Titane : des images bizarres pour le slasher trash de la réalisatrice de Grave

Maeva Antoni | 24 juin 2021
Maeva Antoni | 24 juin 2021

Titane, le nouveau film de Julia Ducournau, s'est dévoilé un peu plus dans une série d'images à l'ambiance lumineuse étrange qui annonce du lourd. 

La réalisatrice Julia Ducournau avait surpris tout le monde lors du Festival de Cannes à l’occasion de la semaine de la critique avec son film d’horreur Grave. Un succès international qui a, une fois n’est pas coutume, fait briller le cinéma de genre français. Acclamé par des cinéastes comme Edgar Wright et M. Night Shyamalan, Grave a directement fait entrer sa réalisatrice dans la cour des grands du cinéma de genre.

Et Julia Ducournau est de retour, de nouveau à l’occasion du Festival de Cannes (en compétition pour la Palme d'or cette fois) avec Titane. Un film, a priori, étrange et bien allumé qui s’était déjà dévoilé dans une bande-annonce. Mais viennent désormais s’ajouter de nouvelles images à l’ambiance tout aussi bizarre.

 

photo, Agathe RousselleUn démon fait de néons

 

Alors que la bande-annonce exposait les corps des acteurs, les malmenant même, au rythme d’une musique métallique déconcertante, les nouvelles images baignent les personnages d'une belle lumière. Qu'il soit éclairé par un brasier ou des néons colorés, Titane s’annonce tout en clair-obscur et l’inspiration tirée du cinéma de Nicolas Winding Refn se semble que plus grande. De plus, une grande part d’ombre est toujours présente, comme pour cacher toutes les étrangetés que semble promettre le film.  

On découvre alors Vincent Lindon dans son costume de pompier, mais également dans une position presque de prière, qui apporte une ambivalence déroutante au personnage de soldat du feu musculeux. On retrouve également une image d’Agathe Rousselle évoluant dans un hangar intrigant pour adeptes du tunning. Enfin, on a également le droit à un petit coup d’œil sur le personnage de Garance Marillier perdu dans le noir, dans une position foetale qui préfigure du drame. 

 

photo, Vincent Lindon

photo, Agathe Rousselle

photo, Garance Marillier

photo, Vincent Lindon

photo, Vincent Lindon

photoUn film qui va enflammer la Croisette

 

Un film qui s’annonce complètement fou autant au travers du visuel que de son intrigue. En effet, le synopsis tient en une phrase : "Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans". Avec un mystère bien dingue comme il faut et une ambiance lugubre et lubrique, Titane risque d’être autant allumé que dérangeant et on a hâte de le découvrir.  

Ce nouveau trip signé Julia Ducournau sera présenté lors du Festival de Cannes, mais il arrivera sur les écrans le 14 juillet prochain. Pour patienter, vous pouvez toujours retrouver notre critique de Grave.

Tout savoir sur Titane

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
25/06/2021 à 13:23

@Pseudo

Ou peut-être juste des goûts un peu différents des vôtres.

Pseudo
25/06/2021 à 13:16

Bon ça peut pas être pire que "grave" de toute façon. Franchement ce film c'était une arnaque totale. On nous a saoulé avec ce truc uniquement parce que c'était un film d'horreur français et que c'était pas courant et parce qu'il avait été réalisé par une femme, ce qui l'est encore moins. Alors ok, c'est sympa de soutenir le cinéma d'horreur français féminin mais si le film est à la hauteur c'est encore mieux. Là ce navet, que j'ai malheureusement vu au cinéma, n'a rien pour lui. Histoire ridicule, à des moments j'ai failli éclater de rire (le doigt avec le chien entre autre), la nana coincée qui se transforme en un éclair en nympho cannibale qui écoute du rap, etc... La fin est ridicule également (elle a jamais vu son père torse nu ?). Bref ce n'est pas un bon film du tout, un petit nanard d'horreur comme il y en a plein mais qui ne méritait pas autant de bruit. Si le film avait été réalisé par un homme originaire d'un autre pays, on n'en aurait jamais entendu parler. Discrimination positive ?

CHFAB
25/06/2021 à 10:53

ok ok les beaux plans, la belle lumière, les belles couleurs, les beaux muscles (Lindon? Vraiment?). Mais va surtout falloir raconter quelque chose d'intéressant...

Slaine22
25/06/2021 à 09:38

Grave avait plutôt été une bonne surprise en ce qui me concerne...a voir donc

Oui kyle, Lindon semble bien affuté pour le rôle...surtout que pas tout jeune le Monsieur!!

McCoy
24/06/2021 à 22:43

NWR ? Je vois surtout beaucoup de pompage du côté de Crash de Croenenberg et Bad Lieutenant d'Abel Ferrari.

Bref

Kyle Reese
24/06/2021 à 21:43

L'inspiration de NWR c'est bien mais c'est pas du NWR, il ne suffit pas de mettre des néons par-ci par là. NWR pousse son travail sur l'image beaucoup plus loin. On en est loin ici, là c'est du NWR light et d'ailleurs je ne cherche pas à comparer les 2. J'y vois plus du Croneberg façon Crah avec une image moins sale. Je suis impressionné par la forme de Lindon, il semble s'être bien investi sur le projet.

votre commentaire