Mortal Kombat : qui est Jax, le gros bras des jeux vidéo ?

La Rédaction | 29 avril 2021 - MAJ : 05/05/2021 12:09
La Rédaction | 29 avril 2021 - MAJ : 05/05/2021 12:09

Entre Falcon et le Soldat de l’Hiver et Mortal Kombat, les bras robotiques ont la côte en ce moment. Revenons donc sur l’historique de ce cher Jax Briggs.

Attendu pour le 12 mai en VOD en France, le reboot de Mortal Kombat par Simon McQuoid a promis du sang. Et dès sa bande-annonce, on a pu voir ce cher Jax Briggs (Mehcad Brooks), un soldat des Forces Spéciales, se faire méchamment amputer les deux bras par Sub-Zero et ses pouvoirs de glace. Si nous sommes déjà revenus en détail sur l’antagoniste principal du film, il est temps de sa consacrer aux défenseurs de la Terre.

 

photo, Mehcad BrooksLes bras m'en tombent !

 

Alors que nous avons dédié un article à Sonya Blade, Jax est justement son supérieur hiérarchique direct, en plus d’être une figure tutélaire pour l’héroïne. À l’origine, il aurait même dû être dans le roaster du jeu original de 1992, et aurait sans doute remplacé sa collègue en poursuivant le criminel Kano. Finalement, le major a fait sa première apparition dans Mortal Kombat II, en complétant un casting déjà bien inspiré par le cinéma d’action.

 

 

Avec sa musculature impressionnante et son torse toujours nu, le personnage s’est clairement imposé comme une caricature des action-stars massives des années 80. Si on peut penser en premier lieu à Arnold Schwarzenegger, ses origines afro-américaines ont surtout rappelé Carl Weathers, en particulier pour son rôle mythique dans Predator. Détail amusant, les développeurs ont poussé cette connexion avec l’arrivée de l’extraterrestre dans les DLC de Mortal Kombat X, en donnant à Jax un costume inspiré par le Major Dillon, au passage doublé par Weathers lui-même.

 

 

C'est ce qu'on appelle être reçu à bras ouverts

 

Mais surtout, le protagoniste est connu pour ses bras robotiques, qu’il a lui-même choisi d’obtenir dans les premiers jeux. Grâce à ses implants bioniques, Jax a pu rejoindre le tournoi de Mortal Kombat 3 afin de stopper le dieu déchu Shinnok. Par la suite, le soldat a fondé et pris la tête de l’Outworld Investigation Agency, une organisation pensée pour s’informer sur les autres dimensions, et éviter l’ouverture de portails vers la Terre.

Aux côtés de Sonya Blade, Jax a trouvé la mort dans Mortal Kombat : Deadly Alliance, avant d’être ressuscité par le personnage d’Onaga pour devenir l’un de ses esclaves. D’ailleurs, cette idée a été reprise dans le reboot de 2011, puisque Jax a été une nouvelle fois ramené à la vie, cette fois par Quan Chi. Traumatisé par sa condition d’ancien mort-vivant, le soldat a pris sa retraite dans Mortal Kombat X, avant de se marier et d’avoir une fille, Jacqui. Cette dernière a choisi de marcher dans les traces de son père, en rejoignant à son tour les Forces Spéciales.

 

photoFaut pas baisser les bras, Jax !

 

Mais comble de la mouise, Jax a perdu sa femme dans Mortal Kombat 11, le poussant à passer temporairement du côté obscur lorsque la méchante Kronika lui a promis de modifier le passé en sa faveur. Finalement, le personnage a fini par faire face à une version plus jeune de lui (ah les voyages dans le temps de Mortal Kombat...) afin de rejoindre Raiden et le camp du Bien.

Ce qui est intéressant avec Jax, c’est sa manière de refléter les évolutions de Mortal Kombat, notamment dans le rapport de la saga au gore. Alors que ses augmentations cybernétiques ont relevé de sa décision dans les premiers opus, Mortal Kombat 9 a préféré imaginer que le personnage se faisait arracher les bras par la télékinésie d’Ermac.

Une idée bien plus en accord avec la franchise et son reboot plus grand-guignolesque que jamais, qui a même été réinterprétée dans le film d’animation Mortal Kombat Legends: Scorpion's Revenge. Cette fois-ci, c’est Goro qui a eu le privilège de démembrer le héros, tandis que le film de 2021 a visiblement confié cette tâche à Sub-Zero. Mais pour en savoir plus à ce sujet, il faudra faire preuve d’encore un peu de patience.

Tout savoir sur Mortal Kombat

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Geoffrey Crété - Rédaction
30/04/2021 à 00:09

@Gregdevil

On sait bien qu'on pourrait, et que plein de gens et collègues le font. Nous avons fait un autre choix, qu'on explique ici :

https://www.youtube.com/watch?v=REekLSXsclI

Gregdevil
29/04/2021 à 22:13

Dsl pour les fautes 8-/

Gregdevil
29/04/2021 à 22:12

@EL

C'est d'un point de vu éthique que ne vous "pouvez/voulez" le voir et le critiquer avant la sortie ?
Ou c'est purement juridique ?
Car il y a beaucoup de youtubeur qui en parle librement. Vous me direz c'est peut être pas comparable.

Mais il est possible qu'après un voyage expresse au US vous l'ayez vu, ce qui vous donnerez la possibilité d'en parler, mais peut pas le droit ?

PS : ça serait bien un petit serveur Discord pour causer ciné.

Moixavier58
29/04/2021 à 21:17

Helas, c'est quand meme con, Sub, lui arrache les bras, mais il prefere s'occuper du marteau, pas rancunier Jax

Steamboy62
29/04/2021 à 18:06

@Simon Riaux Bon, j'admets, vu comme ça, vous marquez un point. Au temps pour moi.

Simon Riaux - Rédaction
29/04/2021 à 18:02

@Steamboy62

Sauf que votre réflexion se base sur un truc quand même un peu vaporeux, à savoir une opinion, elle-même étayée par rien du tout.

"on sait tous très bien que vous l'avez déjà vu"
Je veux bien savoir comment vous pouvez bien le "savoir". Vous le supposez. Et encore c'est une supposition sacrément acrobatique.
Qu'il y ait des rédacteurs qui ait choisi de le regarder, c'est fort possible. Qu'il y en ait au moins autant qui aient fait la démarche contraire (ou comme moi, se battent totalement les steaks de ce truc), c'est fort possible également.

Bref, on ne peut évidemment pas revendiquer dans des news qui engageraient toute la rédaction des pratiques qui relèvent de la sphère privée. A fortiori... quand elles sont illégales.

Yes
29/04/2021 à 17:57

@Simon

Rien à voir mais au cas où ça peut vous intéresser pour un futur papier :

Le père de Lewis Tan était cascadeur et son premier film était le Batman de Burton de la Warner

Steamboy62
29/04/2021 à 17:57

@Simon Riaux Certes, mais ce n'est pas l'impression que ça laisse. Malgré ce que vous en dites, ce genre de phrases, ça fait quand même très "On n'a pas encore vu le film, alors, on ne peut rien en dire.", alors qu'on sait tous très bien que vous l'avez déjà vu. La preuve, vous nous expliquez même pourquoi vous n'en parlez pas. Je comprends (et je pense qu'on est nombreux dans ce cas, ici) que vous n'en parliez pas parce que vous attendiez la sortie officielle en France. C'est une politique éditoriale qui me paraît avoir du sens, donc pas de soucis avec ça. Simplement, des tournures de ce type, ça à tendance à foutre par terre la probité intellectuelle dont vous faites preuve quand vous nous expliquez pourquoi vous ne parlez pas d'un film dont on sait tous très bien que vous l'avez déjà vu. C'est contradictoire. D'un côté, vous nous dites "On l'a vu mais on ne vous en parlera pas parce que..." et de l'autre, vous sous-entendez "On a l'impression que ça se passe comme ça dans le film, mais on n'en sait rien parce qu'on ne l'a pas encore vu." C'est schizophrénique, presque, et, que vous le vouliez ou non, c'est un peu nous prendre pour des faisans (même si vous vous moquez de savoir ce qu'on en pense, j'ai bien compris). Mieux vaut ne rien écrire en ce sens, ça me semblera plus "honnête".
Mais ce n'est que mon humble avis.

Simon Riaux - Rédaction
29/04/2021 à 17:39

@Steamboy62

On ne prend personne pour quoi que ce soit, et on ne s'intéresse pas spécialement à ce que vous imaginez de nos pratiques.

Cette formule a simplement pour but de rappeler qu'on attendra la sortie du film pour en parler, comme on l'a récemment expliqué en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=REekLSXsclI

Steamboy62
29/04/2021 à 17:36

"[...] tandis que le film de 2021 a visiblement confié cette tâche à Sub-Zero. Mais pour en savoir plus à ce sujet, il faudra faire preuve d’encore un peu de patience."
J'aime beaucoup quand vous nous prenez pour des perdreaux de l'année et que vous essayez de nous faire croire que vous n'avez pas déjà vu le film...

votre commentaire