Loup-garou, body-horror, alien... le festival du film fantastique de Gérardmer 2021 dévoile son programme

Gael Delachapelle | 14 janvier 2021 - MAJ : 14/01/2021 10:09
Gael Delachapelle | 14 janvier 2021 - MAJ : 14/01/2021 10:09

L'organisation a dévoilé la programmation du 28e festival de Gérardmer qui se tiendra en ligne du 27 au 31 janvier 2021.

Comme beaucoup d’autres festivals en 2020, notamment le festival du film d’animation d'Annecy, devenu Annecy Online pour l’occasion, le festival de Gérardmer va également devoir s’adapter à la pandémie de Covid-19 pour sa 28e édition, qui se déroulera intégralement en ligne du 27 au 31 janvier prochain.

À quelques semaines de l’ouverture, l’organisation vient de dévoiler récemment une partie de la programmation de cette nouvelle édition, qui s’annonce comme un bon cru horrifique, à base de loup-garou, de body horror, d’alien soviétique, et même de confinement (oui, oui).

 

photo, Anthony Bajon, Christine Gauthier, Christine GautierAnthony Bajon et Christine Gauthier, dans Teddy

 

Du côté de la compétition long-métrage, dont le jury sera présidé par le cinéaste Bertrand Bonello (Nocturama, Zombi Child), l’un des gros évènements sera sans aucun doute la comédie de loup-garou français Teddy, du duo Ludovic et Zoran Boukherma, qui a déjà fait forte impression lors de sa présentation à l’Étrange Festival 2020, mais aussi à Deauville, accueilli avec le label "Cannes 2020". Sans compter La Nuée, le film de Just Philippot  vaincu par la situation sanitaire, qui avait échappé de peu aux griffes des amateurs de genre. Ils pourront se rattraper.

L’autre gros choc de l’Etrange festival qui devrait également retourner littéralement les viewers en ligne sera Possessor de Brandon Cronenberg, dont les droits de distribution appartiennent à The Jokers films qui prévoit de le sortir sur grand écran en avril prochain (si tout va bien). Tel père tel fils, le fils de David Cronenberg marche dans les pas de son papa, avec ce qui s’annonce comme un Body Horror Movie bien vénère, qui a déjà fait forte impression en festival pour sa violence très graphique.

Et évidemment, la Covid-19 s’invite également dans la compétition, avec Host, une séance de spiritisme sur Zoom en plein confinement qui tourne mal. Le film s’inscrit dans la veine de la nouvelle vague des films sur le confinement, inauguré récemment avec le navet Songbird.

 

photo, Christopher AbbottChristopher Abbott dans Possessor

 

Côté hors-compétition, la Russie sera mise à l’honneur, avec notamment Sputnik, qui se déroule en pleine guerre froide, où un vaisseau spatial soviétique s’écrase sur terre avec à son bord une étrange créature extraterrestre, dans ce qui s’annonce comme un Alien à la sauce soviétique qui a également déjà fait parler de lui à l’Étrange Festival.

Les Animaux Anonymes, premier long-métrage de Baptiste Rouveure, représentera également la France dans cette catégorie, avec une partie de chasse où le rapport de force entre l’homme et l’animal change dans une campagne reculée qui va devenir un territoire bien anxiogène pour le spectateur. Un premier film qui représente une potentielle nouvelle révélation dans la nouvelle vague du cinéma de genre français actuel, après Grave de Julia Ducournau, Grand Prix lors de la 24e édition en 2017.

Enfin, le très attendu Aya et la sorcière (dernière oeuvre de Goro Miyazaki et dernière production Ghibli) sera de la partie, ce qui ne manquera pas d'attirer tous les fans d'animation japonaise.

Une nouvelle sélection éclectique qui annonce une belle édition de cinéma fantastique, plus accessible cette année de par son dispositif en ligne. L’organisation annoncera prochainement le reste de la programmation, ainsi que les noms des membres des jurys longs et courts-métrages, présidés respectivement par Bertrand Bonnello et le comédien Pio Marmaï.

Pour rappel, le 28e Festival international du film fantastique de Gérardmer se tiendra intégralement en ligne du 27 au 31 janvier 2021.

 

photoBonne ambiance cette année à Gérardmer...

 

Compétition officielle : 

Anything for Jackson - Justin G. Dyck (Canada) 

Boys from County Hell - Chris Baugh (Royaume-Uni/Irlande) 

Host - Rob Savage (Royaume-Uni) 

Mosquito State - Filip Jan Rymsza (Pologne/Etats-Unis) 

Possessor - Brandon Cronenberg (Canada/Royaume-Uni)

Sleep - Michael Venus (Allemagne)

Sweet River - Justin McMillan (Australie) 

Teddy Ludovic Zoran Boukherma (France)

The Cursed Lesson - Kim Ji-han & Juhn Jai-hong (Corée du Sud)

The Other Side - Tord Danielsson & Oskar Mellander (Suède)

The Stylist - Jill Gevargizian (Etats-Unis)

La Nuée - Just Philippot (France)

 

Hors-compétition : 

Archive - Gavin Rothery (Royaume-Uni)

Beauty Water - Cho Kyung-hun (Corée du Sud)

Butchers - Adrian Langley (Canada) 

Come True - Anthony Scott Burns (Canada)

Ghosts of War - Eric Bress (Royaume-Uni) 

Impetigore - Joko Anwar (Indonésie/Etats-Unis/Corée du Sud)

Les Animaux Anonymes - Baptiste Rouveure (France)

Sputnik - Egor Abramenko (Russie)

Superdeep - Arseniy Sukhin (Russie)

The Dark and the Wicked - Bryan Bertino (Etats-Unis)

The Mortuary Collection - Ryan Spindell (Etats-Unis)

Aya et la sorcière - Goro Miyazaki (Japon)

Tout savoir sur Teddy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

JeanJean
15/01/2021 à 14:49

est ce que quelqu'un sais ou il y a moyen de voir "Saint maud", le film de l'année dernière, disponible nulle part...

Quaker77500
14/01/2021 à 11:17

Pour répondre à une question, tout le monde peut regarder les films. 50 euros le pass, 5 euros la sceance. Films visible du 27 au 31 janvier. Source : site du festival

Internaute
08/01/2021 à 15:34

@jrm Je suis d'accord

Beaucoup de psychédélisme a deux sous, scénario mindfuck très convenu, et évidemment quelques fulgurances gores dégueulasses pour entendre ton public grincer des dents. C'est sans humanité, ça se veut symbolique et intelligent, mais c'est juste froid. Chaque année dans les festivals on en voit un de film comme ça, on connait la chanson.

jrm
08/01/2021 à 14:42

@Flash c’est Teddy

en ce qui concerne Possessor énorme déception...
le film démarre bien avant de se perdre complètement dans son concept
vraiment dommage

Flash
07/01/2021 à 19:16

Internaute@ merci pour ta réponse très utile, mais j'ai trouvé.

zidus
07/01/2021 à 19:13

Bonjour EL,
Merci comme toujours pour la qualité de vos articles.
Une question concernant le festival Gerardmer : Festival en ligne...cela signifie-t-il que les fans de genre comme moi pourront voir les films à distance pendant la déroulé du festival? Ou bien cela sera-t-il réservé uniquement aux journalistes ou détenteurs d'une carte de presse?

Internaute
07/01/2021 à 19:10

@Flash Il suffit de lire l'article lol

Flash
07/01/2021 à 18:50

C'est lequel le film de Loup Garou ?

votre commentaire