Oxygène : Alexandre Aja promet un survival haletant pour son thriller Netflix

Gael Delachapelle | 26 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gael Delachapelle | 26 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après Crawl, le réalisateur Alexandre Aja va revenir sur Netflix avec Oxygène, un thriller claustrophobe qui promet d'être vraiment haletant.

Après ses débuts avec ses deux premiers films, Furia et Haute tension en France, le réalisateur Alexandre Aja s’est exilé aux États-Unis pour y trouver le succès et le public qu’il méritait. Son excellent remake de La Colline a des yeux lui a valu une réputation en or dans le cinéma de genre américain, et le cinéaste a enchaîné les succès avec l’horrifique Mirrors avec Kiefer Sutherland et le délirant Piranha 3D, avant une petite traversée du désert avec Horns, sa comédie horrifique avec Daniel Radcliffe et des cornes. Même chose encore pour le thriller La 9ème vie de Louis Drax, qui a terminé son parcours avec une sortie confidentielle en DVD chez nous.

Puis en 2019, Alexandre Aja est revenu en grande forme avec Crawl. Un retour au survival pur et dur avec cet honnête petit film de croco qui a eu son petit succès au box-office mondial (plus de 91 millions de dollars, pour un budget officiel d’environ 13 millions). Un retour aux sources qui est bien parti pour durer, puisque le réalisateur revient au bercail avec Oxygène. Dans ce thriller claustro Netflix, Mélanie Laurent se réveille amnésique dans un caisson de cryogénisation dont elle va devoir s’échapper avant d’être à court d’oxygène.

 

photo, Mélanie LaurentMélanie Laurent

 

Un pitch très simple, mais qui semble diablement efficace. Il n’est d'ailleurs pas sans rappeler Buried de Rodrigo Cortés, un huis clos dans lequel Ryan Reynolds se réveillait dans un cercueil, mais cette fois six pieds sous terre. En tout cas, Oxygène est un projet qu'on attend depuis quelque temps puisque dès février 2020, Oxygène avait été annoncé sous le nom d’O2, avec Noomi Rapace dans le rôle-titre et Franck Khalfoun à la réalisation. A l'époque, Alexandre Aja devait se contenter de la place de producteur.

Une production tournée en anglais, dans la veine du remake de Maniac avec Elijah Wood, qui est finalement devenu un thriller tourné en français avec Mélanie Laurent dans le premier rôle, et réalisé par Alexandre Aja qui a dû réécrire le film dans la langue de Molière. Et lors d’une interview exclusive auprès du magazine Première, le réalisateur a été interrogé sur les changements imposés par cette adaptation :

« On y suivait déjà cette femme qui a oublié son identité. Dans un futur proche, elle se réveille enfermée dans un caisson de cryogénisation, et se demande ce qui s’est passé, pourquoi on l’a mise là et surtout comment en sortir avant de manquer d’oxygène. Il y avait un petit côté 28 jours plus tard qui me plaisait beaucoup.

 

photo, Mélanie LaurentUne ambiance un peu à l'étroit... 

 

Et sans trop en dire, le scénario, avant même la Covid, contenait déjà une partie pandémique. Évidemment, la situation sanitaire nous a donné des éléments qu’on n’attendait pas : tout à coup, il y a eu une sorte d’éducation mondiale sur ce qu’est une pandémie. On pouvait aller plus loin, et surtout tenir compte des avancées scientifiques. »

Une fois n’est pas coutume, la pandémie de Covid-19 a impacté la production même du long-métrage, puisque le réalisateur travaillait sur la préparation d’un autre film américain, avant de devoir rentrer à Paris pendant le premier confinement. Finalement, Aja a tourné Oxygène durant l’été 2020, dans les studios d’Ivry-sur-Seine, comme une réponse directe à la pandémie, ce qui en fait presque un film sur le confinement, produit et distribué par Netflix.

 

photo, Mélanie LaurentAttention, pure survie garantie...

