Mortal Kombat : qui est Mileena, la plus cruelle des kombattants ?

La Rédaction | 27 avril 2021 - MAJ : 05/05/2021 12:11
La Rédaction | 27 avril 2021 - MAJ : 05/05/2021 12:11

Le nouveau Mortal Kombat va mettre en scène un des personnages les plus sales de l'univers du jeu vidéo.

S'il y a bien une annonce promotionnelle qui a rempli le pantalon des fans de la licence, c'est celle du retour des fatalities, ces exécutions ultra-gores qui clôturent les combats. Le 12 mai en VOD en France, l'hémoglobine devrait couler pour de bon, après les bien trop sages adaptations des années 1990.

 

 

La première bande-annonce a encore enfoncé le clou, puisque parmi la galerie de personnages présentée se trouvait Mileena, assassine passée maître dans la sauvagerie et auteure de quelques-unes des exécutions les plus méchantes de la série. Après s'être attardé sur le glacial Sub-Zero, on retrace le parcours de l'impératrice d'Outremonde.

 

photo, Sisi StringerAussi appelée la Némésis du lavage de dent

 

Contrairement à beaucoup de ses petits camarades, qui ont l'honneur de faire partie des personnages principaux, elle n'était pas présente dans le premier jeu. Elle apparait pour la première fois dans Mortal Kombat II aux côtés de sa soeur, la princesse Kitana. Elle est un "color swap". À l'époque, la mémoire des jeux est limitée, ce qui force les développeurs à créer des personnages similaires, dont ils changent les couleurs. Mileena est le Color swap de Kitana, comme Scorpion est celui de Sub-Zero (ou l'inverse).

Cela ne veut cependant pas dire qu'elle est une copie conforme de sa soeur. Dès ce second opus, Midway lui donne un passif intéressant. Shao Khan, patron de Shang Tsung le sorcier et grand méchant du jeu, n'a pas entièrement confiance en sa fille adoptive Kitana, qu'il a volée aux souverains d'Edenia, un autre royaume conquis. Il demande alors à Shang Tsung de lui donner une frangine, plus loyale envers lui.

Celui-ci s'exécute, en mêlant à ce clone de l'ADN de Tartakan, une race de monstre particulièrement belliqueuse (dont le chef n'est autre que Baraka, pour l'instant absent de la promotion). Mileena nait.

 

photoMileena ne fait pas de vieux os

 

C'est pourquoi ce rejeton artificiel arbore un sourire qui tue, distinction physique qui lui donne son cachet. Elle est également affublée d'une tunique rose, d'un masque pré-Covid dissimulant sa dentition atypique et de deux Sai, deux petits poignards. Dans Mortal Kombat II, elle est chargée d'occire sa soeur, laquelle, après avoir découvert la vérité sur ses origines, décide de s'allier avec les champions de la Terre. Malheureusement, les éventails mortels de Kitana ont raison d'elle.

Elle ressuscite dans la version Ultimate de Mortal Kombat 3, sous la forme d'un personnage à débloquer, puis dans la version Gold de Mortal Kombat 4, dans lequel elle se retourne contre son nouvel employeur Shinnok. Elle est également de la partie dans Mystification et Armageddon. Elle se fait d'abord passer pour sa soeur avant de se faire griller et retourner au service de Shao Khan. Elle meurt une nouvelle fois dans la bataille finale aux côtés de nombreux de ses collègues monstrueux.

 

photoSatanée combinaison à retenir

 

Personnage très secondaire dans les opus du début des années 2000, elle prend une importance tout autre dans les reboots plus récents, lesquels lui confèrent une personnalité plus complexe, en plus de mettre en scène une fois de plus sa naissance. En conflit permanent avec sa soeur, elle se mue alors en bête sauvage.

