-annonce me laisse le sentiment qu'il va travailler les relations entre 2 générations - il avait bien essayé la confrontation père-fils à la fin de 'There Will Be Blood', mais je n'ai pas le sentiment qu'il ait vraiment travaillé cette thématique jusqu'à présent. J'ai puissamment hâte ! <3

rientintinchti
28/09/2021 à 09:43

@la rédac

Bonjour et merci pour ces précisions.
Oui c'est peut-être ça.
D'ailleurs parfois je fais un copié collé de mes commentaires en cours d'écriture (pour éviter de les perdre en cas de mauvaise manipulation) puis quand je fais collé le site me dit no spam. alors que ça n'est pas du spam.
Merci dans tous les cas. Je pourrai continuer à apporter mes contributions super fines et subtiles d'une intelligence à couper le souffle. ça plaira à mes fans, mes groupies. Bonne journée

alshamanaac
28/09/2021 à 09:28

Ca a l'air plutôt sympa tout ça !

La Rédaction - Rédaction
28/09/2021 à 09:19

@ rientintinchti
On ne censure personne, on s'occupe de la modération pour encadrer les débats et éviter des dérives. On nous reproche souvent de trop ou pas assez modérer, preuve que c'est un exercice complexe, surtout pour une petite équipe. Vous avez peut-être été victime du bot anti-spam

rientintinchti
28/09/2021 à 08:58

@la rédac.
On m'a censuré deux fois car je disais que son ciné est nul.
N'a-t-on pas le droit de dire que les vidéos (que certain appellent films )de PTW sont nulles. N'a-t-on même plus le droit d'appeler le boudin, la daube, les tripes de Caen par leur nom.
Ah là là.. Et la démocratie dans tout ça?? et la liberté d'expression? Charlie?
Ah, quel triste monde. Yé suis si triste... Yé suis inconsolable...

Plus
votre commentaire