Dune de Lynch était une catastrophe dès le tournage, selon l'interprète de Dame Jessica

Raphaël Iggui | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 14:53
Raphaël Iggui | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 14:53

Francesca Annis, la Dame Jessica du Dune de David Lynch, est revenue sur la gestation chaotique du film et son rôle manqué dans Blue Velvet.

Le cas d'école que fut le tournage du Dune de David Lynch n'est plus à présenter. Après que la version métaphysico-psychédélique d'Alejandro Jodorowsky de 10h, avec Mick Jagger et Salvador Dalí, ait été abandonnée dans le courant des années 70, c'est le tout fringant David Lynch, auréolé du succès public et critique d'Elephant Manqui fut débauché par le producteur Dino De Laurentiis pour adapter le roman de Frank Herbert. 

On ne reviendra pas sur tous les détails de cette production tumultueuse, on lui a déjà consacré tout un dossier en août dernier, qu'on vous invite à feuilleter. Sachez juste que le film a considérablement dépassé son budget, jusqu'à atteindre les 40 millions de dollars, pour n'en récolter que 30 au box-office américain. Un échec commercial méprisé par les critiques, et une oeuvre charcutée par ses producteurs, que Lynch reniera au point de remplacer son nom au générique par Alan Smithee, l'alias par excellence des réalisateurs déçus.

 

PhotoDino de Laurentiis en sortant de la salle de montage

 

À l'occasion d'une interview menée par Andreas Wiseman, son propre fils désormais journaliste chez DeadlineFrancesca Annis est revenue sur son engagement sur le projet. L'interprète de Dame Jessica, mère de Paul Atrèides (Kyle MacLachlan) et concubine du Leto Atréides (Jürgen Prochnow), sentait apparemment mal le résultat final dès le stade du tournage et la confrontation des visions antagonistes de Lynch et Laurentiis. 

Peu adepte de science-fiction, l'actrice était alors engagée sur le feuilleton télé Shades of Darkness, mais David Lynch avait insisté et était revenu à la charge à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'Annis accepte. Lynch a d'ailleurs tellement eu un coup de coeur pour elle qu'il l'a envisagée pour l'un des rôles principaux d'un de ses films les plus iconiques, qui est finalement revenu à Isabella Rossellini : 

"Je me souviens que, durant Dune, David avait dit à Dino qu'il avait un scénario pour moi. Il voulait que je le lise une fois le tournage de Dune achevé. Ce scénario, c'était Blue Velvet. Mais Dino ne voulait pas me laisser le lire. Il disait "Non, ce n'est pas un scénario pour Francesca. Ce n'est pas son genre." Du moins, c'est comme ça que je m'en souviens. Au final, je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de le lire..."

 

Photo, Sean Young, Francesca AnnisQuand ton producteur te soûle au point de te rendre chauve

 

L'actrice décrit ainsi un tournage compliqué rien qu'au niveau du contexte local, une partie du tournage se déroulant au Mexique. L'équipe du film était si angoissée sur la question des insectes que Lynch se douchait avec de la vodka en bouche pour éviter d'avaler de l'eau. Les rushes ne pouvaient être envoyés aux États-Unis que grâce à des pots-de-vin. Surtout, Annis revient sur un élément fondamental de l'échec de Dune, qui n'est désormais un secret pour personne ; le vampirisme du producteur Dino de Laurentiis dépossédant Lynch de son film et de sa vision

"[...] L'expérience que je retiendrais après avoir travaillé sur Dune, c'est que si David Lynch avait pu faire son propre film, ça aurait été brillant. Mais malheureusement Dino voulait contrôler le moindre détail. Dino pensait déjà aux ventes vidéo. David voulait tourner des scènes très sombres, que les mondes souterrains aient l'air très sombres et très sinistres. Dino ne voulait pas le laisser faire [...]" 

 

PhotoOn a connu plus sombre, effectivement

 

"[...] Ça devait être très bien éclairé, pour que l'image passe bien lors du transfert vidéo et je pense que c'est là que les choses ont commencé à se détériorer. David et le directeur de la photographie, Freddie Francis, se retrouvaient constamment limités et je ne pense pas que David ait pu faire le film qu'il voulait." 

Une impression visiblement tenace puisqu'elle n'a pas quitté Francesca Annis, même une fois confrontée au produit final : 

"[...] Lorsque je me suis rendue à l'avant-première pour voir le film - et c'est la seule fois que je l'ai vu - dès que la princesse Irulan [Virginia Madsen dans le Dune de 1984, ndlr] a commencé à expliquer l'histoire en voix off dans l'introduction, je me suis dite : 'Ouh, ce film est dans le pétrin.' N'importe quel film hollywoodien qui doit expliquer son histoire en détail au début est dans le pétrin." 

 

Photo Kyle MacLachlan"Dune, c'est l'histoire d'un mec, il aime les épices..."

