Snake Eyes : le spin-off de G.I Joe se dévoile dans une bande-annonce motorisée

Maeva Antoni | 19 juillet 2021 - MAJ : 19/07/2021 18:07
Maeva Antoni | 19 juillet 2021 - MAJ : 19/07/2021 18:07

Une bande-annonce avec de la bonne grosse action pour Snake Eyes, le spin-off de la franchise G.I. Joe.

Alors que personne ne le demandait, Paramount ravive la franchise G.I. Joe avec son spin-off Snake Eyes (non, rien à voir avec Brian De Palma). Tentant de faire comme les autres et de rendre lucrative la moindre franchise, Paramount a sorti du formol les poupées super protéinées après deux films (G.I. Joe : Conspiration et G.I. Joe : Le Réveil du Cobra) dont le succès (et la qualité) plus que relatif aurait dû suffire à couper court aux envies de suite.

Pourtant, le studio à la montagne n’a pas dit son dernier mot avec un casting mené par Henry Golding (Crazy Rich AsiansThe Gentlemen) dans le rôle-titre. Snake Eyes s’était déjà dévoilé (un tout petit peu) au travers d’une première bande-annonce. Cette fois, la promo est vraiment lancée (après des mois d’attente suite à la pandémie) et une nouvelle bande-annonce dévoile que Snake Eyes risque de bien bourriner

 

 

Ici, Ray Park laisse le sabre à Henry Golding dans une bande-annonce qui expose les débuts de Snake Eyes au sein du clan de ninjas Arashikage après avoir épargné la vie à son chef, Storm Shadow (Andrew Koji). Des petits coups d’œil rapides sur l’entrainement et le passé du héros se dévoilent entre deux courses-poursuites et autres cascades à moto. Une bande-annonce qui continue de garder l’intrigue secrète, mais qui expose assez clairement le ton du film.  

En effet, la bande-son lourde, le montage psychotique et les effets néons très Fast & Furious laissent à penser que Snake Eyes va suivre les pas des précédents G.I. Joe. On sent dès la bande-annonce la patte du réalisateur Robert Schwentke (R.I.P.D. : Brigade fantôme, Red) et on entrevoit déjà que Snake Eyes sera de l’action bien brute de décoffrage. L’atout du retour de la franchise se dessine surtout au travers d'un Henry Golding qui semble très engagé et s’expose comme un bon choix de casting.  

 

photo, Andrew Koji, Henry GoldingLà on est zen, mais ça va taper sec

 

Paramount compte que Snake Eyes soit un succès, car à en croire les dires de son acteur principal, on serait reparti pour une trilogie :  

“Après ce film, on se retrouve en manque et on en veut plus. C'est une histoire d'origine. Il y en a encore tant qui mérite d'être raconté et un seul angle a été exploité. Les possibilités sont donc infinies, mais je peux vous dire où je veux que ça continue. Nous avons au moins trois films à prévoir, pour être sûrs qu'il reçoive l'histoire qu'il mérite." 

Si le succès est au rendez-vous, on risque de se voir embarqué dans une longue aventure avec Snake Eyes. En attendant la sortie du film prévue le 18 août, vous pouvez toujours retrouver notre critique de RIPD : Brigade Fantôme.

Tout savoir sur Snake Eyes

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
zetagundam
20/07/2021 à 21:56

Je vois que le commentaire entre celui de DirtyCop et Spidy à disparu. Pourtant il ne me semblait pas injurieux

Qc
20/07/2021 à 16:32

D'accord avec @Dirtycop

Spidy
20/07/2021 à 07:55

Bon cast, Andrew koji :)

DirtyCop
19/07/2021 à 21:28

Il est pas blanc à la base Snake Eyes ?

votre commentaire