Worth : l'après-11 septembre est compliqué à gérer dans la bande-annonce avec Michael Keaton

Raphaël Iggui | 10 août 2021
Raphaël Iggui | 10 août 2021

Michael Keaton a la délicate tâche de compenser financièrement les pertes humaines du 11 septembre 2001 dans la bande-annonce Netflix de Worth. 

Le cinéma hollywoodien ne remplit pas qu'une fonction d'industrie de divertissement aux États-Unis, il agit également comme une soupape d'ajustement historique, comme le creuset du roman national américain et comme moyen de catharsis national. La guerre du Vietnam s'est ainsi rejouée maintes fois à l'écran, parfois pour en pointer toute l'inhumanité, parfois simplement pour la rejouer et la gagner (coucou Rambo II : La mission).

Le 11 septembre 2001 ne fait pas non plus exception, l'événement ayant laissé des plaies béantes dans l'imaginaire américain (première attaque étrangère sur leur sol américain, inattendue et d'une violence extrême). World Trade Center, Vol 93, Détention secrèteExtrêmement fort et incroyablement prèsThe Looming Tower... on ne compte plus les films et séries directement ou indirectement inspirés par l'événement et ses retombées, qui pullulent jusqu'à aujourd'hui. Ainsi, Worth, racheté par Netflix à Sundance 2021, arrive pile vingt ans après la catastrophe et se dévoile dans une bande-annonce qui sent fort le pathos.

 

 

Worth au moins un Oscar ? Le film racontera l'histoire vraie de Kenneth Feinberg, un avocat spécialisé en médiation et autre règlement de litiges, chargé par le Congrès de diriger le fonds de compensation destinée aux familles des victimes du 11 septembre 2001. Avec son bras droit Camille Biros (Amy Ryan), ils vont vite réaliser la difficulté de devoir chiffrer équitablement la valeur de vies humaines. Valeur dont il prendra pleinement conscience en rencontrant Charles Wolf (Stanley Tucci), dont la femme est morte dans les attentats.

Un sujet fort, un casting 5 étoiles et un potentiel larmoyant niveau mort de Dicaprio dans Titanic ; Worth est clairement un long-métrage Oscar-friendly dans la lignée d'un Collision (pour le côté post-11 septembre) ou Spotlight (grosse affaire mettant en jeu les affects et la morale de ses personnages). L'occasion pour Netflix de renouveler son braquage de l'année 2021 où ses productions / films distribuées avaient reçu plus de 30 nominations.

 

Photo, Amy RyanUn mur tragique

 

Keaton, Ryan et Tucci seront également accompagnés de Tate DonovanLaura BenantiTalia BalsamMarc Maron au casting. C'est la très "Sundance-type" réalisatrice Sara Colangelo (The Kindergarten Teacher) qui se trouve derrière la caméra tandis que Max Borenstein, scénariste de la plupart des récents films du Monster-Verse (Godzilla, Godzilla vs. Kong), est à l'écriture. Une curieuse équipe qui peut laisser espérer une exploration nuancée de son sujet, pas uniquement tourné vers l'émotion la plus lacrymale possible.

Worth sortira sur Netflix le 3 septembre 2021. En attendant, si vous voulez voir Michael Keaton au coeur d'une autre histoire vraie qui fend le coeur et captive le cerveau, on vous conseille la bande-annonce médicamentée de Dopesick, série sur le scandale des opioïdes.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pas sûr
11/08/2021 à 19:47

"première attaque étrangère sur leur sol américain, inattendue et d'une violence extrême".
7 décembre 1941 ??

Lord Sinclair
11/08/2021 à 00:01

Je découvre qu'il y avait une scénariste à Kong vs Godzilla...

Numberz
10/08/2021 à 21:41

Mon film préféré reste sur le sujet the walk. Ok, on touche pas aux attentats, mais l'amour de Zemeckis pour ces tours est tellement beau à regarder.

911 infinite war agaist terrorism
10/08/2021 à 20:21

quand on ecoute Aaron Russo, qui s'est lié d'amitie avec certains Rockefeller et en ecoutant d'autres types qui ont des confessions d'autres types du Deep state, on s'aperçoit que le 9/11 est le coup d'envoi de la guerre Hors limite indefinie illimitée dans le temps,
911 est un inside Job of course

votre commentaire