 

Malgré l'échec du film, Lynch était apparemment contractuellement obligé de tourner encore plusieurs projets sous la coupe de Dino de Laurentiis. Annis pense d'ailleurs que Blue Velvet a été son billet de sortie de cette association toxique :

" [...] Dune n'a pas été un succès financier, et même pas un succès tout court à l'époque. Mais Dino tenait David et ne comptait pas le lâcher. Il voyait bien que David était un réalisateur non conventionnel avec une patte unique en son genre. Je pense que David a dû aller voir Dino en lui disant : 'Écoute, laisse-moi faire mon Blue Velvet avec mon casting dans un état américain non syndicalisé, afin que je le fasse pour pas cher avec mes copains. Comme ça, tu auras ton film et moi je serai libéré de mon contrat. On sera quittes et ce sera fini.' Et je pense que Dino a dû accepter. C'était quelques années après Dune." 

 

Photo Kyle MacLachlanTu me LAISSES, Dino, t'as compris ?!

 

Une petite anecdote tragi-comique pour finir : Francesca Annis eut un accident avec un four dans sa maison de location au Mexique, lui causant d'importantes brûlures, un blanchissement total de sa perruque et la disparition complète de ses cils comme de ses sourcils. Sachez donc qu'une partie des cils et des sourcils de Dame Jessica dans le film a donc été peinte sur le visage de l'actrice. La magie du cinéma...

Le Dune façon Denis Villeneuve sortira sur les écrans français le 15 septembre 2021, et le 22 octobre 2021 aux États-Unis, en simultané dans les salles et sur HBO Max. Notre critique est disponible. Et si vous êtes curieux de savoir ce qu'est devenu David Lynch depuis Twin Peaks en 2017, sachez qu'il prépare peut-être une nouvelle et mystérieuse série chez Netflix.

Tout savoir sur Dune

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mameuh
18/09/2021 à 07:34

Lynch avait lu et compris le bouquin.
Villeneuve n'a rien lu, n'a rien compris et se permet de changer le sexe de personnage clé, de changer la morphologie d'autre. Non sérieux, son scénario est moisi.
Alors oui son image par rapport à la version de Lynch est sublime, mais je reste sur la version 84. Et de très très très très très loin.

vida18
07/09/2021 à 19:26

@Bogus54

Il ne pleut pas à la fin du livre.

La fin de Dune de Lynch est presque prophétique : Lynch choisit de faire pleuvoir la pluie sur Arrakis, ce qui est une hérésie aux yeux des lecteurs d'Herbert. Mais paradoxalement, cette trahison de l'œuvre est aussi la plus grande réussite du film, puisqu'elle en clôt la narration de manière presque définitive. Dune, le film, est une œuvre complète et indépendante. C'est une de ses principales qualités.

Amateur
07/09/2021 à 17:58

Dune a été un des derniers grand film avec des décors gigantesques (et probablement trop chers). Quand on y pense, le premier Star Wars n'avait que de petits plateaux ( sauf peut-être la scène finale). Le reste en incrustation et maquettes.

Donbuba
07/09/2021 à 15:52

Dune est de la même trempe que Blade Runner, des flops lors de leurs sorties ciné mais par la suite...
des classiques intemporels

pere castor 2.0
07/09/2021 à 15:48

La chaîne Flopbuster sur YouTube y a consacré un épisode passionnant, un chaos du début à la fin (pré prod, tournage, sortie, etc).

Flo
07/09/2021 à 08:52

Le film Dune est toujours signé "David Lynch" et il ne l'a jamais reniée.
Par contre, c'est le cas de la version télé, celle qui dure 3h.

Ulises
06/09/2021 à 23:02

Star Wars, c'étaient l'innovation des effets spéciaux, dune, c'est tout le reste. Rien que les costumes, on les trouve dans dark city et Matrix.....

Bogus54
06/09/2021 à 21:12

C'est vrai que dans le bouquin Paul se demande "suis-je l'élu ?"
C'est vrai que dans le bouquin il fait pleuvoir sur Dune à la fin.
C'est vrai que dans le bouquin son combat contre Feyd se passe sur fond de tambours triangulaires des Fremen.
C'est vrai que l'art étrange apparaît clairement dans le bouquin. Les ornis sont bien retranscrits, l'empereur est tout tremblant,
Etc.
Réussis cependant à mon goût : vaisseaux, vers, navigateur
Là philosophie du bouquin ? Euh, j'ai dû mal regarder.
Je suis inquiet d'avance pour le film qui vient de sortir..

Laurent SFN
06/09/2021 à 21:09

Un "chef d'oeuvre", faut pas éxagerer. Ce film a très mal vieilli, mais il proposait une ambiance glauque assez en raccord avec le bouquin. Je trouve aussi que le casting est parfait. C'est un peu ce qui me fait peur avec le film de Villeneuve, qui a l'air esthétiquement très réussi mais qui qui manquerait un peu de personnalité...

pierre
06/09/2021 à 16:10

Je comprendrais jamais les critiques envers ce film...

Ce n'est que récemment que j'ai découvert que ce film avait beaucoup de détracteurs.

Perso je prends toujours plaisir à le revoir, même si le passage à la HD fait un peut trop ressortir les effets spéciaux pas vraiment top par moment.

Plus
votre commentaire