Mainstream : Andrew Garfield est youtubeur dans la bande-annonce en mode Under the Silver Lake

Maeva Antoni | 7 avril 2021 - MAJ : 07/04/2021 16:19
Maeva Antoni | 7 avril 2021 - MAJ : 07/04/2021 16:19

Andrew Garfileld est bien délirant dans la bande-annonce de Mainstream, le dernier film de Gia Coppola.

Avec Palo Alto sorti en 2013, la réalisatrice Gia Coppola a exposé les dérives d’une jeunesse parfois un peu paumée. Dans la même veine que The Bling Ring de sa tante Sofia Coppola, la réalisatrice étudiait une jeune génération née à Los Angeles, capital mondial du superficiel, en proie à un vide qu’elle tentait de combler comme elle pouvait. De son côté, Andrew Garfield s’est déjà confronté à l’étrange vie de la jeunesse de LA avec Under the Silver Lake de David Robert Mitchell. Dans ce film, il se frottait à ce que la ville avait de plus sombre de manière bien déjantée dans une drôle de recherche de fille disparue.

Et avec Mainstream de Gia Coppola, Andrew Garfield reste au coeur d'une remise en question de la société avec, ici, une critique acerbe de notre relation avec les réseaux sociaux. Quelques mois après son passage à la Mostra de Venise, le film s'est dévoilé un peu sous le soleil californien dans une bande-annonce cinglée et colorée.  

 

 

Mainstream c’est l’histoire d’une jeune fille qui cherche à devenir célèbre en faisant des vidéos avec un charmant inconnu, spécialisé dans les réseaux sociaux justement, qui sait comment faire grimper une notoriété. Toutefois, cette célébrité éclair basée sur du vide risque d’être ce qui signera leurs pertes.

Gia Coppola signe ici un film bien délirant à grands coups d’émojis souriants et de likes pleins de cœurs clignotants. Co-écrite avec Tom Stuart (A Very Englishman), cette comédie satirique met en scène un Andrew Garfield presque psychotique en star des réseaux et une Maya Hawke (Stranger Things) qui semble un peu larguée face à sa nouvelle célébrité.

 

photoDévorée toute crue par Insta

 

Le film se veut une critique de ceux qui font la publicité d’un style de vie où l’on ne fait rien et où l’on parle pour ne rien dire”. Gia Coppola souhaite probablement dénoncer le côté néfaste des réseaux sociaux et la vacuité de ces célébrités virtuelles avec un côté loufoque, pop et cynique à la couleur desdits réseaux. Et d'après les critiques et la moyenne de 37/100 de Metacritic, pas sûr que la cinéaste est vraiment réussie.

En tout cas, aux côtés du duo principal, on retrouvera au casting Nat Wolff (La Face cachée de Margo, Palo Alto justement) et Jason Schwartzman (Moonrise Kingdom, The Grand Budapest Hotel), qui n'est autre que le grand cousin de Gia Coppola (eh oui, la famille Coppola est une famille d'artiste). Devant l'obligation de s'adapter à la crise sanitaire, le film sortira à la fois en VOD et dans les cinémas aux États-Unis dès le 7 mai 2021. En France, le film n'a toujours pas de distributeur et donc de date de sortie.

En attendant, vous pouvez lire notre critique d'Under The Siver Lake, le dernier film d'Andrew Garfield.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Riffo
09/04/2021 à 11:18

"pas sûr que la cinéaste est vraiment réussie". J'ai mal à mon français.

Terminéator
07/04/2021 à 20:10

Pareil que vous les mecs . Au moins s’il y’a un remake français , on sait qui pourra potentiellement reprendre le rôle de Garfield ;)

Kyle Reese
07/04/2021 à 18:13

@RobinDesBois

Tu m'as enlevé les mots du clavier. On dirait le morning live 2.0 !!!
A part ça, pas vraiment aimé Under the Silver Lake, pourtant j'ai essayé, beaucoup trop lent et long pour ce qu'il raconte, même pour une errance. Mais j'aime beaucoup Andrew Garfield, donc wait and see.

RobinDesBois
07/04/2021 à 16:28

J'ai cru que c'était Mikael Youn sur la photo avant de lire le titre.

votre commentaire