 

Mais alors, à quoi s'attendre vraiment ? De la science-fiction ? Un thriller ? Toujours interrogé par Première, Alexandre Aja est resté vague :

« Un peu des deux, mais je dirais surtout que c’est un film à suspense comme l’était Crawl. C’est-à-dire quelque chose de vraiment haletant. De la pure survie. »

Crawl n’était donc pas qu’une simple parenthèse dans la filmographie d’Aja, qui compte bien revenir à la survie pure et dure avec Oxygène. Son film aura d'ailleurs un air à la Memento de Christopher Nolan au niveau de sa narration selon les mots du cinéaste français.

Oxygène d’Alexandre Aja, avec Mélanie Laurent, mais aussi Mathieu Amalric et Malik Zidi au casting, est attendu pour une sortie courant 2021 sur Netflix. En attendant, notre critique de Crawl est disponible.

Tout savoir sur Oxygène

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dario 2 Palma
04/03/2021 à 19:01

A Sascha:

" La colline à des yeux est considéré comme un bijou et un des meilleurs remakes de films d'horreur 80's."

Je trouve que le remake n'ajoute pas grand chose au film d'origine, si ce n'est plus de violence graphique, une image plus léchée...le film d'Aja contredit en plus la sauvagerie du film d'origine avec son happy end triomphaliste déplacé. Et pourtant "La colline a des yeux" n'est pas le meilleur film de Craven..

'Idem pour Piranha 3D qui est un bel hommage au film du genre des années 80.'

A part quelques effets gore là encore c'est le vide, scénaristique entre autres, que propose Aja...et pour la 3D on a vu largement mieux ailleurs, comme disait James Cameron!

Bref encore une fois si le bonhomme a l'air sympathique, je ne trouve pas son cinéma d'in intérêt particulier, difficile d'y voir une personnalité qui se démarque, au mieux c'est un technicien compétent, un faiseur parmi tant d'autres.

Sascha
01/03/2021 à 22:41

@Dario 2 Palma : La colline à des yeux est considéré comme un bijou et un des meilleurs remakes de films d'horreur 80's.
Idem pour Piranha 3D qui est un bel hommage au film du genre des années 80.
Et Horn est sous estimé.

Dario 2 Palma
28/02/2021 à 10:02

Avec un peu de chance ça sera meilleur que ses médiocres précédents films "Crawl", "Piranhas 3D", "Horns", "la colline a des yeux"...je n'arrive pas à trouver de l'originalité de la personnalité dans la filmographie de ce réalisateur. Des, produits de consommation courante jetables, vite vus et oubliés. C'est dommage, le gars est agréable à écouter, que ce soir au Vidéo Club ou quand il parle de Wes Craven par exemple. .

Okay
26/02/2021 à 21:19

C'est quoi ce film américain qu'il préparait avant de rentrer en France ?

Andarioch1
26/02/2021 à 18:46

Ok
Pareil que mes camarades plus bas
Un de mes réal favoris, jamais déçu par sa maitrise et son gout du B qui tâche.
Une actrice juste sublime, qui m'a littéralement emballé dans Beginners (entre autre) avec son charisme de dingue et son jeu tout en notes subtiles.
ça va pas être 2001, certes, mais juste du bonheur

zidus
26/02/2021 à 16:01

hmmm ça sent bon ça.
Avec Aja à la barre on peut espérer un film sympa...avec Mélanie Laurent en plus (je vous rejoins les gars, moi aussi je la kiffe)

Ankytos
26/02/2021 à 15:01

J'aime le travail de Aja pour tout ce que j'en ai vu (Haute tension, La colline a des yeux, Mirrors, Piranha 3D et Crawl) et j'avoue que voir Mélanie Laurent en stress dans un survival du bonhomme m'intéresse pas mal. Vivement qu'il arrive !

Mushy
26/02/2021 à 14:33

J'adore Mélanie Laurent . Je ne sais même pas pourquoi.
Je le regarderais juste pour ca :)

Maski mask
26/02/2021 à 14:03

Depuis que j'ai su que c'était un français qui a réalisé piranah 3d cela a éveiller ma curiosité, film que j'avais surkiffer a l'époque, j'ai directement suivie sa carrière de tres prés vu quasiment tout sa filmo, c'est un des rare réalisateur de genre qui n'a pas migré vers la comedie (a part horns qui étais une comedie de genre selon moi)
Trop HÂTE

votre commentaire