C'est à ce moment que ses fatalities et certains de ses coups se sont mis à repousser les limites de la violence, puisque NetherRealm ne s'est pas fait prier pour faire usage de son coup de fourchette. Mileena dévore certains de ses ennemis avec un appétit certain. Logiquement, elle connait une énième mort tout aussi dégoutante, dévorée par les insectes de D'Vorah, renversée du trône par Kotal Khan et ses sbires.

 

photoElle vous rentre dedans. Littéralement.

 

La cruauté du personnage est si marquante que les développeurs ont finalement consenti à l'intégrer dans un DLC de Mortal Kombat 11, sous la pression d'une forte demande de ses fans. Sa présence dans le long-métrage de 2021 semble donc témoigner de ses ambitions en termes de violence, même si certains ont remarqué qu'elle n'était pas dotée de son iconique dentition dans les bandes-annonces. Nul doute que le scénario saura la mutiler assez pour lui rendre cet attribut fort croustillant, majoritairement quand elle s'en sert pour dépecer ses victimes.

C'est surtout l'absence de Kitana qui pose des questions, la relation des deux assassines étant primordiale à sa caractérisation. Sans Kitana à ses côtés (pour l'instant), Mileena (campée par Sisi Stringer) bénéficiera-t-elle d'un développement à la hauteur ? Réponse le 12 mai prochain.

Tout savoir sur Mortal Kombat

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Daz
28/04/2021 à 22:11

Et elle même pas violette dans le film

Birdy en noir
28/04/2021 à 11:11

@ Geoffrey : Vous n'avez pas de plage privée ?!? Vous savez pas ce que vous ratez les gars... j'y retourne d'ailleurs...

Gregdevil
28/04/2021 à 10:52

Clairement personnage lambda dans film, 0 réplique, 0 histoire, rien, le néant. Comme 80% des protagonistes du métrage.
Oh mais attend, j'entends le fan boy arriver avec son "ouais mais c'est violent et nous on veux voir des combats et le film en est remplis".
Tan mieux pour vous les gars si vous etes combler. Moi je suis dégoûté.

Geoffrey Crété - Rédaction
28/04/2021 à 10:31

@Netsplit

Je rajoute que si tous les articles signés "la rédaction" étaient sponsorisés, je serais actuellement sur ma plage privée en Amérique centrale, et ce message serait rédigé par un.e assistant.e.

Simon Riaux - Rédaction
28/04/2021 à 10:03

@Netsplit

Ils sont faciles à repérer, mais pas pour cette raison.

Les articles qui font l'objet de partenariats accueillent la mention suivante : "Ceci est un article publié dans le cadre d'un partenariat. Mais c'est quoi un partenariat Ecran Large ?"

Vous pouvez la retrouver, par exemple, dans l'article suivant, signé comme il se doit : https://www.ecranlarge.com/livre-bd/dossier/1373907-the-boys-chere-becky-un-nouveau-comics-sanglant-en-attendant-la-saison-3-du-phenomene-amazon

La présence de la signature "la rédaction" indique assez simplement que l'article a été rédigé à plusieurs mains. Ou que l'auteur a coché la mauvaise case dans le back office, comme une otarie beurrée au viandox.

Netsplit
28/04/2021 à 09:59

Article publi redactionel ( ou sponsorisé ) . Ils sont faciles a reperer , ils sont tous signé de " La redaction " plutot qu'un journaliste en nom propre .

Valo
28/04/2021 à 09:11

Personnage totalement secondaire dans le film.
Film qui ne vaut pas mieux que ceux sortis y a 26 ans.
Même Liu Kang est mauvais dans ce film pourvu qu'il n'y ait pas de suite comme la fin le laisse présager

Trucbidule
27/04/2021 à 19:34

La ligue ridicule du balckwashing, ils ne sont pas là quand c'est pour une asiatique... C'est vrai ils sont trop occupés à défendre le mâle blanc en danger...

Denthegun
27/04/2021 à 19:05

Mon méchant préféré du film, avec Sub Zero.

Mike_Litoris
27/04/2021 à 18:39

un de mes personnages préféré avec Jade, que j'espère voir dans les suites

votre commentaire