Après 1917, Sam Mendes se lance dans Empire of Light, une histoire d'amour intrigante

Maeva Antoni | 7 avril 2021 - MAJ : 07/04/2021 12:16
Maeva Antoni | 7 avril 2021 - MAJ : 07/04/2021 12:16

Après deux James Bond et le film de guerre 1917, Sam Mendes revient avec Empire of Light, un projet assez différent de ses dernières productions.

Ces dernières années, le réalisateur et scénariste Sam Mendes s'est concentré sur le cinéma d’action. Tout a commencé avec sa collaboration avec les Broccoli sur la franchise James Bond pour laquelle il a réalisé Skyfall et Spectre. Son dernier film, 1917, était quant à lui un film de guerre nerveux tourné en plan séquence, qui lui a permis d'être renommé à l'Oscar du meilleur réalisateur vingt ans après American Beauty.

Mais ces superproductions ne doivent pas faire oublier le talent de Mendes pour les récits plus intimistes et moins rythmés à l'image de Les Noces rebelles ou encore d'American BeautyLe premier film de Mendes lui avait permis de percer à Hollywood en 1999 en remportant l'Oscar du meilleur réalisateur et son long-métrage repartant avec cinq statuettes.

Ainsi, après plusieurs années de films d’action pleins de tension, le cinéaste reviendra à ce qui l’a fait connaitre. De retour derrière la caméra, le réalisateur va mettre en scène un nouveau film moins explosif.

 

photo, Daniel CraigOlivia Colman risque de flinguer moins de monde

 

En effet, en tant que réalisateur et scénariste du projet, Sam Mendes reviendra à ses premières amours avec le drame romantique Empire of Light. Selon Collider, il s'agit d’une histoire d’amour autour d’un vieux théâtre sur la côte sud de l’Angleterre dans les années 1980. Pour interpréter le premier rôle, l’actrice Olivia Colman (récompensée pour The Crown et oscarisée pour La Favorite de Yorgos Lanthimos) serait sur les starting-blocks.

Il s'agirait alors de la première collaboration entre Sam Mendes et l’actrice britannique. D’un autre côté, le cinéaste retrouvera en revanche pour la cinquième fois de sa carrière le directeur de la photographie Roger Deakins qui avait été oscarisé pour 1917 justement. Le nouveau métrage de Sam Mendes sera produit par le studio Searchlight et par Neal Streat Production, la société de production du réalisateur.  

 

Photo Olivia ColmanLa reine d'Angleterre est au rendez-vous pour Mendes

 

Empire of Light a tout de l’autoroute à récompense comme souvent avec les films de Mendes. Avec dans ses rangs Olivia Colman elle-même une des favorites des juges d’Hollywood (elle est encore nommée aux Oscars 2021 pour son rôle dans The Father), le nouveau film de Sam Mendes pourrait truster le haut des récompenses. Par ailleurs, le film semble également suivre les pas de Mank de David Fincher ou Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino, et pourrait bien être une autre ode au cinéma. Les cinéastes sont-ils nostalgiques du cinéma d'antan ?

Pour l'instant, il n'y a pas plus d’informations sur le reste du casting ou sur une éventuelle date de tournage. Pour vous mettre quelque chose sous la dent, vous pouvez lire notre critique de 1917.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire