Nightmare Alley : le prochain Guillermo Del Toro s'annonce "violent et sanglant"

Raphaël Iggui | 8 juillet 2021
Raphaël Iggui | 8 juillet 2021

Nightmare Alley, le prochain film de Guillermo del Toro  vient d'annoncer sa classification qui dégage un fort parfum de terreur et d'hémoglobine.

En quatre ans d'absence depuis le triomphe de La Forme de l'eau, Guillermo del Toro n'a pas chômé. Scénariste de l'idée originale du sympathique Scary Stories et co-scénariste du plus anti-pathique Sacrées sorcières, le réalisateur s'est aussi fait producteur pour la télévision avec la série fantastique Les Contes d'arcadia et ses trois déclinaisons. Il s'est même accordé le luxe d'apparaître au casting du jeu vidéo Death Stranding aux côtés de Mads MikkelsenLéa Seydoux et Norman Reedus

Mais trêve de plaisanteries, il est temps de revenir aux choses sérieuses. Alors que son Pinocchio piétine encore, le réalisateur avance plus concrètement sur Nightmare Alley, son prochain film sensé être noir tout en étant plus ancré dans la réalité et le "rationnel". Une nouvelle orientation qui ne devrait pas empêcher le film de terrifier le spectateur, bien au contraire. 

 

Photo , Guillermo del Toro"C'est pour donner du goût aux papillotes"

 

La MPCAA (Motion Picture Association of America), soit le comité de classification des oeuvres outre-Atlantique, a en effet rendu le film R-Rated (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d'un adulte aux Etats-Unis). Les raisons de cette classification ? Une "violence importante et sanglante, des comportements perturbants, de la vulgarité et de brèves images sexuelles".

Un tel classement est le point de départ idéal pour accueillir tous les fantasmes possibles. Va-t-on assister à un film d'horreur psychologique qui nous plonge dans un monde mi-onirique mi-cauchemardesque ? L'amour de Del Toro pour le monstre comme figure romantique va-t-il s'appliquer à décortiquer la monstruosité à visage humain ? Le réalisateur n'a pas son pareil pour créer des univers fantastiques aussi merveilleux qu'effrayants et annonçait déjà en 2019 que Nightmare Alley représentait une direction plus sombre et plus réaliste de son travail habituel.

 

PhotoQuand tu dis bonjour à ton futur chef-d'oeuvre

 

Pour rappel, Nightmare Alley est l'adaptation d'un roman du même nom de William Lindsay Gresham, porté à l'écran en 1947 par Edmund Goulding et sur scène en 2010 dans une comédie musicale. 2 versions précédentes qui seront sans doute éclipsées par celle-ci, ne serait-ce que pour sa distribution : Bradley CooperRooney MaraRon PerlmanCate BlanchettWillem DafoeToni ColletteRichard JenkinsHolt McCallanyMary SteenburgenClifton Collins JrTim Blake Nelson et David Strathairn

Un casting de rêve qui devrait s'engouffrer dans la Nightmare Alley dès le 19 janvier 2022 si la date de sortie française n'est pas encore modifiée d'ici là. En attendant, vous pouvez toujours aller voir ce que Guillermo del Toro aimerait faire de Pinocchio.

Tout savoir sur Nightmare Alley

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Blason
08/07/2021 à 17:40

Voilà le résumé du livre que Del Toro va adapté , si vous ne voulez rien savoir de l'histoire ne lisez pas ce qui va suivre : "Stan Carlisle, employé dans une tournée foraine, médite en assistant au numéro d’un geek, affreux poivrot qui décapite les poulets d’un coup de dents. Jamais il ne descendra aussi bas, jamais ! Jeune et séduisant, Stan nourrit de grandes ambitions et n’a aucun scrupule. Sa rencontre avec Lilith, psy blonde, implacable et glaciale, marque le tournant de sa carrière. L’heure est venue de berner les riches en convoquant leurs chers disparus dans des demeures cossues. Mais le Dr Lilith a percé à jour les nombreuses failles de Stan le Magnifique.."

ArriflexD21
08/07/2021 à 17:23

Un classement R aux USA veut tout dire et ne rien dire en même temps. Vous prononcer fuck deux fois (ou une fois si c'est dans un contexte sexuel) et c'est automatiquement R. Vous montrez un peut de sang et c'est automatiquement R. Un classement R c'est cool mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de limites, un vrai classement sans limites ou tout est permis aurait été le fameux mais hélas trop rare NC-17, ou Unrated, sauf que là beaucoup de cinéma refusent de le projeter... Il y a des séquences de violent et de gore qu'on voit dans certaines séries comme Games of Thrones, Spartacus, Ash Vs Evil Dead ou même Walking Dead (quand Glen se fait buter) qui n'aurai jamais passé la MPAA et qui auraient eu un classement NC-17 si cela avait été des films.
Bref, j'espère juste que Del Toro à fait un super film.

votre commentaire